[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de déc 17 à avr 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, le déploiement s'accélère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ACTUALITÉS LASCAUX 3 POURSUIT SA TOURNÉE INTERNATIONALE Après un immense succès au Japon (près d’un demi-million de visiteurs enregistrés dont 265 000 à Tokyo en 95 jours de présentation dans la ville et des pics d’affluence à plus de 7000 visiteurs par jour), Lascaux l‘Exposition Internationale poursuit son périple en Asie en effectuant une escale en Chine. C’est le Musée des Sciences et de la Technologie de Shanghai qui l’accueille désormais du 1er novembre 2017 au 28 février 2018. A ce jour, Lascaux l’Exposition Internationale a déjà séduit près d’1,7 million de visiteurs à travers le monde. 2 LABEL ECOCERT POUR LE COLLÈGE CLOS-CHASSAING À PÉRIGUEUX Le Département de la Dordogne a fait le choix depuis plusieurs années d’aider les collèges à introduire des produits bio dans les repas proposés en restauration collective. Depuis 2017, un nouveau dispositif est mis en place par le Département  : « Minjatz Goaits ! » (Mangez, les enfants !). Tous les collèges publics ont participé au premier appel à projets dans ce cadre et le Département encourage ces derniers à obtenir la labellisation Ecocert. Ce label « Ecocert en cuisine » valorise l’introduction de produits bio dans les menus des cantines. Après le collège Montaigne à Périgueux qui a été précurseur en la matière (premier collège de la Nouvelle-Aquitaine à obtenir le niveau 2, c’est-à-dire « le niveau d’effort accompli ») , le collège Clos-Chassaing s’est montré à son tour bon élève, pouvant prétendre à ce deuxième niveau. Le Département l’a accompagné dans cette initiative par différentes actions concrètes  : aide financière dans le cadre de l’opération « Minjatz Goiats ! », aide technique apportée à l’équipe de cuisine pour la confection de repas composés de produits locaux et bio et mise à disposition du collège d’un outil numérique destiné à faciliter l’achat en produits locaux, « Agrilocal ». Si le collège Clos-Chassaing vient conforter l’action du Conseil départemental en la matière, le département de la Dordogne peut s’enorgueillir d’être celui où l’on dénombre le plus d’établissements scolaires (19) labélisés. A nos 5 collèges s’ajoutent en effet 14 écoles primaires ou maternelles engagées dans cette démarche. LE VILLAGE DU CIRQUE DE BOULAZAC, ESPACE DE CRÉATION, DE RENCONTRE ET D’ÉCHANGES AUTOUR DES ARTS DU CIRQUE Début octobre, l’Agora PNC (Pôle National Cirque) de Boulazac a célébré l’ouverture de son village cirque sur la plaine de Lamoura. Le centre culturel Agora de Boulazac- Isle-Manoire est un lieu de spectacles devenu scène conventionnée en 2001 puis en 2010 l’un des 14 Pôles Nationaux Cirque qui existent en France. Mélange de styles, d’architecture, de matières et de matériaux, fait de bois et d’acier, le village cirque se fond dans l’environnement boisé de la plaine. Cet espace de création dédié aux formes artistiques contemporaines a mobilisé un investissement de 2,5 M € . Le Département a apporté une aide de 200 000 € pour financer ce projet. Le village comprend cinq logements équipés dédiés aux artistes en résidence et en diffusion. Dans la continuité du village, se trouve le Cube Cirque, une salle de 18 mètres sur 18, aménagée pour accueillir des résidences de travail et des représentations. Accolé à ce Cube, un dispositif scénique abrite une scène ouverte. L’espace restauration, ouvert les soirs de représentation dans un premier temps, participera à la convivialité de Lamoura. Le village vivra tout au long de l’année aussi bien avec les résidences de création qu’avec les représentations durant la saison ou les évènements estivaux. Avec ces nouveaux équipements, le Pôle National Cirque de Boulazac confirme son implication et inscrit durablement le cirque dans son projet culturel.
ACTUALITÉS LA BOUTIQUE ÉPHÉMÈRE DU COLLECTIF CORIDOR Comme chaque année, le Collectif CORIDOR (Collectif Relais Insertion DORdogne) ouvre sa boutique éphémère du 15 novembre au 16 décembre 2017 à Périgueux dans le cadre du mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Installée 13 place Francheville, cette boutique permet l’exposition de créations provenant essentiellement d’associations d’insertion basées sur tout le territoire et soutenues par le Département. On peut y trouver des objets très divers réalisés dans le cadre des ateliers de remobilisation et des chantiers d’insertion  : meubles en carton, compositions florales, créations en bois flotté, meubles et lampes, oeuvres de jeunes artistes accompagnés, créations textiles (sacs de shopping, tapis de détente, housses de tablettes, coussins et tabliers). Encore quelques jours pour en profiter et trouver des idées de cadeaux pour Noël… CHANGEZ DE POMPES la DORDOGNE sans PÉTROLE 24 Une carte de « la Dordogne sans pétrole » permet de montrer comment, grâce aux itinérances pédestres et cyclistes, mais également grâce aux trains et aux bus il est possible de voyager en Dordogne sans voiture… Retrouvez cette carte sur  : rando.dordogne.fr BILAN D'ÉTAPE DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PERSONNES ÂGÉES Depuis l'adoption, en 2014, du Schéma départemental relatif aux personnes âgées et la mise en œuvre de la loi d'adaptation de la société au vieillissement (loi ASV), de nombreuses actions ont été menées ou entreprises dans le cadre de la politique gérontologique. À mi-chemin de l'application du Schéma gérontologique départemental 2014-2019, un bilan d'étape sur les actions réalisées et celles en cours a été présenté le 24 octobre dernier par Annie Sedan, vice-présidente du Conseil départemental, à l'ensemble des acteurs locaux qui œuvrent en faveur des personnes âgées. L’action sociale représente ainsi une compétence majeure du Département, malgré des contraintes financières fortes et des perspectives incertaines. Le Département exerce à ce titre un rôle de chef de file, afin de définir une politique locale adaptée avec le concours de ses principaux partenaires  : l’ARS, l’État, les caisses de retraite, les gestionnaires d’établissements et de services spécialisés, les professionnels et les représentants des usagers et de leur famille. Le schéma tente d’apporter prioritairement des réponses liées aux questions de l’emploi, de la qualification des personnels, de la valorisation des métiers du grand âge, de la prévention, de l’éducation à la santé. Bien qu’il s’agisse d’abord de compétences de l’État et de la Région, le Département, en association avec les partenaires des secteurs de l’emploi et de la formation, s’attachera à augmenter l’attractivité des emplois dans le domaine de la gérontologie et soutiendra activement les services et les établissements. La politique départementale s’adresse à près de 15 000 personnes âgées dépendantes qui bénéficient soit de l’APA soit d’autres formes d’aide sociale, principalement pour l’hébergement en établissements spécialisées. Budget du Département DERNIERS AJUSTEMENTS AVEC LA DÉCISION MODIFICATIVE N°2 Poursuivre la politique départementale en faveur du progrès social, du développement durable, de l’égalité des chances, au bénéfice des zones rurales et de la jeunesse, en direction des plus modestes de nos concitoyens  : c’est la volonté de la majorité départementale qui a voté le 17 novembre dernier la décision modificatives n°2 pour 2017. D’un montant de 2 760 507 € , cette DM2 représente 0,55% du budget primitif voté en début d’année. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :