[24] Vivre en Périgord n°51 mai à sep 2018
[24] Vivre en Périgord n°51 mai à sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°51 de mai à sep 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : mon département, utile et innovant !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
DÉPENSES D’INVESTISSEMENT Routes départementales 36,23 € 18 Bâtiments administratifs 3,62 € Collèges 8,62 € Autres investissements directs 7,24 € Très Haut Débit 7,54 € BUDGET PRIMITIF Aide aux communes et aux tiers 31,84 € Opérations financières 4,91 € 60 millions d’euros pour moderniser la Dordogne PLUS DE 30 MILLIONS D’EUROS SONT MOBILISÉS POUR LES MOYENS DE TRANSPORT ET DE COMMUNICATION  : DÉPLOIEMENT DU TRÈS HAUT DÉBIT ET DE LA FIBRE OPTIQUE  : un atout majeur pour assurer l’attractivité de nos territoires " " C’est – de loin – le plus important chantier de la mandature (165 millions d’euros au total) tant en matière d’investissement que de désenclavement, porté par le Syndicat Mixte Périgord Numérique et qui permettra de mettre nos territoires au même niveau que ceux des plus grandes métropoles en termes de connectivité et par voie de conséquence de favoriser notre attractivité économique. l L’année 2018 permettra de mener à bien les derniers travaux de montée en débit  : concrètement, la fibre reliera d’ici début 2019 l’ensemble des répartiteurs situés au cœur des communes de Dordogne. A la clé, une nette amélioration des débits pour la quasitotalité des usagers desservis. l Parallèlement, le déploiement des premières plaques FttH (Fiber to the Home – fibre jusqu’à l’abonné) est lancé sur les territoires  : Le Syndicat Mixte Périgord Numérique (SMPN), auquel le Département contribue à hauteur de 4,5 millions d’euros en 2018, a attribué 103 millions d’euros de
crédits d’investissements pour les travaux de déploiement de plus de 60.000 prises, avec le raccordement de sites prioritaires. Trois groupements d’entreprises associés à des entreprises périgourdines ont été choisis à l’issue de l’appel d’offres pour mener à bien ces travaux qui débuteront dès cette année sur le secteur de la vallée de la Vézère (de Terrasson à Montignac et jusqu’à Sarlat) et sur la partie rurale de l’agglomération du Grand Périgueux non concernée par les investissements de l’opérateur historique. l Grâce à la mise en œuvre d’un plan Connectivité-Entreprises, les intercommunalités et les entreprises qui le demandent sont mises en relation avec un réseau d’opérateurs et de fournisseurs, avec une expertise adaptée pour les orienter vers des solutions de connectivité satisfaisantes (montée en débit du répartiteur le plus proche, accès à Internet par satellite ou par le réseau 4G, raccordement hertzien, etc…). TRAVAUX ROUTIERS  : 25 millions d’euros pour la sécurité des usagers et le développement durable La Dordogne compte 5000 kilomètres de routes départementales. Chaque année, les services du Département procèdent à d’importants travaux d’entretien afin d’en assurer le bon état, synonyme de sécurité et de confort pour les automobilistes périgourdins. En 2018, ces opérations mobiliseront 11 millions d’euros d’investissements. Elles concerneront plusieurs ouvrages d’art et plus de 180 kilomètres de routes (dont le revêtement sera intégralement repris en enrobé ou en bitume à froid). Concernant les travaux neufs, plusieurs chantiers structurants se poursuivent ou débutent cette année. l 2018 marquera l’achèvement du contournement de Mussidan, chaînon majeur tant pour l’amélioration de la liaison Angoulême-Ribérac-Bergerac Communes en phase 2018 - 2021 (FTTH déployé par l’opérateur Orange) 19 BUDGET PRIMITIF que pour la fluidité du trafic sur la vallée de l’Isle. l La finalisation du contournement de Nontron, qui vise à réduire la circulation de transit dans le centre-ville, interviendra d’ici début 2019. l Le chantier du contournement de Beynac, qui s’inscrit dans le cadre de l’aménagement de l’axe Bordeaux- Bergerac-Sarlat-Souillac et assurera la protection du site de Beynac, a débuté au mois de mars. La mise en service de la nouvelle route et de la voie « mode doux » est programmée pour le début de la saison estivale 2020. l Parallèlement à ces différents chantiers, les services départementaux préparent la mise en œuvre des travaux de contournement de Bourdeilles, prévue en 2020, et poursuivent les acquisitions pour réaliser la déviation nord de Sarlat. De nouvelles études sont également lancées pour l’aménagement de la voie de la vallée entre Lalinde et Bergerac.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :