[24] Vivre en Périgord n°56 jui/aoû/sep 2019
[24] Vivre en Périgord n°56 jui/aoû/sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jui/aoû/sep 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (315 x 470) mm

  • Nombre de pages : 8

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : à vos idées !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 MONTPON-MÉNESTÉROL Située entre le bourg d’Échourgnac et l’étang de la Jemaye, la ferme du Parcot est un des derniers témoins de l’architecture traditionnelle de la Double et du Landais. Authentique et discret, le site du Parcot bénéficie, chose rare, d'une double protection, à la fois au titre des sites pittoresques et à celui des monuments historiques. En 2004, le Conseil départemental est devenu propriétaire de ce site implanté sur 46 hectares dans la forêt de la Double et c’est l’association la Double en Périgord qui est chargée de la gestion et de l’animation du lieu. Le site du Parcot se trouve également inclus dans la ZNIEFF (Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) qui répertorie les espaces naturels fragiles de la Double centrale. Un Plan de gestion quinquennal des milieux naturels du site de la PÉRIGORD VERT NONTRONNAIS Le collège Les Marches de l’Occitanie à Piégut-Pluviers a bénéficié d’une importante opération de restructuration avec notamment la construction d’un bâtiment neuf et la réhabilitation d’anciens locaux. Le Département a décidé d’engager la restructuration de l’établissement dès 2011. Ces travaux qui ont représenté un investissement global de 2,7 M € se sont achevés début 2019. Avec ces aménagements, le collège fait peau neuve et se met en conformité avec la réglementation sur l’accessibilité. Le résultat de cette opération d’envergure était inauguré le 23 mai dernier par le président Germinal Peiro, en présence des élus départementaux Juliette Nevers et Pascal Bourdeau, qui ont pu apprécier la qualité des équipements de ce collège. Même s’il s’agit du plus petit établissement de Dordogne avec ses 145 élèves, comme le rappelait le SARLAT-LA-CANÉDA C’est à Sarlat, en 1996, qu’Olivier Charpenet a installé sa biscuiterie artisanale Lou Cocal. Confectionnant tuiles, sablés, gâteaux et confiseries sur la base de recettes traditionnelles, cette entreprise familiale connaît un bel essor. PLUS D'INFOS SUR  : WWW.DORDOGNE.FR ÉCHOURGNAC PIÉGUT-PLUVIERS L'ACTUALITÉ DANS VOS CANTONS LA FERME DU PARCOT UN SITE ORIGINAL À DÉCOUVRIR AU CŒUR DE LA DOUBLE Ferme du Parcot a été mis en place en 2016 par le Département. Dans ce cadre, la réalisation d’un sentier de découverte a alors été engagée en collaboration entre l’Association « Au fil du Temps », le Service des Milieux Naturels et de la Biodiversité et le Pôle Paysage et Espaces Verts du Département. Des aménagements structurants en bois sont prévus avec un cheminement en zone humide à proximité d’une mare forestière et d’un observatoire nature positionné sur les berges de l’étang des Jarthes. Ce dispositif vient compléter les visuels pédagogiques du sentier de découverte et fera l’objet d’une inauguration durant l’automne 2019. Jean-Paul Lotterie et Corinne de Almeida, conseillers départementaux du canton, se félicitent de la mise en valeur de ce site, une de ces richesses insolites et originales à découvrir en Périgord Vert et qui participe au développement de son offre touristique. LE COLLÈGE LES MARCHES DE L'OCCITANIE REFAIT À NEUF Président du Conseil départemental "c’est un choix que nous avons fait de mettre tous les enfants de la Dordogne dans les meilleures conditions possibles pour réussir leurs études et préparer leur avenir". À l’instar de l’ensemble des établissements de Dordogne, le collège de Piégut-Pluviers est également accompagné par le Département dans sa transition numérique, avec un accès Très Haut Débit fibre optique mis en service dès la fin du mois de mai et une migration vers les infrastructures numériques départementales qui permettra d’assurer la supervision et de garantir la performance des accès réseaux. En matière de restauration, il s’inscrit également dans la démarche mise en place dans les collèges de Dordogne en faveur de l’approvisionnement en produits locaux et bio, faisant appel notamment à des producteurs de la commune. Un travail sur la qualité des repas et l’équilibre nutritionnel est ainsi engagé en lien avec le chef de cuisine. SARLAT-LA-CANÉDA LOU COCAL UN AMBASSADEUR DE LA GASTRONOMIE DU PÉRIGORD En utilisant nombre de produits locaux (farine, œufs, miel, châtaigne, noix du Périgord) Lou Cocal est un ambassadeur de notre gastronomie dans les 2 000 points de vente où ses 180 références sont distribuées. Mais Lou Cocal a su aussi diversifier sa gamme en travaillant également les cerises, les pruneaux ou bien encore le melon. Ces produits sont fabriqués sans conservateur, sans OGM, sans colorant ni produit chimique et sont présentés en présentoir, charrette, meuble, panières, poches cadeaux, ce qui les met en valeur dans les différents magasins où ils sont vendus. Avec la volonté de poursuivre son développement, Lou Cocal a souhaité moderniser son outil de production avec de nouveaux matériels et en ouvrant à la visite sa biscuiterie pour développer la vente directe et créer des emplois. C’est donc un projet de construction accompagné par l’acquisition de matériel performant qui a été présenté au Président Germinal Peiro ainsi qu’aux élus Maryline Flaquière et Jean- Fred Droin lors de leur visite. Dans le cadre de sa politique de soutien au développement économique et de promotion de son territoire, le Département a conventionné avec la communauté de communes Sarlat Périgord-Noir, compétente en la matière afin de soutenir le développement de Lou Cocal. Une fois de plus, le Département a démontré son choix d’être un acteur proche des industriels locaux, gage de réussite de leurs projets au service du développement économique et de l’emploi en Dordogne. Photo  : Lou Cocal
BERGERAC Tourisme, œnologie et littérature  : trois aspects qui contribuent à la renommée internationale de la Dordogne, à travers ses sites et paysages remarquables, son vin de Bergerac qui accompagne des spécialités locales connues dans le monde entier — foie gras, confits, magrets, cèpes — et le personnage de Cyrano, dont la tirade du Nez constitue un morceau de bravoure inoubliable. Ce tryptique a incité la Communauté d’Agglomération Bergeracoise, présidée par Frédéric Delmarès, conseiller départemental et maire de Creysse, à réaliser un nouvel équipement à l’intention du public, destiné à mettre en valeur les vins du Bergeracois, à développer l’oenotourisme — la Maison sera le point de départ de la Route des Vins et une étape cruciale sur l’itinéraire de la Véloroute-Voie verte — et à proposer un espace scénographique sur Cyrano de Bergerac. Ce projet novateur, en associant trois thèmes complémentaires qui visent à identifier la Dordogne Le 17 juin dernier, le jardin éphémère "Hortus, jardin troubadour, Òrt trobador" était inauguré par le président Germinal Peiro. À découvrir tout l'été dans les jardins de l'Espace culturel François-Mitterrand, à Périgueux. LE "NI DROITE, NI GAUCHE" N’A PAS DE SENS ! Dimanche 26 mai, la participation des citoyens aux élections européennes s’est inscrite en hausse par rapport aux précédents scrutins du même type. Loins de se désintéresser du débat public, les Français reprennent au contraire peu à peu en main leur destinée. Les résultats de ce vote sont riches d’enseignements. Ils interrogent et peuvent inquiéter à bien des égards mais il faut les entendre et en tirer les conséquences. Le besoin de proximité, de participation citoyenne directe et de justice sociale, nécessite des réponses. La décision de la majorité départementale de lancer un Budget Participatif offre, par exemple, l’occasion aux Périgourdins de prendre la parole. Ce projet mobilisera 1 million d’euros de crédits d’investissements, somme loin d’être dérisoire. Répartis sur l’ensemble des territoires, ces crédits permettront de créer de nouveaux aménagements, d’améliorer le cadre de vie des Périgourdins, de soutenir le développement durable... Les budgets participatifs ont été créés pour recréer du lien social et pour répondre à l’aspiration d’une démocratie plus directe, plus concrète. Pour le groupe socialiste et apparentés, au sein de la majorité, ce souci de dialogue avec les Périgourdins constitue l’un des fils rouges de notre mandat. La mise en application de ce Budget démontre qu’une politique de gauche est possible et qu’elle est clairement différente des choix libéraux, des politiques conservatrices ou bien des tentations de repli identitaire. Nous avons choisi de faire confiance à l’intelligence collective des citoyens et de promouvoir le vivre-ensemble. Dans les faits, on le voit, le "ni droite, ni gauche" n’a décidément pas de sens ! BERGERAC QUAI CYRANO  : UN PROJET NOVATEUR ET ORIGINAL ALLIANT VINS, TOURISME ET LITTÉRATURE dans l’esprit du visiteur, prendra place dans le cloître des Récollets, au cœur du centre historique de Bergerac, face à son vieux port d’où partaient les gabarres chargées de barriques. La Maison des Vins et du Tourisme est ouverte depuis le début de l'été. En juin 2020, l’espace scénographique consacré à Cyrano de Bergerac le sera à son tour. La participation financière du Département, présentée au Budget supplémentaire de juin 2019, s’élève à 575 000 € sur un coût total de 2 500 000 € . Elle s’intègre dans la politique de contractualisation avec les communautés d’agglomérations ou de communes, ou les communes, portée par vce-présidente du Département, Cécile Labarthe. À n’en point douter, ce nouvel équipement constitue un atout supplémentaire pour le Bergeracois et au-delà pour la destination Dordogne. La proximité de l’aéroport de Bergerac-Dordogne-Périgord, en plein développement, qui amène sur nos territoires une importante clientèle étrangère, constitue un atout supplémentaire pour la réussite de ce projet novateur et original. E X P R E S S I O N D E S GROUP E S P O L I T I Q U E S Henri DELAGE Président du groupe Socialiste et Apparentés Contact  : 05 53 02 59 07 p.bel@dordogne.fr PÉRIGUEUX De la Provence au Périgord, l’occitan est depuis plus de mille ans la langue parlée. Une langue qui s’inscrit au plus profond de notre culture. En Périgord, l’occitan demeure un parler bien vivant qui fait partie de notre patrimoine mais s’intègre encore aujourd’hui à notre art de vivre. En témoigne la Félibrée, la plus grande fête occitane de France avec ses dizaines de milliers de participants. Une fête qui met en avant la vitalité de la culture occitane et qui se déroule immuablement le premier weekend du mois de juillet. Cette année, la 100 e édition avait lieu à Périgueux, avec le soutien du Département. SOCIALISTES ET APPARENTÉS PCF, FRONT DE GAUCHE ET RÉPUBLICAIN LE RASSEMBLEMENT DE LA DORDOGNE LES RÉPUBLICAINS ET APPARENTÉS SANTÉ EN DANGER EN FRANCE ET DORDOGNE Depuis des mois des cris de colère, de révolte, sont exprimés par les agents hospitaliers et de nombreux élu-e-s. Tous se mobilisent contre les fermetures de maternités, d’urgence et des services de soins de proximité. Près de 110 services d’urgences en France, dont Bergerac et Sainte Foy la Grande, étaient encore en grève pour protester contre le manque de moyens humains et financiers ce 14 Juin. Malgré des efforts pour créer des maisons de santé, la situation est très inquiétante. Le Département maintient son rôle d’acteur important de la prévention avec ses PMI en dépit de moyens en baisse continue. Si les hôpitaux et les EHPAD tiennent encore debout, c’est grâce à ces femmes et ces hommes qui souvent mettent entre parenthèses leur vie personnelle. Plus que jamais, il faut décréter l’état d’urgence. Jacques AUZOU Président du groupe PCF, Front de Gauche et Républicain Contact  : 05 53 02 20 31l.perea@dordogne.fr PÉRIGUEUX DORDOGNE-PÉRIGORD  : L’OCCITAN AU CŒUR Plus que jamais, les valeurs de l’occitan nécessitent un soutien fort. Le Conseil départemental s’inscrit pleinement dans ce sens en favorisant de nombreuses actions à l’école, en direction du milieu associatif, mais aussi à travers la promotion culturelle avec le souci constant de valoriser la langue et la culture occitanes et de rendre possible leur transmission aux générations futures. En 2015, la nouvelle assemblée départementale a réaffirmé son engagement et son attachement à ces objectifs en nommant une vice-présidente à la Culture et la Langue occitanes et en créant un poste de chargé de mission au sein de la Direction Générale Adjointe à la Culture, à l’Éducation et aux Sports pour la mise en œuvre du schéma départemental de développement de la langue et de DÉFENDONS NOS TERRITOIRES La nouvelle politique européenne qui sera mise en place doit nous apporter des réponses claires, elle doit plus que jamais nous garantir une paix durable mais surtout une équité sociale et économique afin de répondre aux enjeux de la mondialisation. L’avenir de nos territoires en dépend. La Dordogne, comme l’ensemble des territoires ruraux, a exprimé sa crainte d’être les oubliés du pouvoir d’achat. Nos concitoyens ont dénoncé les inégalités sociales, économiques et environnementales auxquelles ils doivent faire face au quotidien. Nous devons défendre la ruralité en proposant des investissements majeurs. Nous devons agir vite et bien, ne laissons pas les maires ruraux dont l’engagement auprès de la population est total et nos concitoyens seuls face aux enjeux de demain. L’exécutif départemental tente de répondre aux attentes des périgourdins, organise des rencontres citoyennes, propose un budget participatif ; N’oublions pas l’endettement du Département, le pharaonique contournement de Beynac, le pacte financier imposé par l’état qui vont considérablement pénaliser les investissements locaux. Notre groupe sera pour sa part extrêmement vigilant et s’assurera d’une impartialité totale, sans clientélisme, dans le choix des projets à venir. Ces investissements doivent être réalisés pour notre département dans l’intérêt de tous. Thierry BOIDÉ Président du groupe Le Rassemblement de la Dordogne Contact  : 05 53 02 59 28s.etourneaud@dordogne.fr la culture occitanes, qui, à travers trois enjeux stratégiques majeurs, cherche à promouvoir l’occitan  : la transmission de la langue, afin d’éviter que la diminution du nombre de ses locuteurs n’atteigne un seuil irréversible ; sa socialisation, afin que la langue retrouve une légitimité dans l’espace public ; enfin sa valorisation, prioritairement par le biais des arts et de la culture. Cette politique départementale volontariste est prioritairement axée vers la jeunesse et reste possible grâce à l’engagement des associations sur le territoire, notamment Novelum, le Bornat dau Perigòrd, l’Atelier Sarladais de Culture Occitane, l’Union Camille Chabaneau, Lilô, Tradigordines... QUAND EN FINIRA-T-ON AVEC LA DÉVIATION DE BEYNAC ? Notre groupe a expliqué durant des mois que le coût de ce projet était exorbitant et que l’aménagement récent du village posait la question de la nécessité absolue de cette déviation. Début 2018 Mme la Préfète ayant signé le décret de début des travaux, mais des recours étant toujours en délibération, nous avons demandé au Président du Département de sursoir au démarrage des travaux jusqu’à l’étude de l’ensemble de ces recours. Mais bien entendu, il n’en a fait qu’à sa tête... Depuis le 9 avril 2019 et la décision du tribunal administratif, il n’y a plus de débat à avoir. La justice a tranché et la loi doit être respectée. La démolition des piles de ponts, la remise en état du site, additionnées aux pénalités dues aux entreprises nous amènerons à la situation ubuesque suivante  : nous aurons dépensé 36 Millions d’Euros Hors taxes pour rien ! Le Président du Département et sa majorité nous ont mis dans cette situation ils doivent nous en sortir ! Arrêtons les gesticulations et les intimidations auprès des élus. Si M. Peiro veut faire appel, qu’il le fasse, mais attention la responsabilité d’un Président de conseil départemental est aussi de respecter les décisions de justice. Dominique BOUSQUET Président du groupe Les Républicains et Apparentés Contact  : 06 07 82 83 54f.marty@dordogne.fr 7 Photo  : la CAB

1 2-3 4-5 6-7 8


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :