[29] Penn ar bed n°152 avr/mai/jun 2019
[29] Penn ar bed n°152 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Finistère

  • Format : (220 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'égalité femmes-hommes dans le finistère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
DOSSIER MAGAZINE PENN AR BED/N°152/MARS 2019 16 ÉGALITÉ FEMMES/HOMMES L’ÉTAT DES LIEUX Grande cause nationale, projet emblématique du Conseil départemental, la question de l’égalité entre les femmes et les hommes est au cœur des préoccupations des politiques publiques. Données nationales et locales à l’appui, Marion Clément, de la Direction départementale de la cohésion sociale au sein des services de l’État, nous dresse un état des lieux en quelques chiffres. TROIS QUESTIONS À Marion Clément direction départementale de la cohésion sociale En quoi consiste votre travail ? Ma mission consiste à promouvoir l’approche intégrée de l’égalité femmes/hommes, c’est-à-dire l’incorporation de la perspective de l’égalité femmes/hommes, dans tous les domaines et à tous les niveaux. Ainsi ma mission est très transversale. Je travaille sur trois axes principaux  : la lutte contre les violences faites aux femmes, la promotion de l’égalité professionnelle et la diffusion de la culture de l’égalité. Nous travaillons en partenariat avec les collectivités, les associations, les différents services de l’État. Actuellement je travaille à la déclinaison d’un plan d’actions pour améliorer la prise en charge des femmes victimes de violences, mais aussi sur la problématique de la prostitution, ou encore sur la question de la mixité femmes/hommes dans le secteur de l’insertion par l’activité économique. Les données nationales sur l’égalité entre les femmes et les hommes sont en train d’être déclinées au niveau régional. Constatez-vous des particularités bretonnes ? En Bretagne, on reste proche de la moyenne nationale. Mais on constate quelques nuances, comme dans la création d’entreprise par les femmes, qui est un peu plus forte et peut s’expliquer par la présence de réseaux. Le tissu associatif breton important se retrouve dans les thématiques des droits des femmes et de leur accompagnement. Il y a une dynamique associative autour de l’égalité femmes/hommes. Par exemple, les programmes d’action de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars ou de la Journée contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, sont très riches, avec beaucoup d’initiatives de collectivités et d’associations. Vous intervenez lors de formations sur l’égalité femmes/hommes. Qu’est ce qui ressort de ces échanges ? Quand je fais des formations sur les violences, ce qui ressort principalement c’est le fait que les définitions ne sont pas connues. Par exemple, toucher les fesses d’un.e collègue, beaucoup ne savent pas qu’il s’agit d’une agression sexuelle. J’explique aussi qu’il existe un continuum de la violence sexiste. La violence sexiste commence par des blagues, des attitudes qui paraissent anodines, mais cette violence, souvent banalisée, constitue un terreau fertile pour d’autres violences beaucoup plus graves. Quand j’interviens sur le sujet de l’égalité, je commence toujours par des données. Une impression d’égalité demeure, mais en objectivant les choses, on se rend compte de la persistance des inégalités dans notre société. L’égalité réelle reste à conquérir, même si l’égalité formelle, dans les textes, est une réalité. Aller sur le terrain des chiffres est donc intéressant pour savoir si l’approche est égalitaire. FRANCK BÉTERMIN
QUELQUES CHIFFRES ÉLOQUENTS 72% des tâches domestiques sont réalisées par les femmes 1 femme décède tous les 3 jours, victime de son conjoint 80% des femmes s’estiment régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes dans leur milieu professionnel. 30,1% des femmes actives sont à temps partiel contre 8,2% des hommes 1/5 femme a déjà été victime de violences sexuelles et/ou de harcèlement au travail 1/3 des actifs agricoles sont des femmes en Bretagne 24% c’est l’écart de salaire moyen entre les hommes et les femmes 14,5% de femmes ont été victimes de violences sexuelles au cours de leur vie 29% des créations d’entreprises sont réalisées par les femmes 54% de femmes touchent le RSA (58,6% d’hommes touchant la prime d’activité) 94% des victimes de viols sont des femmes 20% des cadres dirigeants sont des femmes TOUS LES CHIFFRES SUR www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/publications/droits-des-femmes/egalite-entre-les-femmeset-les-hommes/vers-legalite-reelle-entre-les-femmeset-les-hommes-chiffres-cles-edition-2018/DOSSIER MAGAZINE PENN AR BED/N°152/MARS 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :