[25] Vu du Doubs n°252 jun/jui/aoû 2019
[25] Vu du Doubs n°252 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°252 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (289 x 350) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : le Doubs Day se met à l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 LE DOUBS DAY SE MET À L'EAU ! Pour la deuxième édition du Doubs Day - la grande journée publique du Département - le thème de l’eau est traité sous toutes ses formes, qu’il s’agisse de cycle naturel, de préservation ou de consommation. Voilà une belle occasion de réunir toutes les générations autour d’animations et d’ateliers, le samedi 29 juin, de 10h à 18h, au parc de le Gare d’eau, à Besançon. Le Doubs Day, c’est un jour à s’informer tout en s’amusant ! PARMI LES RENDEZ-VOUS AU PROGRAMME  : SOLIDARITÉS Comment réaliser des économies d’énergie chez soi ? Les bonnes pratiques sont à la portée de tous ! Comment lutter contre la pollution des milieux aquatiques ? Créez vos cosmétiques et vos produits d’entretien à base d’éléments naturels. ENVIRONNEMENT Au fil du cycle de l’eau  : autour d’une maquette, découvrez les secrets du sous-sol du Doubs et les menaces qui pèsent sur lui. Visitez l’Espace naturel sensible du Marais de Saône (samedi matin, inscriptions au) ou bien étudiez le milieu aquatique du parc de la Gare d’Eau (samedi après-midi). Initiation à la pêche et exposition sur la protection des milieux aquatiques. NUMÉRIQUE Entrez dans la réalité virtuelle pour percer les mystères de l’eau. Les Archives départementales vous proposent un Retour aux sources (exposition virtuelle). Puis plongez dans l’époque romaine en visitant l’aqueduc d’Arcier grâce à la réalité augmentée  : cette application a reçu le premier prix aux Glami Awards de Boston. Le numérique coule de plus en plus à Très haut débit dans le Doubs  : suivez le guide ! ÉDUCATION Les cuisiniers des collèges du Doubs vous réservent de délicieuses recettes à base de produits locaux, en présence du lauréat du concours de cuisine organisé dans le cadre du Bicentenaire Courbet. AGRICULTURE La gastronomie est à l’honneur à travers les stands d’artisans et de produits locaux. Mini-ferme, promenade en calèche… SPORT C’est le moment d’essayer le canoé ou le paddle board sur le bassin de la Gare d’Eau, ou encore le biathlon laser… CULTURE Puisque l’on fête le bicentenaire de la naissance du peintre Gustave Courbet, participez au jeu-concours A la poursuite des tableaux de Courbet et mettez-vous à la peinture à l’eau. PROTECTION DES PERSONNES Les pompiers du Doubs présentent leurs véhicules de lutte contre les incendies de forêts et expliquent leurs modes d’intervention. Il sera question aussi de l’Europe de l’eau, des routes du Doubs et du tourisme fluvial, tout cela sous forme de jeux. doubsday.doubs.fr
Photo  : DR DOSSIER SPÉCIAL Bicentenaire COURBET Tout comme Emmanuel Macron, la présidente Christine Bouquin a noté que Courbet le rebelle se serait « amusé de cet hommage posthume autour de son musée », en présence de nombreuses personnalités. Mais, comme l’a souligné le Président de la République, il fallait une personnalité comme celle de Yan Pei-Ming, qui a fui la Chine pour trouver la liberté d’expression en France, pour dépasser ce paradoxe ! Lui seul, sans doute, pouvait rendre un hommage à la dimension de l’artiste qui a dû s’exiler en Suisse après avoir défendu ses idéaux pendant la Commune de Paris. « Une connivence évidente relie les parcours de Yan Pei-Ming et Courbet », Yan Pei-Ming - Courbet un face-à-face vivant « Le goût de la liberté » et « l’insolence » réunissent les deux artistes, par-delà le temps, comme l’a relevé le Président de la République lors de l’inauguration de l’exposition estivale du musée départemental d’Ornans, le 10 juin. À chacun sa visite privilégiée Tout au long de l’été, le musée Courbet organise des visites adaptées à différents publics, pour tous les goûts et tous les curieux… Guidée, commentée, théâtralisée, musicale, sensitive, en langue française des signes, chaque visite est une façon privilégiée de découvrir les univers de Gustave Courbet et de Yan Pei-Ming. Pour en savoir plus  : https://musee-courbet.doubs.fr/Visite de l’atelier sur réservation au 03 81 86 22 88 ou sur reservationpaysdecourbet@doubs.fr fait observer Christine Bouquin tandis qu’Emmanuel Macron insiste sur les similitudes de leurs démarches  : même attrait pour les grands formats, même volonté de représenter les humbles, mais aussi la nature, sans concession. Pour concevoir l’exposition, Yan Pei- Ming et Frédérique Thomas-Maurin, conservateur en chef du pôle muséal Courbet, ont sélectionné des œuvres de Courbet dans les musées français et étrangers, autour de ses thèmes de prédilection  : le portrait, les nus, les paysages et les animaux. En regard, Yan Pei-Ming a choisi quelques-uns de ses tableaux. Et un dialogue s’établit, nourri par l’imaginaire, l’histoire de l’art et l’actualité ! Ainsi la Femme au podoscaphe de Courbet, symbole d’émancipation et d’innovation, fait face aux boat-peoples de Yan Pei-Ming. Le veau blanc du premier semble déjà renoncer à tout combat face au tigre du second. Plus loin, le père de l’un semble parler à la mère de l’autre. Et chemin faisant, Yan Pei-Ming « démontre la modernité de Courbet », commente Christine Bouquin. Quel plus bel hommage pouvait lui être rendu ? Yan Pei-Ming face à Courbet, exposition labellisée d’intérêt national par le ministère de la Culture, jusqu’au 30 septembre au musée Courbet à Ornans. Plus de photos et d’informations sur doubs.fr L’atelier de Courbet à Ornans est destiné à l’accueil d’artistes en résidence de création. Yan Pei-Ming a inauguré cette formule en s’y installant plusieurs semaines pour préparer l’exposition estivale. Photo  : Jack Varlet Photo  : Jack Varlet La Femme au podoscaphe, une œuvre inattendue de Courbet. Christine Bouquin et le peintre Yan Pei-Ming  : « Courbet aimait la vie… les femmes… la nature belle et sauvage de la vallée d’Ornans… Rarement peintre n’aura, au risque de déplaire, cultivé l’art d’être libre », a souligné la présidente du Département. C'est qui Courbet ? Gustave Courbet était un peintre du XIXe siècle. Il a révolutionné la peinture en inventant "le réalisme". Pour lui, il ne s’agissait pas d’imiter la réalité mais d’exprimer sa vision des choses. « Soyons vrais même si nous sommes laids ! », déclarait-il. Il est né à Ornans le 10 juin 1819 et il est mort en exil à La Tour-de-Peilz, en Suisse, le 31 décembre 1877. C’était un homme épris de liberté, défenseur des valeurs républicaines. Pour en savoir plus, voir page IV ainsi que les numéros 250 et 251 de Vu du Doubs. Courbet peignant dans le parc du séminaire d’Ornans, par Eugène Feyen (1864), tirage moderne, musée Courbet, Ornans. Photo  : Pierre Guenat Photo  : Jack Varlet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :