[25] Vu du Doubs n°171 septembre 2009
[25] Vu du Doubs n°171 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°171 de septembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : bonne rentrée dans les collèges du Doubs

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
I culture I Toujours plus de rencontres avec la Saison culturelle départementale Permettre à tous d’accéder à la culture, tel était l’objectif du Département lorsqu’il a mis sur pied ce dispositif d’aide à la diffusion. Communes, artistes et public en redemandent ! Le 3 octobre débutera la 4 e saison culturelle départementale. Ce jourlà, à Foucherans, Cuse-et-Adrisans, aux Fourgs et à Devecey, les spectacles À table, Notes d’amour, Grosse légume et L’origine comique de la vie ouvriront les festivités. Initié par le Conseil général en 2006, ce dispositif d’aide à la diffusion est chaque année davantage plébiscité par les communes et les artistes. Car c’est là tout son intérêt : en même temps qu’il permet à des communes de moins de 10 000 habitants d’accueillir chez elles des spectacles vivants, qu’elles n’auraient seules pas forcément les moyens de faire venir, le dispositif offre aux compagnies et artistes locaux, essentiellement, des lieux de diffusion qu’ils auraient du mal à investir en temps normal. 93 spectacles dans 66 communes Ainsi, chaque année, ce partenariat remplit sa mission. La première saison, 27 communes avaient accueilli 43 spectacles, la suivante, elles étaient 45 pour 65 spectacles, et la saison dernière, une cinquantaine pour 79 spectacles. Pour la saison qui s’ouvre, 89 spectacles sont déjà programmés dans 64 communes d’accueil. L’aide du Conseil général consiste dans le financement des spectacles (à hauteur de 30_vu du doubs_septembre 2009 L'Origine comique de la vie. À table. 70% du budget de diffusion) et à apporter un soutien aux tâches administratives et de communication. Le souci de la collectivité est d’assurer une diffusion équilibrée sur son territoire. La saison dernière, avec en moyenne 122 spectateurs par spectacle, 25 ont été joués sur le secteur de Besançon, 28 sur celui du pays de Montbéliard et 26 sur celui de Pontarlier. Les modes de représentation, eux aussi, sont équilibrés, avec un gros tiers de spectacles en musique, et un petit tiers pour le théâtre, d’une part, et les contes, marionnettes ou jonglerie, d’autre part. Et cette saison, avec le théâtre de l’Unité, les compagnies Gakakoé, Gravitation, Labemol, La Carotte, Bacchus, Colibri, les Dolipranes… il y a forcément quelque chose d’unique à voir en famille tout près de chez soi. Infos : http://spectacles.doubs.fr Notes d'amour. Une carotte, des mandarines et un Trainfernal La saison précédente, les Contes Mandarine de la compagnie La Carotte ont revisité la légende du Père Noël, et de nombreux spectateurs se sont laissés embarquer dans cette variante féérique de l’histoire façon théâtre d’objet. La compagnie propose en plus cette année un thriller musical, Trainfernal, avec mime, chants a capella et musiciens. Les chansons de Dalida, d’Elvis et les grands airs de musique classique servent de toile de fond à l’histoire d’un train qui tourne en rond et s’arrête toujours dans la même gare... Caroline Guidou, comédienne et cofondatrice de La Carotte, se réjouit de cette nouvelle participation. « Je trouve le principe vraiment très intéressant, non seulement parce qu’il permet aux petites communes de recevoir des spectacles, mais parce que nous, nous travaillons vraiment dans cet objectif-là, celui d’amener la culture là où les gens n’ont pas l’habitude de la côtoyer. »
I sport I La rentrée sur des roulettes Septembre est décidément un excellent mois pour tous ceux qui aiment rouler. À ski-roues ou à roller, deux rendez-vous sont incontournables : la 7 e Roll’ski Loue (20 kmentre Port-Lesney et Quingey) et la 9 e Trans’roller (34 kmentre Pontarlier et Mouthe). La première est inscrite au calendrier du championnat régional quand la seconde compte pour la French Inline Cup. Si les ski-roues sont moins nombreux, ils ont leur place dans les deux courses. « Jusqu’à présent, le Haut-Jura ne se déplaçait pas mais, cette année, six équipes sont inscrites », se réjouit Alain Cabut, organisateur de la Roll’ski Loue. La Trans’organisation a opté pour un retour à la course en ligne populaire de 25 ou 17 km après un an d’absence et une montée au Larmont réservée aux pros. En 2009, le Larmont reste au programme et s’ouvre aux amateurs aimant l’effort court mais très intense (6,5 km et 400 m de dénivelé positif). À Port-Lesney comme à Pontarlier, le roller est à la fête avec des courses pour les enfants, et, place Jules-Pagnier dans la capitale du Haut-Doubs, démonstration de roller acrobatique et initiation au biathlon. À noter, pour les allergiques au chrono, la randonnée Fitness entre Malbuisson et Mouthe proposée par Trans’organisation. L’élite mondiale du moto-cross à Villars Les 2 et 13 septembre, après plus de dix ans d’absence, le motocross de très haut niveau fait son grand retour à Villars-sous-Écot. Le moto-club accueille la 16 e et ultime étape du championnat du monde MX3 (de 500 à 650 cc). On attend le gratin mondial de la discipline qui va se disputer le titre sur « un circuit entièrement remodelé pour être encore plus spectaculaire et offrant une visibilité totale », indique Claude Masini, président du MCV. « J’invite un maximum de monde à venir encourager les Français qui ont des chances sérieuses. » Se déroulera en parallèle la finale du championnat d’Europe MX2 (moins de 250 cc). Le spectacle commence dès 11h le samedi avec les essais libres. Championnat du monde de moto-cross MX3, 12 et 13 septembre à Villars-sous-Écot. Tél. 06 14 06 43 58 - www.mcvillars.com• Roll’ski Loue, le 6 septembre. Tél. 03 84 73 89 81 www.rollerduvaldeloue.fr• Trans’roller, les 19 et 20 septembre. Tél. 03 84 33 45 13 www.transroller.com Les Sangliers à l’assaut du Larmont Depuis cinq ans, Doubs Sud Athlétisme renouvelle le Trail des Sangliers sur les sentiers du Grand Taureau, au Larmont. Les coureurs peuvent s’aligner sur deux distances 17 km (500 m de dénivelé positif) et 35 km (1 200 m de dénivelé positif) et ils sont environ 500 à répondre à l’appel. Il faut dire que le trail a le vent en poupe. « On se rapproche de la nature, on la découvre autrement », fait remarquer Christophe Clayrac, agent de développement à DSA. « Nous avons aussi voulu rééquilibrer le calendrier régional avec cette épreuve, combler un vide. » Le 27 septembre, le club fera la fête : « C’est une manifestation populaire. Le but est de l’ouvrir au plus grand nombre. » Inscriptions au plus tard la veille de l’épreuve. 5 e Trail des Sangliers, 27 septembre à Pontarlier. Tél. 06 75 07 22 44 www.traildessangliers.com septembre 2009_vu du doubs_31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :