[29] Penn ar bed n°151 jan/fév/mar 2019
[29] Penn ar bed n°151 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Finistère

  • Format : (220 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : la solidarité, c'est notre ADN.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
DÉCOUVERTES MAGAZINE PENN AR BED/N°151/JANVIER 2019 CULTURE POUR TOUS MARIER CULTURE ET SOLIDARITÉ ! Depuis 2016, le Conseil départemental a mis en place le dispositif « culture solidaire ». L’âgées, handicapées, mineurs confiés 34 À L’AFFICHE L‘appel à projet culture solidaire propose de financer des projets de jumelage culturel, co-construits par une structure culturelle et une structure accompagnant des publics accompagnés par le département (personnes à l’ASE, personnes en insertion). Jusqu’en 2016, les projets pouvaient relever des arts vivants, des arts visuels, du livre et de la lecture publique. Depuis 2018, ils peuvent aussi être liés au patrimoine. Depuis trois ans, 75 projets ont déjà pu bénéficier de ce dispositif. Les subventions sont octroyées en fonction des projets et du budget global. En 2018, ces aides s’élevaient à 126 375 euros, pour 24 projets. Deux axes ont été définis pour sélectionner les projets. Une présence artistique est demandée, c’est-à-dire une rencontre des publics cibles avec des artistes ou des professionnels de « Répondre à un réel besoin » « Regards en biais », image tirée du projet Paroles et cité, que le Fourneau –centre national des arts de la rue et de l’espace public- à Brest, a mené avec l’association Les Genêts d’or dans le cadre du dispositif Culture solidaire, aux côtés de la Compagnie Hurlante. la culture. Le deuxième préalable est la construction d’un parcours culturel, intégrant la découverte d’un lieu ou la participation à un événement culturel. « Le bilan de ces appels à projets est très positif, commente Tangi Youinou, en charge du dispositif au Conseil départemental. La première fois que nous l’avons présenté aux partenaires de la culture et du social, la salle était comble. Nous avons donc répondu à un réel besoin, qui ne s’est pas démenti depuis ». Les projets sont pour l’instant majoritairement tournés vers les personnes âgées et handicapées. + D’INFOS SUR www.finistere.fr À l’image de celui proposé par la Mutualité française et la Carène, autour de la résidence d’une compagnie dans un foyer pour personnes handicapées, en 2016. La rencontre a donné lieu à la lecture d’un texte, co-écrit avec les résidents du foyer, sur le thème du corps et ses tabous. L’année dernière, un autre projet a été monté par le Fourneau, à Brest, avec des personnes handicapées et des mineurs confiés. « Au-delà de l’importance du travail en groupe et de la rencontre avec des artistes, les mineurs ont pu participer au festival des Rias, comme bénévoles. Ça a été un moment important pour ces jeunes de vivre cet événement. Ce qui ressort souvent du bilan des structures, c’est le sentiment des participants de réaliser quelque chose qu’ils n’imaginaient pas être fait pour eux. C’est justement l’un de nos objectifs  : que chacun se sente légitime à accéder à des droits culturels ». RAPHAËLE MASURE, LE FOURNEAU, BREST
CAMARET-SUR-MER LA « TOUR DORÉE » RÉNOVÉE Classée en 2008 au Patrimoine mondial de L’Unesco, la tour Vauban de Camaret-sur-Mer a rouvert ses portes l’été dernier, après avoir fait peau neuve. Le site sera ouvert au public durant les vacances de Noël. Vauban, un ingénieur réformateur Entré au service du roi Louis XIV en 1653, Vauban optimise le système de fortification bastionnée et établit les plans des places fortes, afin d’assurer la défense des cités ou leur siège. À l’âge de 34 ans, il supervise l’ensemble des ouvrages de protection du royaume, dessine les limites du pays et forge un réseau de sites fortifiés. Il s’intéresse à la paix, au progrès humain dans tous les domaines, en accordant une place privilégiée aux techniques. CONTACT Mairie de Camaret-sur-Mer Tél. 02 98 27 91 12 tourvauban@ camaretsurmer.fr A MATHIEU LE GALL À L’AFFICHE VIDÉO SUR E-MAG-PENNARBED.FR Au cœur du Parc naturel régional d’Armorique, la tour Vauban pourrait être l’ambassadrice des seize sites de la Route des fortifications de la presqu’île de Crozon, qui attire de nombreux touristes et permet aux habitants de redécouvrir ce patrimoine militaire très riche. « Récemment rénovée, la tour fait partie de l’histoire de France dans son ensemble, explique Anne-Sophie Tréhour, chargée de mission à la tour Vauban. Le nouveau centre d’interprétation se donne pour objectif de fournir au public les clés de lecture de l’œuvre de l’ingénieur de Louis XIV en Bretagne. On peut y découvrir l’histoire de la tour et y acquérir des clés de compréhension plus large. » Tablettes multimédias et écran tactile Du corps de garde jusqu’au deuxième étage de la tour, des pupitres expliquent l’histoire et le fonctionnement de la fortification. L’intérieur aménagé et le mobilier plongent le visiteur dans les coulisses des conditions de vie de l’époque. La scénographie est également virtuelle  : une trentaine de tablettes multimédias servent de guide et proposent des reconstitutions en réalité augmentée. En un clic, les canons se mettent en position de combat, les murs vibrent d’un relief nouveau… Au deuxième étage, dans la salle consacrée à la bataille de Camaret, sur l’écran tactile, la flotte anglo-hollandaise tire à boulets rouges sur la fortification, entamant un furieux duel d’artillerie… Nous sommes en 1694. Et la Tour Dorée, ce nom trouvé par Vauban, va résister. La présence d’une table multimédia adaptée au sein de l’accueil-billetterie permet également aux personnes à mobilité réduite de suivre le fil de la visite et d’avoir accès à toutes les informations. DÉCOUVERTES MAGAZINE PENN AR BED/N°151/JANVIER 2019 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :