[25] Vu du Doubs n°169 juin 2009
[25] Vu du Doubs n°169 juin 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°169 de juin 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : aménagement... le Doubs ajoute une touche verte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
De nombreuses précipitations, l’alternance de gels et de dégels ont causé des infiltrations dans les couches des chaussées qui se sont traduites par de nombreux éclats et trous, ponctuels ou en rangs serrés. « Tout le territoire est touché mais les dégâts sont surtout concentrés dans le Haut-Doubs où l’on a des routes d’altitude à la fois soumises à des conditions climatiques rudes et à une circulation importante. Chaque secteur a recensé les travaux à faire et, dès la fin de l’hiver, ceux-ci ont commencé », explique Annick Rotrou, directrice adjointe des Routes et Infrastructures au Département. 28_vu du doubs_juin 2009 Chaque zone de réparation est délimitée puis découpée, rabotée, nettoyée, encollée avant la mise en place de l'enrobé. Iroutes I Un hiver rude… pour les routes aussi Le Doubs a connu un hiver rigoureux qui a malmené les routes. Pour elles, c’est l’hiver le plus rude depuis dix ans ! La fin de la saison hivernale a donc sonné le top départ des remises en état des chaussées. Agents du Conseil général et entreprises seront à pied d’œuvre quasiment jusqu’à l’hiver prochain. L’eau, le pire ennemi de la route Jean Bourdin, responsable au Conseil général de la filière entretien, exploitation, gestion des routes pour le secteur de Pontarlier, complète : « Les trous les plus dangereux ont fait l’objet d’une réparation d’urgence. Les conditions climatiques, froid et humidité, ne permettent qu’une réparation provisoire, de sécurité. À partir d’avril, nous avons lancé les réparations des dégâts hivernaux après recensement des urgences. Cette année, devant l’ampleur exceptionnelle des travaux, nous privilégions d’abord les axes principaux. Les opérations les plus lourdes, où il faut reprendre des portions entières de chaussées, sont confiées à des entreprises. » Carine Podgorscak, chef de secteur de Maîche, ajoute : « Pour les réparations au trou par trou, ce sont nos services. C’està-dire les mêmes agents qui ont veillé à la viabilité hivernale avec des sorties quotidiennes du 21 octobre au 30 mars. Pour des réparations de ce type, en une journée, cela peut signifier enlever et remettre jusqu’à 20 tonnes de matériaux, et tout à la main ! Il faut bien raboter le trou, sur quatre ou cinq centimètres, enlever tout ce qui s’y trouve, le nettoyer avec une souffleuse, l’encoller avant d’y mettre uniformément l’enrobé à chaud et bien s’assurer de l’étanchéité de la réparation pour éviter les infiltrations d’eau. Car le pire ennemi de la route, c’est l’eau. » 3 M € Carine C’est le budget estimatif nécessaire aux réparations des dégâts de cet hiver. Le Conseil général gère 3 800 km de routes départementales. Chefs de secteurs : les vigies de la route Les chefs de secteur sont les yeux et les oreilles du Département sur ses routes. Leur parfaite connaissance du réseau de leur secteur leur permet de planifier les travaux, de prioriser les réparations. Ils coordonnent la viabilité hivernale, gèrent le domaine public (autorisations de voiries, implantations de poteaux, de panneaux publicitaires, accès à des lotissements et maisons particulières...). Un maillon fort et essentiel pour que tout roule sur les routes du Doubs. Podgorscak, chef de secteur de Maîche.
La Cluse-et-Mijoux PRESENTATION AU PUBLIC 05 et 06 Juin 03 81 801 819 Photo non contractuelle.Illustration d'artiste non contractuelle Fenêtres Linéa : Jusqu’à 40% de crédit d’impôt * et des économies de chauffage. * Selon la législation en vigueur. Nous consulter. SÉCURITÉ SAFETY PLUS Les 6 verrous sont munis d’un galet à tête champignon et d’une gâche de sécurité composée d’une base en zamak recevant une coquille en acier traité.m. BESANCON Rue du Murgelot Z.I. de THISE 25220 CHALEZEULE 03 81 47 19 00 ISOLATION LINEATHERM* Renforts fibre de verre dans l’ouvrant et le dormant. * Avec l’isolation renforcée Lineatherm, vous bénéficiez d’un gain thermique de 25%. Coefficient global de la fenêtre : Uw=1,3W/m 2.K. BELFORT Route Nationale 83 90380 ROPPE 03 84 58 66 00 RETROUVEZ LES PLANS D’ACCÈS DE NOS POINTS DE VENTE ET TOUS NOS PRODUITS SUR : www.linea.fr www.atik.fr PORTES FENÊTRES VOLETS La confiance est là. juin 2009_vu du doubs_29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :