[29] Penn ar bed n°152 avr/mai/jun 2019
[29] Penn ar bed n°152 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Finistère

  • Format : (220 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'égalité femmes-hommes dans le finistère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
DOSSIER MAGAZINE PENN AR BED/N°152/MARS 2019 18 ÉGALITÉ FEMMES/HOMMES ET DANS LES TERRITOIRES ? VIDÉO SUR E-MAG-PENNARBED.FR « Le foyer Ty Ar Gwenan de Lesneven souhaitait aborder les questions de genres, c’était intéressant d’inviter les jeunes à s’exprimer sur cette thématique. Cette animation fait d’autant plus sens que la question de l’égalité femmes/hommes est une thématique du CISPD* » explique Laurianne Voisin l’animatrice du PIJ. En janvier, sept garçons et filles du foyer et leurs éducateurs étaient invité.e.s à en débattre lors d’un atelier co-animé par le PIJ. Pour faciliter les échanges, l’animatrice avait apporté un support ludique constitué de deux grandes silhouettes magnétiques, l’une de femme et l’autre d’homme, auxquelles les participants devaient associer des adjectifs. Résultat  : des représentations qui ont la vie dure ! Les garçons sont forts, dynamiques… Les filles sont organisées, délicates… Mais après discussion, les jeunes ont reconnu que tous les adjectifs pouvaient s’appliquer aux LESNEVEN  : DES ATELIERS POUR PARLER D’ÉGALITÉ Le Point Information Jeunesse (PIJ) Lesneven Côte des Légendes organise des actions auprès des jeunes, en fonction des demandes des partenaires. deux, femme et homme. « Ces rencontres sont intéressantes car elles permettent aux jeunes de pouvoir échanger et confronter leur avis sur des thématiques sociétales », FRANCK BÉTERMIN se réjouit l’animatrice. Les échanges se poursuivront lors d’une soirée autour d’un court-métrage cette fois-ci. *CISPD  : Le Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance QUIMPERLÉ  : « NOS MÉTIERS N’ONT PAS DE SEXE » + D’INFOS SUR www.ij-bretagne.com/blogs/lesneven/À Quimperlé Communauté et à la Ville de Quimperlé, les élu.e.s ont choisi de lutter contre une fatalité  : celle des métiers trop genrés. Pour introduire plus de mixité, ils ont lancé une campagne de communication autour du slogan  : « Nos métiers n’ont pas de sexe ». « Elle s’inscrit dans la durée à chaque recrutement, précise Sébastien Miossec, président de Quimperlé Communauté. En 2018, on a eu envie de donner encore plus de visibilité à la démarche. Pour les renforts saisonniers de collecte des déchets, on a donc tenté de recruter autant de femmes que d’hommes et on y est presque arrivé ! Ça a eu un retour aussi efficace qu’une campagne de pub ! Car voir des jeunes femmes derrière des camions était visible par tous. Avoir de la mixité au sein des services est un vrai plus, poursuit-il. Cela a un impact positif sur l’ambiance de travail et les relations humaines qui en découlent. » MATHIEU LE GALL
BREST  : DES ARRÊTS À LA DEMANDE SUR LE RÉSEAU BIBUS + D’INFOS SUR www.entreprendreau-feminin.net. Sabrina Dijoux conduit les bus de Keolus depuis un an et demi. LE FAOU  : ENTREPRENDRE AU FÉMININ, LE RÉSEAU QUI AIDE LES ENTREPRENEUSES Cela fait 10 ans déjà qu’Entreprendre au féminin Bretagne (EAFB) existe. L’association, soutenue par le Conseil départemental, est née dans le Finistère. À l’origine de ce réseau breton qui accompagne les femmes vers l’entrepreneuriat, un constat  : les femmes entreprennent moins que les hommes. Elles sont à l’origine de 29% des créations d’entreprises, « alors qu’elles veulent autant créer que les hommes », précise Annie Leroy, chargée de mission EAFB Réseau 29. L’impact de l’association est non négligeable sur ce pointlà. Quand 20% des femmes passent à l’acte au niveau national, « une sur deux crée son entreprise, parmi celles qui ont suivi notre formation à l’émergence de projet ». Autre point important, les 1 440 femmes qui ont suivi la formation en 10 ans étaient toutes inactives ou demandeuses d’emploi. « On arrive à remobiliser plus de 90% d’entre elles vers un projet de création d’entreprise ou d’emploi », souligne Annie Leroy. L’association se déploie autour de trois grands axes  : l’entretien qui peut déboucher sur une formation à l’émergence de projet, l’animation d’un réseau de femmes entrepreneuses ou en création, et la promotion de l’entrepreneuriat des femmes. Son action est soutenue par le Fonds social européen. MATHIEU LEGALL FRANCK BÉTERMIN Depuis décembre 2017, chaque soir à partir de 22h, les utilisateur.trice.s des lignes 1 et 3 du réseau Bibus à Brest peuvent demander aux conducteur. trice.s, à la montée dans le bus, d’être déposé.e.s entre deux stations au plus près de leur domicile. Cette action a été mise en place dans le cadre du CIS- PD de Brest Métropole pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes. Sabrina Dijoux est conductrice de bus pour Keolis Brest depuis un an et demi. Elle circule régulièrement le soir par choix. Elle explique  : « Les lignes choisies pour ces arrêts à la demande sont celles qui finissent le plus tard, c’està-dire 1h10. Jusqu’à présent, ce sont essentiellement des femmes qui sont demandeuses. Souvent elles rentrent du travail. » Une initiative qui rassure ! CISPD  : Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance DOSSIER MAGAZINE PENN AR BED/N°152/MARS 2019 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :