[29] Penn ar bed n°153 jui/aoû/sep 2019
[29] Penn ar bed n°153 jui/aoû/sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de jui/aoû/sep 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Finistère

  • Format : (220 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : le Finistère s'engage pour l'environnement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
DOSSIER MAGAZINE PENN AR BED/N°153/JUIN 2019 20 RISQUES CÔTIERS RENCONTRE AVEC Alain Hénaff géographe, géomorphologue, maître de conférences à l'Université de Bretagne Occidentale Comment le littoral a-t-il évolué au fil du temps ? Le littoral évolue en permanence sur des échelles de temps très diverses, sous l'effet des vagues et des vents ainsi que des variations du niveau de la mer. Ainsi, depuis environ 10 000 ans on assiste à un réchauffement de la planète et le niveau de la mer s'est élevé de quelque 120 mètres. La connaissance que l'on a de ce phénomène depuis le XIV e siècle montre que le niveau de la mer augmente actuellement de 2 à 3 mm/an. Avec les changements climatiques en cours, cette élévation va continuer dans les décennies à venir. L'action de l'homme a-t-elle un impact sur cette évolution et les solutions pour fixer durablement le trait de côte sont-elles efficaces ? L'action anthropique* a bien évidemment un impact sur le littoral où la population s'est largement installée. Les La gestion de l'espace littoral, particulièrement en Finistère avec 1 200 kilomètres de côtes, est au cœur des préoccupations des collectivités littorales qui doivent tenir compte de l'érosion marine et du risque de submersion au regard des enjeux humains. LE LITTORAL  : UN DÉFI PERMANENT « Le niveau de la mer augmente actuellement de 2 à 3 mm/an. » VIDÉO SUR E-MAG-PENNARBED.FR stocks de sables côtiers par exemple, que l'on a beaucoup exploités, ne se renouvellent plus en quantités suffisantes et doivent être considérés comme une ressource finie. Autre exemple, lors des grandes tempêtes, si on assiste à une érosion importante du trait de côte, on veut souvent agir rapidement pour protéger les secteurs exposés, alors que des périodes plus calmes permettent souvent de régénérer un peu les dunes et les plages. Certaines solutions peuvent avoir pour effet de déplacer les sédiments et par conséquent le problème. En fait, plus on augmente les enjeux, plus on augmente les risques. Il faut essayer de trouver le juste milieu. Justement, comment les collectivités littorales peuvent-elles être accompagnées dans leurs prises de décisions ? L'UBO, le Cerema et le Conseil départemental du Finistère viennent de s'associer pour apporter un appui méthodologique, scientifique et technique aux collectivités dans la gestion des risques littoraux. Ce partenariat permet d'avoir trois regards croisés sur un littoral donné. C'est intéressant pour les élus et les gestionnaires mais c'est aussi intéressant pour nous car cela alimente nos recherches. * Due à l’existence et à la présence d’humains. Le Cerema au service de l'expertise publique + D’INFOS SUR www.cbnbrest.fr/observatoire-milieux/Le Cerema est l'établissement public de référence en matière d’aménagement, de cohésion territoriale et de transition écologique et énergétique. Centre de ressources et d'expertises scientifiques et techniques interdisciplinaires, il apporte son concours à l'élaboration, la mise en œuvre et l'évaluation des politiques publiques notamment dans les domaines de la prévention des risques. MATHIEU LE GALL
ANIMATIONS À VOS AGENDAS DANS LA NATURE ! + D’INFOS SUR www.finistere.fr Le partenariat entre la Communauté de communes du Pays bigouden sud (CCPBS) et les Esat des Papillons Blancs, à Plonéour-Lanvern, et de Kan ar mor, à Quimper et Pont-Croix, date des années 2000. Deux fois par mois, sauf en hiver et en mai-juin, période trop sensible pour la reproduction des oiseaux, une vingtaine d’adultes handicapés participent ainsi à des opérations de nettoyage du littoral. « Ils fabriquent les bacs à marée avec des palettes, vidangent les bacs et trient les déchets, que nous acheminons ensuite vers les déchetteries, explique Grégory Thomas, garde du littoral de la CCPBS. À l’occasion de l’Année de l’environnement, le Conseil départemental propose un agenda nature, avec de nombreuses actions emblématiques. Focus sur deux d’entre elles. RAMASSAGE ET TRI DES DÉCHETS D’ÉCHOUAGE EN PAYS BIGOUDEN SUD 15 à 20 M2 de déchets chaque trimestre CONTACT CCPBS - Maison de la baie d'Audierne Tél. 02 98 87 65 07 MATHIEU LE GALL Nous ouvrons également nos actions au grand public, en mettant ces bacs à marée sur les dunes. Aujourd’hui, les dix collecteurs installés entre Penmarc’h et + D’INFOS SUR Ar Viltansou « Chaque fois que nous organisons des nettoyages du littoral, nous récoltons des dizaines, voire des centaines de kilos de déchets. Le constat est alarmant car on trouve énormément de micro-déchets de plastique qui sont ingérés par les poissons et les animaux marins », déplore d'emblée Claire Simonin, présidente de l'association Ar Viltansou au Conquet. Depuis dix-huit ans, cette association se préoccupe de la pollution du littoral. Elle organise régulièrement, à destination du public ou des établissements scolaires, des actions pédagogiques, dont le nettoyage du trait de côte du Conquet et de VIDÉO SUR E-MAG-PENNARBED.FR Tréguennec permettent de récolter 15 à 20 m 3 de déchets par trimestre. » Une belle opération, à laquelle tous les usagers du littoral sont invités à participer. AR VILTANSOU SENSIBILISE À LA POLLUTION DU LITTORAL Plougonvelin. « Les enfants sont nos meilleurs ambassadeurs », apprécie la présidente. À chaque opération, les membres d'Ar Viltansou tiennent à jour des données chiffrées. En 2018, ils ont récolté 2,2 tonnes de déchets. « Nous souhaiterions que les scientifiques s'intéressent à nos données », poursuit Claire Simonin. « Il y a vraiment urgence à se préoccuper du problème, il relève de la responsabilité de tout le monde », conclut-elle. Prochain nettoyage  : 17 août, ria du Conquet. Rendez-vous à 10h à la passerelle. FRANCK BÉTERMIN DOSSIER MAGAZINE PENN AR BED/N°153/JUIN 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :