[25] Vu du Doubs n°173 novembre 2009
[25] Vu du Doubs n°173 novembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de novembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : Doubs 2017... 55 ambitions pour bien vivre ensemble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
I culture I Expositions : à découvrir au Conseil général Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h. Renseignements au 03 81 25 85 78 Une vitrine de la création régionale avec Artpol Quinze membres de l’association Artpol composent ensemble une mosaïque représentative des thèmes, techniques et recherches qui préoccupent les artistes franc-comtois, dans le hall de l’Hôtel du Département, à Besançon. De leur association spontanée naît la diversité. Mélanie Bachmann, Guénaelle Chapuis, Yvette Doucier, Stéphane Doucier et Cornelius Giezan expriment toutes les ressources de la peinture, inépuisables quoi qu’on en dise. Les sculpteurs Philippe Alligné, Dominique Calame et Jean-Michel Oudot donnent forme à un imaginaire riche. Céramiste, Yves Delessard renouvelle le genre avec talent et émotion, tandis qu’on ne se lasse pas de se perdre dans les tapisseries de Pierre-Louis Bréchat. Peintre Carole Barbier utilise la nature pour matériau. 30_vu du doubs_novembre 2009 et sculpteur, Isabelle Bailly-Grandvaux revient au Conseil général avec cette fois des photos insolites, aux côtés de Stéphane Denis. Les dessins réalistes de Maxime Malessard ne manqueront de retenir l’attention des visiteurs, ainsi que les vidéos de Michel Veysset et les œuvres originales d’Emmanuelle Parsus… en laine cardée. Association d’entraide et de promotion, Artpol réunit uniquement des artistes professionnels. Créée en 2004 avec sept membres, elle en compte à présent 120. Elle a trouvé rapidement sa place d’organisateur d’expositions auprès des collectivités, associations, entreprises, musées… Avec Artpol, les artistes conquièrent un droit de cité ! Quand Carole Barbier et Bibi se rencontrent… Cette rencontre entre les deux artistes est pour le moins inattendue tant leur mode d’expression et leurs thèmes sont différents. Et cependant, il apparaît que toutes deux s’interrogent sur l’origine et les traces, les racines et le temps. Marquée par une enfance extraordinaire en Afrique, Carole Barbier a la nature pour matériau, aussi bien en peinture qu’en sculpture. « La nature est le plus grand Bibi trace des chemins parmi des trésors cachés. Du 2 novembre au 11 décembre. Hall de l’Hôtel du Département, 7 avenue de la Gare d’Eau à Besançon. Ouverture exceptionnelle le 21 novembre de 14h à 18h en présence des artistes. sculpteur du monde », estime-t-elle. Ses gestes savent en tout cas en extraire la part fantastique. Regard rouge SurVie verte, titre de sa partie d’exposition, reflète sa révolte face aux menaces qui pèsent sur l’avenir de la Terre. Bibi croise le chemin de Carole Barbier avec Pas à pas, une installation « nomade » constituée de pieds qu’elle a découpés dans d’anciens travaux. Ces pieds recadrent couleurs, formes, lignes… et ils se font pas pour tracer un nouveau chemin. « Tous ces petits pas apaisent mes doutes, chantent mes joies. Je deviens le chemin », dit joliment l’artiste qui nous invite à lui emboîter le pas. Regard rouge SurVie verte… Pas à pas. Du 9 novembre au 18 décembre. Espace 13-18 rue de la Préfecture à Besançon.
I sport I Un comité passionné et un potentiel cycliste à exploiter Entre Tour de France, Tour de l’Avenir, victoire des cadets au challenge de l’Est, double titre de champion de France pour Émilien Viennet (Vélo Club d’Ornans) et arrivée chez les pros en 2010 de Thibault Pinot (CC Étupes), « 2009 fut une belle année avec de grands événements et de belles performances », admet sans détour Michel Colin, trésorier et ancien président du Comité départemental de cyclisme. Près de 2 000 licenciés (tous âges et disciplines confondus) pédalent dans le Doubs, « un vivier extraordinaire », estime Jean-Marie Picard, lui aussi membre actif du comité, 38 ans et 30 années de licence. La structure financée essentiellement par le Conseil national du sport (CNDS) et le Département fonctionne grâce à des bénévoles passionnés. « On n’a ni salarié, ni véhicule. Et notre budget annuel est inférieur à 40 000 €. Il faut avoir la foi ! », concède Michel Colin. Pas de quoi cependant altérer les envies, les ambitions et les actions concrètes tout au long de l’année. « Notre politique est de promouvoir le cyclisme auprès des jeunes tout en maintenant la flamme parmi les anciens. Nouvelle manche de Coupe de monde pour Nommay Le CCINO (Cyclo-crossinternational de Nommay organisation) a beau être rompu à l’exercice, organiser une manche de Coupe du monde de cyclo-cross, même pour la 9 e fois de son histoire, reste un événement et nécessite une belle énergie. Le 8 novembre, sur la base de loisirs du Pays de Montbéliard, à Brognard, « l’élite mondiale des hommes et des femmes sera là », se réjouit, Denis Mercier, président du CCINO. « Tous viennent prendre des points pour être sur la première ligne aux championnats du monde. » Maintenir des épreuves de très haut niveau est une priorité car le club est candidat, face à deux autres en France, à l’organisation des championnats du monde 2014. « Notre site est adapté : circuit tourmenté, exigeant, belle visibilité pour le public, bâtiment en dur pour l’accueil… » Alors, le 8, la compétition qui va se disputer devant 10 000 spectateurs et les 18 caméras de la télévision belge qui retransmet l’épreuve en direct, va permettre d’affiner encore et toujours l’organisation. Le 8 novembre sur la base de loisirs du Pays de Montbéliard 1 re course (juniors) à 10h. Tél. 03 81 94 54 08 ent.ccino@wanadoo.fr Émilien Viennet. Thibaut Pinot. On veut aussi relancer les épreuves de cyclisme féminin et maintenir l’activité sur piste ». Le Triangle du Doubs, un succès Faute de vélodrome, c’est sur leur temps libre et avec leurs propres véhicules que les bénévoles emmènent les jeunes pour qu’ils s’entraînent à Dijon ou en Suisse. Mais leur grande fierté, c’est « Le Triangle du Doubs », une cyclo sportive co-organisée avec les clubs de Thise et Baume-les-Dames qui, cette année, a réuni plus de 500 participants français et étrangers. « C’est un circuit touristique de 157 ou 117 km, exigeant mais pas insurmontable. » À terme, ils visent le millier de participants. Tout en préparant la 6 e édition, en mai prochain, le comité poursuit son accompagnement des jeunes et des autres, soulignant « le bon esprit dans tous les clubs et la qualité de l’encadrement ». Et Michel Colin de rappeler l’essentiel : « On est là pour valoriser nos gamins, les suivre jusqu’au plus haut niveau. On ne veut pas les user. On les prépare pour l’avenir. » www.cyclisme25.com novembre 2009_vu du doubs_31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :