[25] Vu du Doubs n°163 novembre 2008
[25] Vu du Doubs n°163 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°163 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Doubs

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : du projet à sa réalisation : voyage au centre du Conseil général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
L’Afrique en mouvement sur grand écran Désormais labellisé dans le cadre de l’Année européenne du dialogue interculturel, le festival Lumières d’Afrique poursuit sa route. « Nous défendons les cultures africaines et ce label de qualité est une reconnaissance de notre projet », estime Gérard Marion, président de l’Association pour la promotion des arts et des cultures d’Afrique et organisateur. Dix films de huit pays sont à découvrir du 8 au 16 novembre à Besançon. Public, lycéens, ressortissants, chacun attribuera son prix. Les collégiens, eux, visionneront Le ballon d’or, film franco-guinéen de Cheikh Doucouré (1994) qui retrace la vie de Salif Keïta, premier ballon d'or africain en 1970. « Ces séances ont lieu en présence du réalisateur », précise Gérard Marion. L’an dernier, le festival avait enregistré une hausse de fréquentation de 30%. « Il est en phase de maturation », se réjouit le programmateur. « C’est le 3 e festival régional après Cinéma d’Asie à Vesoul (65 films programmés) et Entrevue à Belfort. » Avec 4 000 spectateurs « pour dix films », Lumières d’Afrique est un festival thématique qui montre « l’Afrique en mouvement ». Cette 8 e édition rend hommage à Aimé Césaire et Youssef Chahine. Lumières d’Afrique du 8 au 16 novembre Tél. 03 81 81 39 70 www.apacabesancon.com 6_vu du doubs_novembre 2008 I rencontres I Tous les Talents comtois réunis sous le même toit Comme l’édition précédente, la 4 e fête du tournage et des arts du bois se déroule dans le cadre de Talents comtois, manifestation qui met en valeur les savoir-faire locaux, les 14, 15 et 16 novembre, à Micropolis. Proposée par l’association des tourneurs de Franche- Comté, cette fête regroupe une cinquantaine d’exposants, tourneurs, artistes, vendeurs de matériels ou représentants des établissements de formation bois. « Nous présentons des activités inédites dans la région : tours à pédale comme au Moyen Âge, scieries miniatures en action ou jeux anciens », souligne le président Daniel Reichenbach, précisant que la moitié des exposants a été renouvelée cette année. « Et pendant trois jours, plusieurs Meilleurs ouvriers de France vont confectionner une œuvre collective », annonce l’association. À la même enseigne, la 11 e fête du livre et des traditions franccomtoises associe les talents littéraires à ceux des artisans. Les éditeurs régionaux et leurs auteurs sont au rendez-vous d’une rentrée littéraire riche. Alain Chardonnens, Jean-Louis Rentrée littéraire avec auteurs et éditeurs Clade, Annie Gay animent des conférences (détails dans notre supplément Écoutez voir). Les Archives départementales sont présentes à leurs côtés avec l’exposition Étrangers de chez nous, des publications, un atelier de reliure… Art et artisanat sont ainsi intimement liés. Association des tourneurs de Franche-Comté, tél. 03 81 58 82 21 Talents comtois, le 14 novembre (de 14h à 20h), le 15 (de 10h à 22h) et le 16 (de 10h à 19h), à Besançon-Micropolis.
Denis Lachaud sera à la bibliothèque de Foucherans le 24 novembre à 20h. Valentine Goby sera à la bibliothèque de L’Isle-sur-le-Doubs le 22 novembre à 11h, puis à Blamont le 25 novembre à 18h30. Écrivains et lecteurs dans le tempo des Petites Fugues Le temps de lire et le temps de vivre sont-ils deux tempos différents, ou à contretemps ? Des écrivains français et suisses tenteront de répondre à la question, ainsi qu’à bien d’autres, au cours d’une trentaine de réunions publiques organisées dans les bibliothèques rurales du Doubs, à l’initiative du Centre régional du livre, et avec le concours de la Médiathèque départementale. Cette 7 e édition des Petites Fugues sème des notes inattendues dans les librairies, les musées, les galeries d’art, les restaurants… Ces sympathiques échappées seront ponctuées de rencontres-débats avec les auteurs invités, les week-ends des 22 et 23 novembre puis des 29 et 30 novembre, au musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Pour tout savoir sur ces temps forts, consultez Internet : www.crlfranchecomte.free.fr ainsi que le supplément Écoutez voir. Agir & Réagir pour défendre les usagers Une équipe de bénévoles soudée. L’ancienne Orgeco25, association de défense des consommateurs bien connue à Besançon depuis 1980 a changé de dénomination : Agir & Réagir. Mais ses objectifs restent les mêmes : accompagner gratuitement (après une adhésion annuelle modique) les usagers dans leurs démarches au sujet des litiges les plus variés, allant de la téléphonie à l’immobilier en passant par les assurances, l’automobile, etc. Sous la présidence de Paul Cusenier, une...I rencontres I De nouveaux projets pour Les enfants de l’Adrar Chaque année, des membres de l’association Les enfants de l’Adrar prennent leur bâton de pèlerin pour venir en aide à la population de cette belle région de Mauritanie. Un jardin d’enfants a été créé, des parrainages d’enfants de familles défavorisées ont été mis en place, des ordinateurs installés dans le lycée d’Atar… Et chaque voyage, à partir de novembre, est l’occasion pour les bénévoles de conduire des actions de soins et de sensibilisation à la santé, notamment. Après plusieurs années de négociation sur place et de collecte de fonds, l’association prépare l’ouverture d’un centre de santé qui sera complété dès que possible d’un centre de nutrition. Il fonctionnera avec du personnel mauritanien dans un local mis à disposition par la municipalité d’Atar. Dans ce but, l’association recherche du matériel pour la salle de soins, un rétroprojecteur pour les cours d’hygiène, des médicaments, des aides pour le transport… Les dons sont bienvenus. Les enfants de l’Adrar, 25360 Bouclans. Tél. 03 81 55 25 20 www.lesenfantsdeladrar.org équipe de bénévoles ayant une solide connaissance en droit des consommateurs, qu’ils soient généralistes ou experts, assurent trois permanences hebdomadaires au Point public de Montrapon (les mardis et jeudis de 14h à 18h, les vendredis de 13h à 17h). L’association est notamment agréée par le ministère de la Justice. Agir & Réagir, 7 rue de l’Épitaphe à Besançon. Tél. 03 81 41 56 01 novembre 2008_vu du doubs_7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :