[25] Vu du Doubs n°173 novembre 2009
[25] Vu du Doubs n°173 novembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de novembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : Doubs 2017... 55 ambitions pour bien vivre ensemble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
I personnes âgées I Le retour à domicile après hospitalisation, ça se prépare Certes, l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), délivrée par le Conseil général, participe à la prise en charge des personnes âgées dépendantes, chez elles, à leur sortie de l’hôpital. Mais qu’advient-il pour celles, moins dépendante, qui ne bénéficient donc pas de l’APA ? Un dispositif innovant a été créé pour elles dès 2007… Ce dispositif a été mis en place en Bourgogne – Franche-Comté par le Groupement d’intérêt économique Ingénierie maintien à domicile des personnes âgées. Il s’agit de la prestation Sortie d’hospitalisation. 3 556 personnes en ont déjà bénéficié. Octroyée sans condition de ressources et financée par les Caisses de retraite régionales (CRAM, MSA, RSI), cette aide s’obtient selon des critères d’isolement géographique et humain, et d’une certaine inadaptation de l’habitat. Elle consiste en l’élaboration d’un plan de sortie d’hospitalisation avec intervention de personnels spécialisés auprès de la personne, chez elle, et versement, si nécessaire, d’une somme pour l’achat de matériel d’appoint : barre d’appui, planche de bain… Cela en complément des sommes versées par sa mutuelle ou son assurance. Un dispositif innovant en France Le dispositif se met en place sur recommandation de l’établissement de santé. Le GIE Impa fait d’abord procéder, 48 heures avant le retour à domicile, à une évaluation de la situation, vérifie ensuite sur place l’adaptation du plan aux besoins de la personne. Il assure la coordination entre les partenaires tandis qu’un référent sert d’intermédiaire entre le patient, ses proches et les intervenants. « Le GIE Impa est unique en France ; 22_vu du doubs_novembre 2009 d’autres régions aujourd’hui s’en inspirent. Le plan Sortie d’hospitalisation qu’il a mis au point est un dispositif pilote appelé à être repris ailleurs », souligne Frédéric Miquel, attaché de direction à la MSA Franche-Comté, chef de projet du GIE Impa. « Outre le confort qu’il apporte à la personne, ce plan génère une économie nette de 500 000 € en terme de durée moyenne de séjour. L’ensemble des établissements de santé est donc signataire de la convention SH. L’objectif préventif du plan SH, qui vise à retarder la dépendance, complète efficacement l’action sanitaire et sociale du Conseil général qui gère, lui, la dépendance installée. » Frédéric Miquel, chef de projet. Renseignements auprès du CLIC de votre secteur géographique : Baume-les-Dames (03 81 84 38 78) Montbéliard (03 81 94 74 30), Pontarlier (03 81 38 65 00), ainsi qu’à la Maison des seniors qui ouvre ses portes en novembre à Besançon (place Pasteur). MSA/GIE Impa : 03 84 96 31 01 CRAM : 03 80 70 05 40 RSI : 03 81 56 16 11 « Nous sommes rentrés ensemble à la maison après une double hospitalisation. Nos enfants ne sont pas très éloignés mais ils ont leurs obligations professionnelles. À notre retour, nous avons eu droit à une aide à domicile, ce qui nous a bien facilité le quotidien, pour le ménage, le Odette et Raymond (87 ans) témoignent repassage, préparer nos repas. C’est l’assistante sociale qui s’est chargée pour nous des démarches. Nous apprécions d’être chez nous plutôt qu’à l’hôpital ! » La fille d’Odette confirme : « Mes parents ont pu être soulagés d’un certain nombre de tâches, le temps de leur convalescence. »
Il est tellement extra cet Extranet qu’il va réconcilier tout le monde avec l’Internet ! Lancé officiellement le 20 novembre, à l’occasion de l’inauguration du collège de L’Isle-sur-le-Doubs, l’Extranet Les clés de l’histoire est accessible à tous les collèges publics et privés, le Rectorat et le Conseil général du Doubs ayant apporté leur soutien dès la présentation du projet. « Son caractère innovant nous a convaincus, d’autant qu’il s’inscrit pleinement dans le développement des Environnements numériques de travail (ENT) que nous encourageons », fait remarquer Rémy Nappey, vice-président en charge de la Citoyenneté, de la Politique éducative et culturelle. Du papier au numérique, le pas est vite franchi « Les clés pour l’histoire utilisent les ressources locales du patrimoine pour illustrer les programmes d’histoire de la 6 e à la 3e. Cette proximité suscite l’intérêt Jean-Pierre Costille et Laurent Tainturier. Icollèges I L'histoire livre ses clés aux collégiens via Internet Fini les copier-coller approximatifs via les sites généralistes d’Internet ! Fini aussi l’Histoire avec un si grand H qu’elle paraît inaccessible. Avec l’Extranet Les clés pour l’histoire, créé par le Centre régional de la documentation pédagogique (CRDP), le patrimoine du Doubs illustre le programme des collégiens. des élèves », explique Laurent Tainturier, responsable des éditions du CRDP, qui a élaboré ce support avec le concours notamment de Jean-Pierre Costille, enseignant, pour le contenu. « À l’origine, en 2005, le projet devait prendre la forme d’un manuel sur papier, mais avec la montée en puissance du numérique, nous avons opté pour la création d’un Extranet. » Les avantages apparaissent évidents : interactivité, mise à jour possible en fonction de l’évolution des programmes… « Les enseignants et leurs élèves disposent de codes qui leur permettent d’accéder à l’Extranet en classe, au centre de documentation de leur établissement, mais aussi chez eux, les uns pour préparer leurs cours, les autres pour leurs devoirs », présente Laurent Tainturier. L’entrée peut se faire via le classement chronologique, les cartes, les thèmes et les lieux, pour déboucher sur les grandes périodes de l’histoire au programme : l’Antiquité, le Moyen Âge, les époques moderne et contemporaine. Photos, vidéos, enregistrements sonores agrémentent les notices, offrant toujours la possibilité d’élargir les recherches sur d’autres sites. Des documents de qualité et gratuits La qualité des documents disponibles – tous gratuits – ne manquera pas de retenir l’attention. De nombreux interlocuteurs ont contribué à la constitution de ce fonds : du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon aux diverses archives des villes et du Département, en passant par les bibliothèques municipales, le service de l’Inventaire de la Région, le Centre départemental de documentation pédagogique… Pour récupérer des infos, rien de plus simple : sélection faite, un fichier électronique au format PDF est créé pour être imprimé ou stocké, les photos peuvent être enregistrées dans l’album et retravaillées, commentées… Voilà qui donne envie de revisiter l’histoire ! novembre 2009_vu du doubs_23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :