[25] Vu du Doubs n°203 novembre 2012
[25] Vu du Doubs n°203 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°203 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : forum du Handicap, à la rencontre des aidants

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
dossier LE CONSEIL GÉNÉRAL À L’ÉCOUTE de toutes les personnes handicapées Chef de file de l’action sociale, le Conseil général gère la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), guichet unique pour toute situation. Face à une forte croissance des demandes (près de 31 000 en 2011), elle se réorganise pour y répondre au mieux et au plus vite. « La révolution que constitue la loi du 11 février 2005 n’en finit pas de produire ses effets, transformant radicalement la prise en compte du handicap dans notre société », fait valoir Jean-Marie Bart, conseiller général délégué au handicap et président de la MDPH. « Elle reconnaît des formes de handicap, psychique par exemple, qui ne l’étaient pas assez auparavant. Et elle place la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent, avec un leitmotiv fort : l’accessibilité à la vie sociale et professionnelle, dans le cadre d’un projet de vie personnel. Cette ambition exige de développer une organisation considérable car le nombre de dossiers enregistrés par la MDPH est passé de 3 300 à 4 300 pour les enfants entre 2009 et 2011, et de 15 300 à 26 500 pour les adultes sur la même période ! » La MDPH a récemment renforcé son équipe d’évaluation pluridisciplinaire qui a pour mission d’examiner chaque situation afin de proposer des solutions et d’orienter. Elle est composée de médecins, psychiatres, infirmières, ergothérapeutes, psychologues, référente d’insertion professionnelle, éducatrices spécialisées, assistantes sociales. Elle reçoit l’appui des trois Pôles handicap-dépendance, service décentralisé du Département. 19 000 décisions en 2009, 27 000 en 2010 L’accueil téléphonique a été réorganisé et enregistre, depuis septembre, « un taux de réponse de 82% », indique la directrice de la MDPH, Catherine Piganiol. Si un formulaire unique de déclaration est déjà accessible sur Internet, un portail de suivi des demandes est en cours d’élaboration. Et les dossiers sont progressivement numérisés, ce qui permet d’accélérer leur traitement. Après évaluation et propositions, tout dossier est présenté devant la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) présidée par Claude Dallavalle, seule habilitée à décider et à ouvrir les droits. Composée de représentants du Département, de l’État, de Jean-Marie Bart et Claude Dallavalle : « La loi de 2005 sur le handicap et l’autonomie implique un changement radical dont on peut se réjouir. » l’Agence régionale de santé, de l'assurance maladie et des prestations familiales, d’organisations syndicales et d’associations – notamment d’usagers, de gestionnaires d'établissement... – celle-ci se réunit trois fois par mois. Elle a pris pas moins de 27 000 décisions en 2010 contre 19 000 en 2009. Des chiffres éloquents ! « Nous nous attachons à mettre en œuvre l’esprit de la loi à la lettre : pour l’égalité des droits et des chances, pour la participation à la citoyenneté des personnes handicapées », insiste Jean-Marie Bart. INFO PLUS Mélodie Quettier, ergothérapeute, et Henri Ribolzi. Un chez-soi agréable et adapté Henri Ribolzi fait face avec courage à l’évolution de sa maladie – une sclérose en plaque qui l’a frappé voici 18 ans déjà. S’il est une chose importante dans sa vie – hormis sa famille, Monique Gaulard qui l’aide chaque jour, et... son perroquet –, c’est bien l’appartement où il s’est installé en septembre 2009. « Comme je ne peux guère sortir actuellement, j’apprécie cet espace et la terrasse... » Encore fallait-il réaliser des aménagements fonctionnels. Ergothérapeute à la MDPH, Mélodie Quettier a repéré ses difficultés, évalué les travaux nécessaires (salle de bain et accès à la terrasse) et formulé des propositions. Sur la base du cahier des charges, HDL, maître d’œuvre, veille sur le chantier. Une assistante sociale du Pôle handicap-dépendance, service du Département, suit la situation d’Henri Ribolzi, notamment pour les aides humaines. Auxiliaire de vie, Monique Gaulard l’accompagne au quotidien et apporte avec elle les nouvelles de la ville... En attendant qu’il puisse sortir, équipé d’un fauteuil électrique – sa demande est en cours d'instruction. 14 vu du doubs novembre 2012
FORUM DU HANDICAP : plusieurs causes, un point de rencontre Organisé le 15 novembre par le Département du Doubs, la Ville de Besançon et son centre communal d’action sociale, le Forum du Handicap met sur le devant de la scène tous ceux qui aident les personnes en situation de handicap à mener une vie digne et aussi enrichissante que possible. J « ’ai souhaité créer ce Forum pour faire se rencontrer toutes les personnes en situation de handicap, rappelle Jean- Jacques Demonet. Si nos vécus sont différents, nous avons néanmoins des préoccupations proches comme le logement, la formation, l’accessibilité… » La cinquième a pour thème fédérateur « les aidants » : parents, voisins, amis, tous indispensables dans la vie quotidienne. Une centaine d’exposants se répartissent en trois villages : sports et loisirs avec des démonstrations et des ateliers ; emploi et formation, avec un pôle orientation, en lien avec la Semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées ; et donc les aidants, représentés par de nombreuses structures et associations. Dans la peau d’un autre Un atelier Langue des signes amène les visiteurs à se familiariser avec ces gestes INFO PLUS codés qui permettent de dialoguer dans un silence total. Un autre atelier invite à partager quelques plats dans le noir absolu. Tandis que la compagnie Nathalie Pernette donne un spectacle composé par et avec des personnes handicapées et l’association d’arts plastiques Idoine présente une exposition qui sera marquée par l’attribution d’un prix du public. Jean-Jacques Demonet se réjouit du partenariat étroit établi, pour la première fois cette année, avec le Conseil général, chef de file de l’action sociale. « Nous pouvons envisager ainsi une édition départementalisée à l’horizon 2014, indique-t-il, car nous voyons des visiteurs venir aussi bien du Haut-Doubs que du Pays de Montbéliard. » 15 novembre, Forum du Handicap, de 9h à 19h, Palais des Sports de Besançon. www.doubs.fr et www.besancon.fr Jean-Jacques Demonet, conseiller municipal de Besançon délégué au handicap, vice-président du Grand Besançon en charge des transports et de l’accessibilité. Tétraplégique à la suite d’un accident de natation, il a été longtemps délégué départemental de l’Association des paralysés de France. Le point sur les maladies rares le 13 novembre Une conférence-débat réunit l’ancienne secrétaire d’État Paulette Guinchard et le docteur Marie-Hélène Boucand, auteur de nombreux ouvrages, sur le thème des maladies rares, le 13 novembre, au Centre Nelson-Mandela, à Planoise, à 19h. Interprétariat en langue des signes assuré, ainsi que codage et sténotypie. Première étape : l’accessibilité « L’accessibilité, c’est la première étape de l’intégration des personnes en situation de handicap, elle mène à tout », relève Jean-Jacques Demonet qui est à l’origine de la création du transport à la demande, Ginko Access, pour les 59 communes de la Communauté d’agglomération. « La loi de 2005 nous incite à rendre tous les bâtiments accessibles pour 2015. Ce sera fait, hormis quelques axes de voierie dans les quartiers anciens. 60% du parc Ginko est accessible, au fur et à mesure du renouvellement des bus. Le tram sera, bien entendu, de plain-pied. » « Chaque quartier compte une crèche, une école maternelle, une école primaire, et un restaurant scolaire, accessibles à tous. Les autres le seront progressivement », s’engage l’élu. Ginko Access transporte les usagers de porte à porte. novembre 2012 vu du doubs 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :