[28] Eurélien n°6 déc 07/jan-fév 2008
[28] Eurélien n°6 déc 07/jan-fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de déc 07/jan-fév 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général d'Eure-et-Loir

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : le grenier de la France trouve les solutions de l'après-pétrole.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Eurélien n°6 - Hiver 2007/2008 - Les solutions de l’après-pétrole dossier des filières locales d’agroproduits. La volonté de voir l’agriculture jouer un rôle dans le développement local avait d’ailleurs été souligné par 46% des Euréliens consultés lors du Livre blanc de début 2007. Dans le cadre du projet, les Chambres d’agriculture et de commerce et d’industrie ont engagé en commun un ingénieur en charge du recensement des projets et de la construction des filières. Elles seront une garantie de l’emploi pérenne dans le département. La filière énergétique est déjà bien établie. Elle consiste à créer de l’énergie et de la chaleur à partir des produits agricoles ou forestiers. C’est donc une énergie renouvelable par opposition à l’énergie fossile issue du pétrole. Pour ça, on peut cultiver une sorte de roseau de trois mètres de haut et gros producteurs Récolte de miscanthus Le lait en pack est né à Brou Le lait conditionné en « berlingot », plus connu maintenant sous le nom, devenu commun, de tetrapack, est né à la Laiterie parisienne de Brou qui a cessé son activité en 1986. Le Compa, une histoire agricole L’Eure-et-Loir héberge un des rares musées français consacré à l’agriculture, le Compa, installé dans une ancienne gare achetée par le Conseil général au pont de Mainvilliers. Reconnu en France pour la qualité de son travail, le Compa dispose d’une collection permanente de tracteurs historiques. Il organise régulièrement des expositions temporaires ou des manifestations provisoires comme les rencontres cinématographiques ou le cinquantenaire du Som40, un tracteur emblématique d’une génération d’agriculteurs. Il possède aussi son propre atelier de réparation des tracteurs à Mainvilliers. de matière verte, le miscanthus. L’Eure-et-Loir en cultive déjà 150 ha sur les 650 ha que compte la France entière. Le miscanthus récolté est compacté en bûchettes et alimente des chaufferies ou produit de l’électricité. Dans le même ordre d’idées, des projets nouveaux émergent récemment puisque trois agriculteurs de la région de Brou projettent de créer des installations de méthanisation. Très connue en Allemagne, cette méthode consiste à produire de l’électricité et de la chaleur en faisant digérer par des bactéries les effluents d’élevage (fumier, lisier, eaux vertes ou blanches) ou des déchets verts comme les tontes de pelouse ou les résidus de pomme de terre. Il limite aussi la production de méthane par les élevages puisqu’il est alors recyclé au sein même de l’élevage. Les agriculteurs participent ainsi doublement à la lutte contre le réchauffement climatique : en produisant une énergie renouvelable et en limitant les émissions de gaz à effet de serre. Protéger les périmètres de captage des eaux Le Conseil général a signé un contrat avec les agriculteurs qui entourent une douzaine de stations de captage des eaux. Ils s’engagent à enherber environ quatre cents hectares dans le but d’améliorer la qualité des eaux. Non cultivées, ces parcelles sont moins susceptibles de recevoir des produits phytosanitaires ou des engrais.
Image Image Eurélien n°6 - Hiver 2007/2008 - Image Les Flambarts 2007 Photo : Arnaud Lombard 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :