[26] La Drôme le Mag n°113 oct/nov/déc 2014
[26] La Drôme le Mag n°113 oct/nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°113 de oct/nov/déc 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Drôme

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : collèges, nouvelle génération.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Dossier innovation Qui va être client de la plate-forme ? Jean-Claude Ricomard Président de Rovaltain Research Company En quoi ce projet est-il important pour le développement économique de la Drôme ? La société Rovaltain Research Company a d’ores et déjà début é son ac tivité commerciale. A ce jour, nous avons une douzaine d’études en cours. Les analyses se déroulent dans des locaux provisoires (dont le laboratoire d’analyses départemental de la Drôme et le laboratoire pilote à l’Ineed de la CCI) en attendant d’intégrer la plateforme début 2016. Ces commandes nous ont été passées par des universités, des laboratoires, parfois en lien avec des hôpitaux, c omme le centre Léon Bérard de Lyon, des groupes internationaux. Mais je ne citerai aucun nom, car nous obser vons une stric te confidentialité sur nos clients, comme sur les recherches qui nous sont confiées, question de confiance. Je peux juste vous dire que nous travaillons, par exemple et pour le compte de nos clients, sur l’étude de l’influence de l’activité humaine sur la prolifération du moustique tigre, sur les conséquences de l’exposition de poissons à différents polluants, sur les pesticides présents dans les poussières de l’habitat, sur la relation perturbateurs endocriniens et évolution tumorale dans le cancer du sein. Nous avons d’ores et déjà entamé un g ros travail de prospection auprès des universités et des entreprises susceptible d’avoir besoin de notre expertise tant dans le domaine des tests règlementaires que celui de la recherche et de l’innovation. Ce projet est construit sur un fort investissement public initial, renforcé par un in vestissement privé complémentaire, et comporte plusieurs « eff ets de levier » pour l’économie locale : des travaux réalisés en g rande partie par des entr eprises locales (18 entreprises du BTP de Drôme et d’Ardèche) une nécessité d’entretien et d’aménagement régulier des bâtiments la création d’emplois directs, tant techniques que scientifiques la tenue régulière de c olloques scientifiques, représentant chaque année des centaines de nuits d’hôtel et de repas l’installation à Rovaltain, de quelques jours à quelques mois, d’équipes françaises et internationales de chercheurs le développement, à partir de cette concentration scientifique, d’activités de formation continue comme des universités d’été et, sans doute un jour, qualifiantes au niveau du master et du doctorat la possibilité de développer un jour une labellisation au service des industriels européens soumis à la directive Reach (réglementation européenne de gestion des substances chimiques). En un mot, si let erritoire investit 1 euro, il peut espérer en récolter 10. Joël Roques Président de la CCI de la Drôme et trésorier de la Fondation de coopération scientifique Rovaltain Si l’on rajoute à ces bienfaits économiques, les découvertes scientifiques qui y seront faites au bénéfice de notre santé et de notre environnement, on arrive au maximum de l’intelligence et de l’utilité sociale. Dans dix ans, grâce à la not oriété scientifique du pôle, les chercheurs du monde entier sauront où se trouve la Drôme et rêveront de venir y réaliser une mission. Ce prochain accroissement de la notoriété mondiale de notre territoire sera aussi un puissant soutien à tous les acteurs drômois engagés dans l’exportation. 14 N°113
3 acteurs pour 1 pôle Halles expérimentales : bâtiment dédié aux expérimentations en environnements contrôlés (reconstitution d’environnements agricoles ou urbains, pollués ou non, en présence de différentes espèces animales ou végétales) Un grand équipement construit par Drôme Aménagement Habitat Le coût total du projet est de 51 M € 13 500 m² de bâtiments 6 000 m² de laboratoires 4 halles expérimentales 1 amphithéâtre de 300 places 2 500 m² de bureaux 4 halles expérimentales autonomes (250 m² chacune), permettant d’abriter par exemple des colonnes de sédiments ou de sols contaminés, voire des « rivières » artificielles autre vue de la partie arrière du bâtiment Bâtiment abritant les bureaux et un amphithéâtre Plus d’une trentaine de laboratoires type « chambre climatique » Une fondation de coopération scientifique Fondation ROVALTAIN 10 membres fondateurs Une société d’exploitation et de services Rovaltain Research Company Actionnariat 21 actionnaires privés : 50,1% du capital Fondation de Coopération Scientifique Rovaltain : 31,8% du capital Caisse des dépôts et consignation (soutient de l’état dans le cadre du programme des investissements d’avenir) : 18,1% du capital Missions : gérer, exploiter et développer la plate-forme. Positionnement : prestations de ser vice en r echerche et développement. Rovaltain Research Company répondra aux besoins d’un grand nombre d’industriels et universitaires. Missions : lancer des appels à projets scientifiques, organiser des écoles thématiques, des universités d’été, développer des formations (niveau Master et Doctorat). Objectif : faire de Rovaltain la tête du réseau de recherche national en Tox-Ecotox. Des scien tifiques de r enommée internationale composent son comité scientifique. 15 N°113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :