[28] Eurélien n°5 sep/oct/nov 2007
[28] Eurélien n°5 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général d'Eure-et-Loir

  • Format : (200 x 279) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : talents, sensations et détente... le trio gagnant du sport eurélien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Fêtes de fin d’année : marchés et produits locaux très prisés La grande date sera celle du marché des produits régionaux : le 2 décembre, au Compa de Chartres-Mainvilliers. Autres marchés recherchés : ceux qui se déroulent « à la ferme ». Celui de Nogent-le-Phaye (chez Mme et M. Perrault, aux Hauts Vergers) aura lieu le 9 décembre. Enfin, desmarchésde Noëlsontprogrammés à Chartres, Dreux (12 au 14 décembre, pour les Flambarts), Châteauneuf-en- Thymerais (23 décembre). Des visites « naturellement » guidées Afin de favoriser la connaissance des sites naturels remarquables, le Conseil général a financé trois visites « guidées » du Conservatoire régional. La réussite de ces visites d’avril (Senonches, Courbehaye-Moronville et Auneau) a incité à en organiser d’autres en septembre et octobre (Courbehaye, Manou, Senonches, Montreuil et Auneau). Avec des succès semblables. Eurélien n°5 - Automne 2007 - Actualité actualité Transbeauce - transports urbains : les réseaux évoluent au profit de l’usager Le Conseil général organise les transports interurbains à travers Transbeauce, tandis que les agglomérations ont la charge des transports urbains (réseaux Filibus, Nobus, Linéad ou C’Bus). En 2007, la réorganisation des transports urbains tant dans le secteur drouais que dans le bassin de vie de Chartres s’est opérée sans bouleverser les habitudes de l’ensemble des usagers de Transbeauce. Des changements, sans bouleverser les habitudes des usagers Les modifications affectant les lignes périphériques du Drouais ont permis d’améliorer Un « Pacte Eurélien » pour l'économie du département Intensifier le réseau de connaissance pour mieuxvendre le « produit » Eure-et-Loir : telle est la finalité du Pacte Eurélien que le Comité de développement économique (Codel) a proposé à ses partenaires des communautés de communes. « Mieux vendre l’Eure-et-Loir pour tous et par tous : la réactivité est l’un des éléments déterminants de décision des implantations, la taille de notre département lui permet de réagir très vite », Luc Lamirault les temps de parcours de Transbeauce. En particulier au profit des collégiens et lycéens du sud du secteur drouais. Sur le bassin de vie chartrain, la création d’un syndicat mixte fait passer le périmètre des transports urbains de huit communes (agglomération plus Barjouville) à une quarantaine (intégration des communes de la Communauté de l’Orée de Chartres). Sur ce secteur, les collégiens, dont le transport était subventionné à 80% par le Conseil général, bénéficient de l’abondement « urbain » leur assurant la gratuité. Transbeauce à la demande : plus simple et plus souple Par ailleurs, le premier bilan de « Transbeauce à la demande » testé dans les arrondissements de Dreux et Nogent-le-Rotrou a permis de faire évoluer le service vers plus de simplicité et de souplesse avec extension des horaires (9h-16h). L’ensemble des chefs-lieux, gros bourgs et marchés est desservi sur simple réservation (avant midi la veille) au 0825 00 28 29. Un service semblable, par taxis, a été mis en œuvre sur les Communautés de communes de la Beauce vovéenne et des Quatre Vallées (autour de Nogent-le-Roi). résume Luc Lamirault, le président du Codel. Repensé en « PME » de commercialisation du développement économique départemental, le Codel doit rassembler l’ensemble desélémentsqui conditionnentla force d’un service de vente : la parfaite connaissance du produit et des opportunités. Des disponibilités qui se libèrent aux potentiels investisseurs ou développeurs cherchant à s’implanter, toute information, fût elle confidentielle, doit être mise en commun afin d’être mieux exploitée. La création d’une Académie du développement va contribuer à unifier les mots et les pratiques de tous les partenaires en les familiarisant à l’ensemble des outils et procédures d’aide aux démarches de décision. L’un de ces outils est le « package eurélien ». Que ce soit en matière « Mieux vendre de logements (CIL), de main l’Eure-et-Loir pour d’œuvre (ANPE), d’énergies tous et par tous » (EDF), d’aménagement/réalisation (SAEDEL) et jusqu’à la sécurité (Gendarmerie nationale), des accords de partenariats ont été noués avec le Codel pour tendre vers des réponses à la fois globales et individualisées aux investisseurs. Enfin, l’existence des filières (Cosmetic Valley, Polepharma, Perchebois, Agrodynamic…) et les rendez-vous des Business Contacts constituent un atout de réussite pour les entreprises accueillies. « Il ne suffit pas d’obtenir une décision d’implantation. Il faut la faire réussir ! », se donne pour objectif le Codel.
Des Artisanales très « euréliennes » 70 000 visiteurs et 470 exposants Les portes des Artisanales étaient à peine closes que le président de la Chambre de métiers et de l’artisanat, annonçait des nouveautés pour l’édition 2008 ! Comment ne pas y penser après la consécration d’une manifestation qui a compté 70 000 visiteurs et donné d’amples satisfactions commerciales aux 470 exposants répartis en « ateliers » ? Cette manifestation, dont le Conseil général est le premier partenaire depuis sa création, son stand accueillant cette année des ateliers d’enfants, mettait particulièrement en valeur les métiers du verre et de la mode. La Cosmetic Valley Allaitement maternel : pour le bien-être de bébé Hôpitaux, espaces petite enfance, cabinets de sages-femmes, centres de périnatalité ou de PMI (protection maternelle et infantile) se sont mobilisés pour mieux informer les futures ou jeunes mamans sur l’art du « bien-être » avec le nouveauné. Accompagnant la semaine mondiale de l’allaitement (mi-octobre), rencontres, ateliers, expositions à Chartres, Mainvilliers, Illiers-Combray, Chartres, Lucé, Châteaudun, Dreux et Nogent-le- Eurélien n°5 - Automne 2007 - Actualité actualité L’Agrodynamic explique ses objectifs montrait avec gourmandise le lien entre odeurs et saveurs tandis que le pôle bâtiment prônait l’éco-construction. Les talents euréliens récompensés Pourtant confrontés à leurs collègues venus de tous les horizons, les artisans euréliens ont témoigné avec succès de leurs savoir-faire. En trois années, le Festival des pâtés en croûte mis en place par la Confrérie des Fins Gourmets a doublé le nombre de ses participants. C’est dire si l’alléchante compétition est dotée de distinctions convoitées et si les titres emportés, entre autres, par Jean-Marc Hénault (Brou) et Victor Lévêque (Lucé) qualifient leur art. Autre talent eurélien récompensé : parmi l’ensemble des métiers et exposants, Ludovic Villedieu (28 ans, boulanger-pâtissier à Lucé) a été choisi pour le Trophée de la reconnaissance artisanale. Rotrou ont concentré leurs efforts sur trois thèmes : comment bien démarrer l’allaitement, le bien-être avec son bébé au travers du massage et le « portage en écharpe ». L’allaitement maternel est en progrès constant Initiée par l’Alliance mondiale pour l’allaitement, cette semaine est une occasion annuelle de réexaminer les pratiques de nutrition du nouveau-né et les relations bébé-maman qu’elles influencent. Service du Conseil général, la Protection maternelle et infantile (PMI) accompagne l’organisation de cette semaine de l’allaitement en Eure-et-Loir. La nutrition au sein est en progrès constant dans le département où il est pratiqué par près de 60% des mamans, chiffre en hausse moyenne annuelle d’1%. À l’occasion de la Fête de la science (8-14 octobre), la filière économique Agrodynamic et le Conseil général ont animé une table ronde au lycée agricole d’Efagrir à Mignières. L’occasion de présenter les espoirs portés par « la valorisation innovante non alimentaire des agro ressources en Eureet-Loir » et les projets conduits autour des agro énergies, des biomolécules et des agro matériaux. Une exposition itinérante, réalisée en collaboration avec Centre. Sciences, a été présentée à cette occasion pour la première fois, avant de l’être place des Épars à Chartres. Le mois de la sécurité… aux carrefours ! Après avoir contribué au succès de la semaine nationale de la sécurité routière (temps fort à Chartrexpo le 20 octobre), le Conseil général entreprend une campagne d’un mois de communication (minovembre, mi-décembre) en partenariat avec la Préfecture. Son thème sera axé sur ces « conduites automatiques » qui font oublier les risques pris. Après l’alcool et la vitesse les années précédentes, l’attention sera attirée sur les intersections : « C’est tout droit, mais ça peut vite mal tourner ! ». Nouvelles formations supérieures à Dreux L’implantation de l’Institut supérieur d’enseignement industriel et commercial (ISEIC) place de la Bonde à Dreux (entrée par rue d’Illiers, près du marché couvert) accroît l’offre en formations supérieures par des préparations en alternance au Bac pro logistique et aux BTS en négociation relation client (NRC, ex-force de vente) et assistance de direction. En formation initiale, l’ISEIC propose de préparer au BTS d’économie sociale et familiale. (Renseignements : 02 37 42 66 13). 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :