[26] La Drôme le Mag n°105 oct/nov/déc 2012
[26] La Drôme le Mag n°105 oct/nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105 de oct/nov/déc 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Drôme

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : la rentrée des collèges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Pour vous solidarité Pour des services innovants et sur mesure LE DÉPARTEMENT VEUT QUE CHAQUE PERSONNE ÂGÉE, CHAQUE PERSONNE HANDICAPÉE, PUISSE BÉNÉFICIER D’UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ ET DE QUALITÉ. Partager un moment a vec des amis : quoi de plus normal ? de plus banal ? Pourtant, beaucoup de personnes âgées ou handicapées, en ville ou à la campagne, à domicile ou en établissement, souffrent de solitude. Une r éalité largement prise en compte par le Département pour faire évoluer sa politique en fa veur des personnes âgées et des personnes handicapées. L’ESSENTIEL C’EST LA PERSONNE « La question du vieillissement nous concerne tous. Il f aut changer notr e regard sur nos aînés. Pour le handicap, là aussi, les mentalités doivent évoluer. Il faut vaincre les pr éjugés qui sont encore nombreux et en visager des réponses adaptées à chaque situation particulière ». Vice-président chargé des solidarités, Alain Genthon a demandé aux services départementaux et aux partenaires (1) de réfléchir à des ser - vices plus ciblés, plus personnalisés, en fonction des besoins r epérés selon les t erritoires. Des offr es de proximité, qui respectent les choix et désirs des personnes, répondent à la diversité des situations et procurent une qualité de vie satisfaisante. « Nous nous devons d’être particulièrement attentifs à l’égard des personnes les plus fragiles. L’âge ou le handicap, poursuit Alain Genthon, ne doit jamais occulter l’être humain, sa dignité et ses droits ». Meilleure information, coordination des acteurs de santé, prévention de la maltraitance, qualité des soins, accueil familial, accueil scolaire, accessibilité, droit au travail, mise en œuvre du plan Alzheimer… la r éflexion est globale et inclut deux sujets f ondamentaux : l’aide aux aidants familiaux et l’hébergement adapté. SOUTENIR LES AIDANTS Totalement investis dans leur « mission quotidienne » ils en oublient souvent de prendre soin de leur santé. Ils, ce sont les aidants familiaux qui, jour après jour, se dévouent mais s’épuisent auprès d’un parent (conjoint, frère, sœur, enfant). Déjà organisés par le Département sur l’ensemble du territoire drômois, des rencontres pour les aidants permet à ces personnes de participer à des moments d’échanges dans un cadre convivial. Aujourd’hui, le Conseil général veut renforcer les « offres de r épit » en sout enant le développement des accueils de jour ou d’hébergements temporaires. Afin de simplifier des démarches particulièrement contraignantes pour les familles, le Dépar tement travaille à l’informatisation du dossier unique pour les demandes d’entrée en établissement (Ehpad). LOGEMENT AVEC SERVICES Que ce soit en raison de l’âge ou d’un handicap, un héber gement adapté constitue la base essentielle du bien-être. Le maintien à domicile est la solution la plus plébiscitée, mais requiert une or ganisation de services à la personne parfois lourde et onéreuse. Quant aux entrées en Ehpad ou établissements spécialisés, nombre de demandes ne peuv ent être satisfaites, par manque de places, ou en raison d’un coût trop élevé. Le Département de la Drôme envisage donc d’expérimenter dans un futur proche, des logements adaptés et regroupés (type Cœur de village), sur la base d’une location abordable et associée à une offre de services. Un projet assuré en partenariat avec des associations d’aide à domicile et Drôme aménagement 18 N°105
POUR TOUTE QUESTION CONCERNANT UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE, ALLO DRÔME SOLIDARITÉS 0 810 01 26 26 DU LUNDI AU VENDREDI DE 9 HÀ17 H 30 Un collectif essentiel Depuis plus de 10 ans, le Collectif Drôme Handicap œuvre pour défendre les droits, la dignité et la citoyenneté des personnes handicapées. En 2008, le Département lui a demandé d’être son interlocuteur pour toutes les questions concernant le handicap. Plusieurs représentants du Collectif siègent dans les commissions de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Objectif : répondre au mieux à la div ersité des besoins des personnes handicapées et de leur famille, quels que soient l’âge et la déficience. Collectif Drôme Handicap 04 75 40 19 15 www.drome-handicap.org habitat ; chacun apportant ses compétences spécifiques en matière d’aide à la personne et de construction. (1) Coderpa, Collectif Drôme handicap, Direction de la cohésion sociale, Agence régionale de santé, Inspection académique, CARSAT, MSA. Quartier Vellan à Valence. Danièle a ac cueilli un c oncert en cuisine pour L éa, sa mère de 88 ans, qui vit seule et n’a plus guèr e l’occasion ni de sor tir, ni de rencontrer du monde Une contrebasse dans la cuisine Imaginés par l’association Passé minuit, les Concerts en cuisine s’adaptent à tous les lieux : appartement de centre-ville, ferme isolée du Vercors, jardin d’un club seniors. Ni les kilomètres, ni les étages à monter n’arrêtent Laure la chanteuse et Lilian le contrebassiste. L’objectif de ces concerts à domicile est d’aller à la rencontre des personnes ayant des difficultés à se déplacer, de rompre l’isolement des personnes âgées, de renouer des liens de v oisinage, de partager un moment de c onvivialité. Les Concerts en cuisine sont proposés par les Clic du Grand Valentinois et du bassin Romans Royans-Vercors. 19 N°105



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :