[29] Penn ar bed n°127 oct 12 à jan 2013
[29] Penn ar bed n°127 oct 12 à jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de oct 12 à jan 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Finistère

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : faciliter l'accès au service public.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
p romotion du Fi n i st è r e Tonnerres de Brest 2012 Le succès de la marque Cet été, la marque Finistère s’est illustrée lors des fêtes maritimes « Les Tonnerres de Brest 2012 », du 13 au 19 juillet dernier. Objectif atteint : promouvoir l’image du Finistère à travers la présence forte de la marque « Tout commence en Finistère ». Tout au long des fêtes, le grand public a pu profiter des animations proposées sur les deux stands aux couleurs de la marque « Tout commence en Finistère », situés aux extrémités du site (côté Recouvrance et dans le village Terres et Mers de Bretagne). Un public nombreux et enthousiaste, estimé à près de 100 000 visiteurs sur nos stands ! Stand interactif Finistère et Chiloé Sur le stand « Finistère » de 150 m², situé côté Recouvrance, le grand public a participé aux nombreuses animations proposées autour de thématiques différentes chaque jour : économie, sports, cultures et patrimoines, journée des ambassadeurs de la marque Finistère, nautisme, tourisme. La venue de sportifs finistériens reconnus, comme Faustine Merret, Michel Desjoyeaux, Bernard Stamm ou encore Bruno Jourdren, a attiré les curieux. Mais ce sont aussi les animations musicales proposées par le réseau EPCC Chemins du patrimoine en Finistère, la découverte des poissons finistériens par une animatrice d’Haliotika ou le lancement du collector de timbres « Tout commence en Finistère » qui ont fait chapiteau comble ! L’espace réservé à Chiloé, invité par le Conseil général dans le cadre de la coopération décentralisée avec cette province du Chili, a également interpellé les visiteurs. La curiosité et les échanges autour de cette île du bout du monde ont ravi nos hôtes chilotes. Des jeux proposés sur des bornes interactives invitant à découvrir les richesses et les particularités du territoire ont attiré petits et grands, avec à la clé la promesse de gagner un lot (t-shirts, jumelles, collector de timbre aux couleurs de la marque Finistère) ou un voyage à Ouessant pour le festival l’Ilophone. Bravo au passage à notre gagnant Glen Thibault ! 500 ambassadeurs pour la marque Finistère : Fin septembre, un an après le lancement officiel de la marque, ils sont désormais 500 acteurs Finistériens (professionnels du tourisme, entreprises, acteurs culturels, associations…) à adhérer à la marque Finistère et à reprendre sa signature « Tout commence en Finistère ». wwPour adhérer à la marque : www.toutcommenceenfinistere.fr F. Betermin Stand de découverte des saveurs finistériennes Le stand « Tout commence en Finistère » de 25 m² a mis en valeur les innovations et les saveurs finistériennes dans le domaine de la mer, de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Il était situé au sein du village Terres et Mers de Bretagne, géré par la Chambre d’agriculture du Finistère et le Comité régional des pêches. Tous les jours un produit finistérien, une filière, ont été mis à l’honneur. Pas moins de 5 000 bouchées au cochon nourri aux graines de lin agrémentées d’un confit d’oignons rosés de Roscoff préparé par Jean-Yves Crenn, chef étoilé du restaurant « Le temps de vivre » à Roscoff, et quelque 3 000 verrines aux légumes rares et bios (Biomas-Hotgame) cuisinés par Patrice Cabioch, chef du restaurant « l’Albatros » à Morlaix, ont été dégustées ! Une réussite pour la mise en valeur de nos saveurs. Cette présence a été soutenue par une campagne d’affichage autour de la marque Finistère sur le réseau d’abribus du Conseil général, mais aussi par des annonces dans les médias locaux (Ouest France, Le Télégramme) des grands événements nautiques de l’été : Les Tonnerres de Brest et Temps-Fête à Douarnenez. Les événements maritimes commencent en Finistère ! Un grand merci à tous les ambassadeurs de la marque Finistère qui se sont joints à l’opération : Bookbéo, la Poste et la nouvelle promotion de postiers finistériens, Iloz Productions, le Centre Moulin Mer, Haliotika, le musée de Plouguerneau, Biomas-Hotgame, le Cidref, Bretagne Terroirs et Britexa. n 26 finistère penn-ar-bed I n°127
Ambassadeurs de la marque Lumipouss’Un clic et ça pousse ! Sophie Fiacre est la créatrice de Lumipouss’, la première lampe végétale qui permet de faire pousser des plantes en intérieur grâce à un système d’arrosage autonome. F. Betermin l’L’idée a germé durant l’été 2008 : « Je voulais créer une colonne végétale pour décorer les bureaux, les lieux de travail. Et j’ai vite compris qu’il fallait y ajouter de la lumière », se souvient Sophie Fiacre. Lumipouss’naît l’année suivante. Une création originale, décorative, qui allie la lampe et la plante d’intérieur. « Il s’agit d’un pot en matière composite, 100% recyclable, compartimenté en deux espaces solidaires : l’un accueille le substrat, l’autre la réserve d’eau, accessible à l’arrière de la lampe, explique Sophie. Grâce à un système d’arrosage par capillarité, la plante n’utilise que ce dont elle a besoin en eau, pas de saturation possible. » Lumipouss’peut accueillir plusieurs sortes de plantes, aux vertus dépolluantes, décoratives ou aromatiques… « On peut facilement y associer plusieurs espèces » ajoute Sophie. La lumière est parfaitement adaptée à la pousse des plantes. Deux objets de décoration en un, dont le design et la technologie sont d’ailleurs protégés par des brevets européens. La jeune Finistérienne a vu sa créativité récompensée en mai 2011 par le Grand prix « femmes entrepreneures en Bretagne », ainsi que par une médaille d’or au concours Lépine européen en septembre de cette même année. A la tête de sa petite entreprise, Sophie Fiacre a récemment adhéré à la marque Tout commence en Finistère. Elle ouvre son atelier, sur rendez-vous, aux personnes intéressées par ses créations. n wwLumipouss’– tél. 06 12 82 84 37 sophie.fiacre@lumipouss.com site : www.lumipouss.com F. Betermin Stade Brestois 29 Le centre de formation agréé Le Stade Brestois 29 peut désormais disposer, depuis le 1 er juillet 2012, de son centre de formation agréé. c Cette labellisation, attribuée conjointement par la Fédération française de football (FFF) et le ministère des Sports, mi-juin, vient couronner un projet initié depuis plus d’un an maintenant. Cette reconnaissance va permettre au club, non seulement de conserver ses meilleurs joueurs, mais également d’attirer les jeunes talents du département. Fort d’une structure d’éducateurs qualifiés et diplômés (sept éducateurs salariés à temps plein), le club compte s’appuyer sur un département de passionnés et un bassin de joueurs de grande qualité. La scolarité, élément incontournable du double projet, s’articule autour des établissements Charles-de-Foucauld et La Croix-Rouge dans lequel toutes les filières professionnelles sont présentes. Depuis huit ans, la totalité des jeunes joueurs ayant passé un examen ont été reçus. Les statistiques le prouvent : les joueurs signant leur premier contrat professionnel habitent à proximité de ce même club. Le jeune joueur, mais surtout l’adolescent, a besoin de ses repères, de ses ancrages, pour pouvoir s’épanouir et progresser. Le club brestois étudie les possibilités pour l’implantation de son centre n wwPlus d’infos : www.sb29.com n°127 I finistère penn-ar-bed 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :