[25] Vu du Doubs n°203 novembre 2012
[25] Vu du Doubs n°203 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°203 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : forum du Handicap, à la rencontre des aidants

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
économie LA NOUVELLE MINOTERIE DORNIER, un bijou d’automatisme Après l’incendie de l’usine historique d’aliments pour bétails de Bians-les- Usiers, Dornier a choisi Étalans pour reconstruire un outil de production que son responsable pilote depuis son ordinateur. Le nouveau site de production d’Étalans. Bionatur ou le projet d’une entreprise responsable Créée en 1926 par Pierre, Léon et Marcel Dornier, trois frères dont l’aîné était le père de Pierre Dornier, l’actuel dirigeant, la minoterie a trois activités : l’aliment du bétail, avec la nouvelle usine d’Étalans produisant 32000 tonnes par an d’aliments conventionnels mais aussi celle de Bannans, 100% dédiée à la production biologique (9 000 tonnes par an) ; la meunerie avec le moulin de Biansles-Usiers qui fournit 80 clients en boulangerie artisanale mais aussi ses propres boulangeries, à Oye-et-Pallet et Pontarlier. Et enfin la production porcine pour l’IGP Morteau avec trois bâtiments d’élevage à Bians, La Rivière et Septfontaine. Au total, l’entreprise emploie 34 salariés. Partenaire de la filière comté bio depuis 1970, Dornier a voulu aller plus loin dans les filières courtes et la qualité des produits en lançant le projet Bionatur, qui a l’ambition de participer au développement de la filière Agriculture biologique et à celle de la production d’œufs et de volailles dans le Grand Est, en collaboration avec Coquy, l’entreprise de Flagey. Au pilotage du nouveau site de production d’Étalans, Ramazan Akcay assure comme personne. Ce petit bijou d’automatisme a été livré en mai pour remplacer l’usine historique de Bians-les- Usiers, ravagée par les flammes un certain 10 novembre 2010. En un clic, la nouvelle minoterie mélange céréales, farines et minéraux selon les quelque 700 formules mises au point par Damien Guyot, ingénieur, pour les éleveurs de bétail, de porcs ou de volailles, clients de l’entreprise. « Je contrôle entièrement l’usine avec cette souris », explique, heureux, son responsable, épaulé au quotidien par Jonathan Bourgeois. « Nous l’avons conçue nousmême, nous savions ce que nous voulions. Elle est performante et pratique. » Pierre Dornier, le patron de l’entreprise, est tout aussi enthousiaste. « Je m’étais posé la question de reconstruire ou non. Mais j’ai pensé aux emplois, et on a décidé de concevoir seuls cette usine, sans faire appel à des bureaux d’études mais en privilégiant entreprises et producteurs locaux. Toutes nos usines sont désormais reliées par un réseau informatique. Les nouvelles formules arrivent directement dans le système, et l’automate gère tous nos stocks. » Cette usine-là ne sent pas l’huile chaude mais les céréales qui s’égrènent dans les tuyaux verts, rouges ou blancs, dégageant une fine farine. Ici, c’est le règne de la gravité. Orge, blé, tournesol, luzerne et autres matières premières sont stockées dans 22 silos, au-dessus d’une benne peseuse qui recueille les ingrédients de la formulation souhaitée avant de les envoyer vers les mélangeuses ou le broyeur. Granulés ou mash sont ensuite refroidis, tamisés puis remontés et de nouveau stockés dans des silos avant d’être chargés dans des camions compartimentés, que huit chauffeurs-livreurs achemineront jusqu’aux exploitations agricoles, après avoir prélevé des échantillons, pour une traçabilité irréprochable. Le nouvel équipement a coûté 3,4 millions d’euros et il a obtenu des aides de l’Europe, de la Région et du Département. Pierre Dornier en compagnie de Ramazan Akcay, responsable de l’usine d’Étalans. 26 vu du doubs novembre 2012
Il y a plus efficace pour votre presbytie... ZAE La Louière - 25620 L’HOPITAL DU GROSBOIS Tél. 03 81 59 32 68 www.poele-cheminee-chavot.fr Habillage Pierre Ollaire 2 977 € TTC (TVA 19,6%) COnCePTiOn eT insTallaTiOn de POêles en faïenCe eT de CHeminÉes VenTe eT insTallaTiOn de : POêLES à BOIS POêLES à GRAnULéS CUISInIèRES à BOIS OU GRAnULéS POêLES DE mASSE En PIERRE OLLAIRE COnDUITS DE CHEmInéES InOx, TUBAGE CHEmInéES POLyfLAm * conditions en magasin * conditions en magasin Besançon - 67 rue des Cras Besançon - 6 place de la Révolution Besançon - CC ile de France Maîche - 4 rue Montalembert Morteau - 20 Grande Rue Montbéliard - 3 rue de l’École Française Ornans - 44 rue Pierre Vernier Pontarlier - 1 rue du Parc www.opticiens-mutualistes-doubs.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :