[2A] La Voix du Sud n°5 oct/nov/déc 2009
[2A] La Voix du Sud n°5 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Corse-du-Sud

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : la culture passe par la lecture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 LE PRÉSIDENT S’EXPRIME/SI SPRIMI U PRISIDENTU SOMMAIRE/SUNTA 2 4/5 6/7 8 9 Le Président s’exprime Si sprimi u Prisidentu Le billet du Président. 3 Au fil du temps A fior di tempu Une collectivité, une histoire... Àla Une Sottu a luci Zoom sur la lecture publique. Scènes rurales Scene campagnole Le canton de Jacques Billard. À la découverte du canton d’Ajaccio IV. Projets Prughjetti Les cuves du Loretto. 10 Opinion libre Libaru avisu Paroles d’élus. 11 Sondage. Rétrospective en image Ritrospetiva figurata Les grands évènements du Conseil général de la Corse-du-Sud. La parole à nos administrés Parola à l’amministrati L’ÉDITO DU PRÉSIDENT Ce numéro de rentrée di A Voci Suttana vous est adressé au terme d’une période estivale qui a été marquée par deux faits majeurs. En premier lieu, et il faut s’en réjouir, un nouvel accroissement du nombre de visiteurs, et en second lieu, hélas, une nouvelle dévastation de notre territoire par les incendies à la fin du mois de juillet. Si le premier point évoqué est positif, il n’en a pas moins mis en exergue l’inadaptation de nombre de nos équipements structurants, qu’il faudra donc rapidement s’attacher à mettre aux normes pour que notre Département puisse continuer à accueillir ce flux d’estivants, générateur de richesse pour nos populations. Quant au second point, au-delà de la détresse des nombreuses victimes que le Conseil général s’est attaché à aider dans les meilleurs délais et du spectacle de désolation offert par les territoires parcourus, il appelle, afin que cela ne se reproduise plus, une réflexion en profondeur sur les voies et moyens d’un aménagement équilibré et sécurisé de l’espace. Cette démarche de réflexion, que j’ai demandé lors de la session du 27 juillet dernier, est actuellement en cours. Pour ce qui est du contenu de ce nouveau numéro di A Voci Suttana, dont je sais qu’il est particulièrement attendu dans chacun des foyers, vous y trouverez un dossier spécial consacré à la lecture publique. J’ai la ferme volonté de développer le réseau d’accès à la lecture sur tous les points du territoire afin que chacun puisse y trouver une source d’enrichissement. Il m’a semblé également utile de vous livrer une synthèse des réponses apportées par la population dans le cadre d’un sondage qui font apparaître des appréciations favorables sur les politiques publiques menées par la Collectivité départementale. Je sais, cependant, que des améliorations, que vous attendez, peuvent encore y être apportées. Vous pouvez être assurés de ma détermination pour y parvenir. JEAN-JACQUES PANUNZI Octobre 2009 N°5 JOURNAL TRIMESTRIEL DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA CORSE-DU-SUD s d Directrice de la publication : Sandra Filipputti Rédaction et réalisation : Sandra Filipputti & Caroline Orsetti - Photos : Caroline Orsetti Contact rédaction : Sandra Filipputti Réalisation : Mediani 09 61 21 70 32 Impression : Imprimerie Sammarcelli La Voix du sud, Voci suttana est édité par la Direction de la communication du Conseil général de la Corse-du-Sud - Hôtel du Département, BP44 - 20183 Ajaccio Cedex. Tél. 04 95 29 13 11 - Fax 04 95 29 14 94 www.cg-corsedusud.fr Dépôt légal : 120 – ISSN 1966-6578 Tirage 70 000 ex. Imprimé sur papier recyclé. Distribution : Conseil général de la Corse-du-Sud, tous droits réservés. www.cg-corsedusud.fr Aujourd’hui, tout le monde le sait... le Conseil Général de la Corse-du-Sud LA VOIX DU SUD/VOCI SUTTANA N°5, OCTOBRE 2009
AU FIL DU TEMPS/A FIOR DI TEMPU 3 Retour en arrière Tempi fà... LE PALAIS ÉPISCOPAL Le jeudi 8 mars 1900, l’évêque de Corse Monseigneur OLIVIERI prend possession du nouveau palais épiscopal, bâti sur le cours Grandval. Son successeur, Monseigneur DESANTI devra quitter le nouvel évêché le 18 décembre 1906 par suite de la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État. Le projet de construction du bâtiment date de 1851, sous l’épiscopat de Monseigneur CASANELLI d’ISTRIA. Mais le terrain appartenant à Dominique FORCIOLI ne sera acquis par l’État que le 2 septembre 1858 « devant servir à la construction d’un palais épiscopal, à l’établissement de ses dépendances pour la somme de 35 000 francs payable avec intérêts à raison de 5% en l’année 1859 ». Après avoir songé à affecter le bâtiment à l’administration de la Marine, le Préfet demande au Garde des sceaux de « faire jouer la sollicitude de l’État en faveur du plus misérable des Départements français » en donnant la jouissance gratuite de l’immeuble au Département. Lors de la séance du Conseil général de la Corse du 21 avril 1912, M. ITALIANI donne lecture d’un rapport mis aux voix puis adopté. Ce rapport propose d’effectuer un emprunt d’un montant de 70 000 francs en vue d’acquérir l’ancien évêché. Aujourd’hui, toujours propriété du Département de Corse-du-Sud, le bâtiment accueille la direction départementale de la santé et de la solidarité. VERS UNE REVALORISATION DE L’IMAGE DE L’ARTISANAT ET DE L’AGRICULTURE Dans le cadre du premier salon régional de l’agriculture organisé par l’OPAMTC (CREPAC) qui s’est déroulé en mai dernier au Palais des Congrès d’Ajaccio, une convention de partenariat a été signée entre le Département de la Corse-du-Sud et l’outil de promotion des foires rurales en présence des deux Présidents Jean-Jacques Panunzi et Paul Caux, du Préfet Stéphane Bouillon et du représentant de la FFRRAAC, Jeannot Sansonetti. Ainsi, considérant sa mission de valorisation et de promotion des produits, des modes de production dans le but du développement de l’agriculture corse, l’OPAMTC s’est engagé à réaliser la promotion des filières agricoles corses à travers plusieurs actions. Il s’engage à mettre en œuvre la promotion des foires rurales et agricoles de Corse-du- Sud adhérentes de la FFRRAAC (fédération des foires et des routes rurales, agricoles et artisanales de Corse) et à véhiculer, dans le cadre d’une charte graphique commune, l’image du Conseil général de la Corse-du- Sud, lors de ces manifestations. Cette première convention a concerné dans un premier temps les manifestations de Filitosa, Murzo et Bocognano. Pour le Président Jean-Jacques Panunzi, « l’action du CREPAC est importante. Aller audelà du simple concept de foires, dont on sait qu’elles ont contribué par leur réactivation durant ces dernières années à une revalorisation de l’image de l’artisanat et de l’agriculture, traduit manifestement une volonté d’affirmer encore plus la place de l’agriculture dans l’économie corse. La mise en avant du caractère identitaire de notre production agricole est le garant de ce que nous pourrons faire tous ensemble demain pour revivifier notre espace rural. Car c’est bien dans ce domaine que le Conseil général a un rôle essentiel à jouer, lui dont la préoccupation première est de veiller à une occupation harmonieuse et équilibrée du territoire ». Un partenariat qui en appelle d’autres…. P rochainement Da qui à pocu Lundi 23 novembre - SÉANCE PUBLIQUE : Débat d’orientation budgétaire 2010. - COMMISSION PERMANENTE. Mercredi 16 décembre AJACCIO : PALAIS DES CONGRÈS Arbre de Noël du personnel du Département de la Corse-du-Sud. Lundi 21décembre - SÉANCE PUBLIQUE : Budget primitif 2010. - COMMISSION PERMANENTE. CONSEIL GÉNÉRAL DE LA CORSE-DU-SUD/WWW.CG-CORSEDUSUD.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :