[29] Penn ar bed n°150 oct/nov/déc 2018
[29] Penn ar bed n°150 oct/nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°150 de oct/nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Finistère

  • Format : (220 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : agir pour des territoires solidaires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
TERRITOIRE D’EXCELLENCE MAGAZINE PENN AR BED/N°150/OCTOBRE 2018 24 PAYS DE BREST PORT DE COMMERCE L'aménagement du port de Brest, estimé à 220 millions d’euros, commence à sortir de terre. Point sur les avancées d’un chantier qui s’étendra jusqu’en 2021. + D’INFOS SUR portbrest.bretagne.bzh DÉPLACEMENTS L Le chantier du port de Brest avance. Les 9 et 10 juin derniers, la Région, maître d’ouvrage du projet, organisait une journée portes ouvertes pour montrer les avancées des travaux. Depuis plus de 18 mois, des opérations de terrassement, de voirie et de génie civil sont en cours. Sur les 40 hectares du site, la moitié est consolidée et 6 hectares de terrains sont déjà accessibles aux entreprises qui souhaitent s’y implanter. Dans un communiqué, la Région annonçait en juin, que « la large voirie d’accès au quai EMR est praticable, un grand parking a été créé, et les réseaux principaux RD 67  : FIN DES TRAVAUX À TY COLO Les travaux de modernisation et de sécurisation de la route départementale 67, entre Ty Colo et Kervalguen, arrivent à leur terme. Le 25 juin dernier, la RD 67 a été rouverte à la circulation. Des aménagements paysagers prévus à l’automne 2019 achèveront cette opération. 6 HECTARES DE POLDER POUR LES ENTREPRISES + D’INFOS SUR www.finistere.fr (eau et électricité) sont posés ». En bordure des nouveaux terre-pleins, des aménagements paysagers ont débuté. Pour réaliser une nouvelle promenade, des buttes sont déjà érigées et en cours de plantation. Des travaux sur terre et en mer jusqu’en 2021 En mer, le nettoyage des fonds marins et l’enlèvement des macrodéchets, avant d’engager la construction du futur quai EMR de 400 mètres, ont été réalisés. Ce quai constituera un accès maritime fiable et sécurisé au futur terminal industriel. Le quai et sa plateforme arrière de manutention sont en Démarrés fin 2013, ces travaux ont été répartis en quatre phases, pour un investissement départemental de 4,685 millions d’euros. La première phase a permis de réaliser un giratoire au carrefour de « Kerhuel » et un écran acoustique. La deuxième phase s’est concentrée sur la suppression et la rectification de virages (3 au lieu de 5) de Kerviniou. Un giratoire a été réalisé à Guilers entre la RD 67 et la VC 3. La dernière phase, la plus importante, a démarré en mars 2017 pour aboutir à la réalisation d’un créneau de dépassement en juin 2018. La RD 67, reliant Saint-Renan à la voie express RN 12 via Gouesnou, permet le contournement de Brest. Pour faire face à l’augmentation constante de son trafic, le Département a choisi de sécuriser et fluidifier cet axe, qui enregistre un trafic journalier de plus de 10 000 véhicules, dont 10% de poids lourds et d’engins agricoles. cours d’achèvement. Parallèlement, une digue d’enclôture de 890 mètres, constituée de 28 cylindres verticaux, est en construction. Les dragages à venir permettront l’accès nautique au quai EMR, tout en améliorant celui des quais conteneurs et céréales. Cette première phase de travaux est financée par la Région Bretagne et ses partenaires  : Brest Métropole, Conseil départemental du Finistère et CCI métropolitaine Bretagne Ouest, et par des fonds européens FE- DER. La dernière étape du projet se déroulera entre 2019 et 2021, où le nouveau polder de 14 hectares sera aménagé. VIDÉO SUR E-MAG-PENNARBED.FR MATHIEU LE GALL MATHIEU LE GALL
MATHIEU LE GALL ASSOCIATION DDepuis un an, l’association Goupil, créée par Hervé Zalczer, électronicien à la retraite, œuvre dans le pays de Morlaix. Son objectif  : réduire la fracture numérique. « Pour trouver des ordinateurs, je fais des collectes auprès des institutionnels ou des entreprises. Car ce n’est pas viable de récupérer des ordinateurs un à un, il me faut des parcs homogènes. » Le Département lui a notamment octroyé une aide de 3 000 euros pour racheter 150 ordinateurs à bas coût et les reconditionner. Il travaille en partenariat avec l’EPSM Ar Brug, où il forme des jeunes qui apprennent à démanteler des DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques), et à reconditionner une partie des ordinateurs. LANHOUARNEAU AMÉNAGEMENT D’UNE ZONE HUMIDE « La commune possédait des parcelles à l’entrée du bourg en zone humide, donc non-constructibles, situées entre la zone artisanale et la partie agglomérée du bourg. Des élus ont alors pensé à les aménager, pour en faire un lieu de rencontres intergénérationnelles », raconte Éric Pennec, maire de Lanhouarneau. L’idée de départ a mûri jusqu’à devenir une petite boucle de promenade tout public, avec l’aménagement d’un platelage en bois, d’une petite mare et d’un parcours d’interprétation sur le thème de l’« eau, source de connaissances ». Le tout a été imaginé de manière ludique avec des panneaux explicatifs et des jeux interactifs pour comprendre le milieu des zones humides. Les travaux ont duré 5 ans et se sont terminés en avril 2017, avant que le parcours d’interprétation soit officiellement inauguré en mai 2018. Pour cet aménagement, inscrit dans le contrat de territoire de la Baie du Kernic, la commune de Lanhouarneau a reçu GOUPIL CONTRE LA FRACTURE NUMÉRIQUE En reconditionnant et mettant à disposition des ordinateurs pour des personnes en difficulté, l’association Goupil à Morlaix lutte contre la fracture numérique. L'équipe de l'association Goupil. VIDÉO SUR E-MAG-PENNARBED.FR CONTACT goupil.ere@gmail.com Une centaine de bénéficiaires de cours d’inclusion numérique Hervé Zalczer met à disposition ces ordinateurs à des publics en difficulté. « Nous ne sommes pas une boutique, insiste-t-il. Nous travaillons avec des acteurs du social. Quand l’un d’eux détecte huit personnes qui ont besoin d’un ordinateur, on monte un groupe. Je propose ensuite deux heures de cours d’inclusion numérique, à l’issue desquelles je leur mets à disposition des ordinateurs à bas coût. » Depuis la création de l’association, plus d’une centaine de personnes ont déjà pu profiter de cette mise à disposition. Ces bénéficiaires sont de deux types  : certains ont eu accès au numérique mais n’ont plus de matériel, et d'autres sont très éloignés de tout. « Ces derniers ont besoin d’une vraie formation. Car 2 heures ce n’est pas suffisant. Il faut au moins 24 heures pour rendre quelqu'un autonome », estime Hervé. Tous les ordinateurs mis à disposition sont déjà configurés avec le système d’exploitation Linux mint. Des logiciels libres et gratuits et des raccourcis directs aux prestations sociales (Pôle Emploi, la CAF…) sont également installés. + D’INFOS mairie de Lanhouarneau PAYS DE MORLAIX une subvention départementale de 40 045 euros. Le projet a également bénéficié de l'appui technique de la cellule d'animation sur les milieux aquatiques (CAMA), fruit d'un partenariat entre le Conseil départemental et le Forum des marais atlantiques. MAIRIE DE LANHOUARNEAU TERRITOIRE D’EXCELLENCE MAGAZINE PENN AR BED/N°150/OCTOBRE 2018 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :