[28] Eurélien n°14 sep/oct/nov 2010
[28] Eurélien n°14 sep/oct/nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de sep/oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général d'Eure-et-Loir

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : collèges... les nouveautés de la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
CC-BY-SA - Jtkerb 26 La recette Eurélien n°14 - Automne 2010 - Du champ aux papilles Du champ aux papilles Le lièvre, un gibier tonique au goût authentique ! Qui n’a pas vu poindre, dans les campagnes euréliennes, ses longues oreilles appréciées des chasseurs ? Ces derniers lui donnent rendez-vous le 26 septembre sans sous-estimer ce sprinteur bondissant, aux pattes finement musclées. Sa seule défense est la fuite, mais bien nombreux sont ceux qu’il a fait bredouille. Plus grand, élancé et tonique que son cousin lapin, il a aussi un pelage plus roux, et le bout des oreilles noires. Jamais domestiqué mais néanmoins élevé par quelques producteurs qui contribuent également à son repeuplement (une maladie l’a récemment décimé dans le Sud de la France), il s’épanouit dans la nature. À proximité des cultures et des taillis, où il s’active surtout la nuit, à la recherche de nourriture (plantes, graines, racines...) ou d’aventure amoureuse. Puis il rejoint son gîte, un nid à même le sol, où il vit en célibataire. La femelle du lièvre s’appelle la hase, son petit le levraut. À l’automne, on le trouve facilement chez les bouchers et certains charcutiers, dans leurs boutiques ou sur les marchés d’Eureet-Loir. Entre les mains de ces derniers, sa chair fine et parfumée, plus brune que celle du lapin mais tout aussi pauvre en graisses (3%), se conjugue en pâtés et terrines, râbles rôtis, filets braisés, et bien sûr en marinades et plats en sauce, dont le fameux civet. Civet de lièvre aux poires et aux figues Recette pour 6 personnes de Thierry Wagner, restaurant Le Relais des remparts à Nogent-le-Roi (02 37 51 40 47) Ingrédients 1 lièvre en morceaux avec son sang, 6 figues, 3 poires, 2 carottes, 2 oignons, 1 bouquet garni, vin rouge, miel et concentré de tomates Préparation Pocher les poires épluchées et les figues dans le vin préalablement flambé. Laisser refroidir une nuit au réfrigérateur. Éplucher et émincer carottes et oignons. Tailler le lièvre en morceaux. Mettre dans un récipient le tout avec le bouquet garni et couvrir avec le vin de cuisson. Laisser mariner une nuit. Décanter Johannes Laverton, traiteur : « Le lièvre est une viande de caractère » Johannes Laverton est traiteur depuis trois ans à Jouy. Formé à l’école de Maurice Cazalis, célèbre cuisinier chartrain, Johannes Laverton propose ses services pour des cocktails, des banquets, pour célébrer des événements importants organisés par des entreprises ou des particuliers. Le mois de septembre marque l’ouverture de la chasse, et en tant que chasseur, Johannes Laverton apprécie particulièrement cette période où ses deux passions se conjuguent. « Dès lors, ma production de terrines de lièvre augmente considérablement. Le gibier provient de mon fournisseur habituel et dans une moindre mesure des chasseurs ». Cuisinée avec du porc, des épices, de l’échalote et du cognac, mariné quelques jours, « cette viande de caractère révèle toute sa saveur lorsqu’elle est préparée avec passion ». L’année dernière, grâce à une ancienne recette retrouvée de l’ancien restaurant de Jouy, l’Hôtel de la Providence, Johannes Laverton a été primé lors du 5 e Festival des pâtés en croûte organisé par la Confrérie des fins Gourmets euréliens durant les Artisanales. les morceaux de lièvre et la garniture aromatique. Faire suer la garniture puis ajouter les morceaux de lièvre préalablement colorés à l’huile et au beurre, le concentré de tomate, le bouquet garni et le miel, mouiller avec le vin rouge de la marinade. Couvrir et laisser cuire 2 à 3 heures suivant la taille du lièvre. Décanter les morceaux, ajouter le sang pour lier la sauce puis passer au chinois. Dresser et napper de sauce, en y ajoutant figues et poires. Accompagner ce plat de galettes de pommes de terre et d’oignons grelots cuits à blanc. Fabrice Button
L’Équie-Prévost Les Artisanales 831 e foire Saint-Denis Du 8 au 11 octobre à Chartrexpo, les métiers d’art sont à l’honneur des « Artisanales de Chartres », rendez-vous privilégié et désormais incontournable entre artisans et grand public. Pendant 4 jours, près de 500 artisans partagent avec vous leur passion et leur métier ! Plus d’infos : www.les-artisanales.com Trois jours de délire du 2 et 3 octobre, pour la foire drouaise vieille de plus de 800 ans, qui cette année, sera également l’occasion de célébrer le 50 e anniversaire du jumelage de la ville avec Todi (Italie). Plus d’infos : 02 37 38 84 29 Eurélien n°14 - Automne 2010 - À l’affiche 5 e fête des vendanges Scènes euréliennes À l’affiche Le Paris-Tours 2010 : départ à La Loupe ! Le dimanche 10 octobre, devant l’hôtel de ville de La Loupe, les meilleurs cyclistes nationaux et internationaux partiront d’Eure-et-Loir pour remporter l’une des courses les plus prestigieuses : Paris-Tours. La veille du départ, le samedi 9, rendez-vous autour d’un programme d’animations riche et diversifié qui fera le régal des amateurs de vélo ! Plus d’une vingtaine d’équipes prendront le départ de cette course créée en 1896 qui part, pour la deuxième année consécutive, d’Eure-et-Loir. Considérée comme la classique des sprinteurs, Paris-Tours empreinte dans sa première partie les routes de la Beauce avant d’attaquer, en général, quelques côtes qui peuvent venir troubler les plans des équipes et anticiper les préparatifs de l’emballage final. Sur un parcours peu accidenté, les équipes manœuvrent pour laisser leur dernier homme exercer sa vélocité – et son coup de reins – lors de l’ultime ligne droite. Programmée à l’automne, cette course mythique marque ainsi la fin de la saison cycliste en France. À son palmarès figurent notamment Richard Virenque, Johan Museeuw, Erik Zabel et Jacky Durand. En prélude, plusieurs animations seront organisées la veille du départ, à La Loupe : circuit cyclotourisme en matinée, accueil de célébrités, défilé des jeunes des clubs euréliens et des alentours, soirée dînatoire… La fête du cycliste sera entière et l’Eure-et-Loir fera vibrer les amoureux du cycliste de tous horizons. Rendez-vous à La Loupe les samedi 9 octobre (animations) et dimanche 10 octobre (départ). Les 25 et 26 septembre, la commune libre de Saint-Brice (Chartres) célèbre ses vignes au cours d’une grande fête populaire. Venez revivre les traditions populaires de Beauce et du Perche et les pratiques agricoles du début du siècle à nos jours. Plus d’infos : 02 37 25 69 06 Les Scènes euréliennes, ce sont près de 120 représentations gratuites présentées dans les communes d’Eure-et-Loir de moins de 5000 habitants, de la rentrée 2010 à l’été 2011. 47 compagnies et ensembles missionnés par le Conseil général proposent des spectacles de qualité, adressés à tout public. Plus d’infos : www.eurelien.fr/sceneseureliennes 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :