[29] Penn ar bed n°152 avr/mai/jun 2019
[29] Penn ar bed n°152 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Finistère

  • Format : (220 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'égalité femmes-hommes dans le finistère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
DÉCOUVERTES MAGAZINE PENN AR BED/N°152/MARS 2019 30 À L’AFFICHE PROGRAMME 2019 DÉCOUVREZ L’AGENDA CULTUREL EN LIGNE  : AGENDA-CULTUREL. FINISTERE.FR + D’INFOS SUR L’www.cdp29.fr L’Abbaye de Daoulas sort cette année de sa trajectoire habituelle tournée vers l’ailleurs et les mondes extraoccidentaux  : l’exposition « Liberté, égalité, diversité » décrypte cette France qui se dit « une et indivisible » et s’avère être une mosaïque. Au Château de Kerjean, ce sera le monde à l’envers avec « Fou ? Visages de la folie à la Renaissance », un parcours qui s’intéresse à la culture singulière de la folie à la Renaissance, où bouffons et fous à marotte perturbent l’ordre social, moral et religieux. Au Manoir de Kernault il fera bientôt « Nuit », et vous serez invités au fil des salles du manoir à explorer ce phénomène naturel à travers la forêt, sous les étoiles et dans les rêves… tandis qu’au potager de l’Abbaye du Relecq, après les courges, puis les fabacées, ce sont cet été choux, radis, moutardes et giroflées qui s’exposeront dans « Espèces de… Brassicacées ! » au bord de l’étang. Le Domaine de Trévarez quant à lui accueille le sculpteur Marc Didou et ses troncs d’arbres monumentaux en acier, qui résonneront avec l’histoire du lieu dans le cadre de « Regard d’artiste ». Enfin, l’aile est de son château sera accessible au public pour la première fois, et permettra la visite des appartements de James de Kerjégu, dans la chambre duquel le mobilier décoratif Art Nouveau d’origine a été reconstitué. NUIT, FOLIE, NATU À l’approche du printemps, les idées de sorties refleurissent dans les jardins et les monuments des cinq sites de Chemins du patrimoine en Finistère  : expositions, spectacles, visites insolites, balades ou concerts… autant d’occasions de profiter de ces beaux lieux en solo, en famille ou entre amis. MARC DIDOU CHRISTELLE LE GUEN
RE ET BRASSICACÉES ! EXPOSITION DU 6 AVRIL AU 3 NOVEMBRE 2019 « FOU ? VISAGES DE LA FOLIE À LA RENAISSANCE » La nouvelle exposition du Château de Kerjean s’intéresse aux visages de la folie à la Renaissance. Objets historiques, multimédias, films d’animation et œuvres contemporaines viennent ponctuer le parcours de visite. À la fin du Moyen Âge et à la Renaissance s’épanouit une culture singulière de la folie  : celle du monde à l’envers, des vices et des péchés. Les bouffons, les fous à marotte, les personnages représentés dans la peinture de Jérôme Bosch en sont les différentes figures. Le fou est celui qui perturbe l’ordre social, moral et religieux. Mais il est aussi l’insensé qui ne croit pas en Dieu, le malade qu’on soigne ou qu’on bannit, avant de devenir l’allégorie d’un monde à l’envers. Dès lors la folie qui intéresse les humanistes de la Renaissance est métaphorique. Elle est l’expression d’une inquiétude face à la fin des temps, nourrie des famines et des crises religieuses installées au cœur de la société occidentale. De la NEf des fous de Sébastien Brant (1494) à l’Éloge de la folie d’Erasme (1511) de Jérôme Bosch à Pieter Bruegel, le thème de la folie du monde envahit le domaine de la littérature et des arts. Et il ne l’a pas quitté, ainsi qu’en témoignent les œuvres contemporaines qui jalonnent le parcours de l’exposition… EXPOSITION DU 6 AVRIL AU 3 NOVEMBRE 2019 « NUIT » AU MANOIR DE KERNAULT À L’AFFICHE Le Manoir de Kernault invite cette année les visiteurs à une balade nocturne à travers la forêt, sous les étoiles et jusque dans les rêves… La nouvelle exposition s’intéresse à la nuit, ce phénomène naturel synonyme de mystère, pouvant enchanter autant qu’impressionner, que l’on soit petit ou grand. Le cycle du sommeil et les rêves sont abordés dans la salle seigneuriale, transformée pour l’occasion en chambre à coucher… Le couvre-lit, une création textile réalisée par des jeunes de l’IME de Quimperlé, raconte leurs rêves. Dans les caves du manoir, il s’agit d’affronter la peur que l’on peut ressentir avant d’aller au lit  : à la manière d’un enfant qui doit faire face au monstre caché dans son placard, ou encore grâce à la compagnie du héros de conte Jean-sans-peur… Le sanglier grogne, le cerf marche sur des feuilles mortes, de petits animaux s’agitent, les rapaces font entendre leurs cris… La nature s’invite dans le manoir et c’est à travers une forêt fictive que se découvre la faune nocturne. Les animaux apparaissent aussi grâce aux mains habiles des visiteurs, à la lueur d’une lampe de chevet. Clair de lune et Voie lactée… en levant les yeux vers le ciel, le mystère de l’alternance entre le jour et la nuit ou celui de l’origine des noms des constellations s’éclairent. L’exposition redonne les bases de l’astronomie à l’œil nu et aborde aussi le problème de la pollution lumineuse, une question d’actualité. PIERRE PÉNICAUD EPCC CDP29 DÉCOUVERTES MAGAZINE PENN AR BED/N°152/MARS 2019 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :