[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de déc 17 à avr 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, le déploiement s'accélère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
À travers la Mission France Très Haut Débit, l’Etat a décidé dès 2013 le déploiement du THD sur l’ensemble du territoire français d'ici à 2022. Grâce aux travaux engagés par le Syndicat Périgord Numérique créé notamment à l’initiative du Département, la Dordogne se retrouve en avance sur le calendrier prévu avec 165 communes d’ores et déjà fibrées. La totalité d’entre elles bénéficieront d’une montée de leur débit Internet d’ici 2019. L'accès à internet est de nos jours indispensable, tant pour les entreprises et les services publics que pour les citoyens. Mais il ne suffit plus aujourd’hui d'avoir un accès Internet pour être connecté. Le débit joue un rôle TRÈS HAUT DÉBIT Le déploiement du Très Haut Débit avance en Dordogne 12 " " essentiel. Et il existe aujourd'hui des inégalités dans ce domaine. C’est pourquoi le Conseil départemental a fait du numérique une de ses priorités stratégiques. Pour passer du haut au très haut débit et atteindre ses objectifs, le Département a confié la conception et la réalisation du réseau départemental au Syndicat Mixte Périgord Numérique (SMPN) qui déploie la fibre optique. Le Schéma Directeur Territorial d'Aménagement Numérique (SDTAN), adopté en 2014, fixe les grandes lignes directrices et les principales orientations de la politique numérique du territoire. Il vise en particulier la desserte en Très Haut Débit de l’ensemble du département, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. Le champ d’action du Département y est complémentaire aux investissements privés, ceux-ci ne couvrant que partiellement le territoire. En effet, la Dordogne est partagée en deux zones  : - une zone d’intervention publique pour laquelle le Département développe un réseau d’initiative publique, ouvert à l’ensemble des opérateurs, dont le but est de desservir tous les territoires, qu’ils soient ruraux ou urbains. - une zone d’intervention privée (zone AMII-Appel à Manifestation de l’Intention d’Investissement) représentant 21 communes et sur laquelle l’opérateur Orange s’est engagé à assurer le déploiement du FttH (Fiber to the Home – la fibre à la maison). Il s’agit du territoire de l’ancienne Communauté d’agglomération périgourdine et de la ville de Bergerac. Le choix a été fait du mix technologique afin de réduire la fracture numérique sur l’ensemble du territoire (MED-Montée En Débit, FTTH, FTTo-Fibre jusqu’au bureau, 4G, satellite, hertzien) afin d’assurer qu’une hausse des débits soit honorée partout et pour tous.
" La montée en débit  : première étape du désenclavement numérique de la Dordogne Les premières phases de travaux (2014- 2018) concernaient le fibrage de sous-répartiteurs et de nœuds de raccordement (NRAZO) pour permettre une augmentation significative du débit Internet des habitations raccordées. La montée en débit permet d’améliorer rapidement les possibilités offertes par le réseau cuivre actuel. C’est une solution intermédiaire mise en œuvre en attendant la généralisation de la couverture en fibre optique jusqu’au domicile, qui s’échelonne davantage dans le temps pour des raisons de coûts et de complexité des travaux. Concrètement, la montée en débit consiste à réaménager la boucle téléphonique locale en déployant de la fibre optique jusqu’aux sous-répartiteurs, qui regroupent plusieurs lignes d’abonnés. De là, repartent les lignes de cuivre classiques Avec cette 5 e vague, ce sont 425 répartiteurs qui seront fibrés d’ici 2019  : - 225 opérations menées par Orange, - 200 opérations menées par le SMPN. Germinal Peiro Président du Conseil départemental Le développement du numérique est une priorité essentielle pour nos territoires ruraux. Véritable enjeu pour la compétitivité et le développement, l’aménagement numérique du département permettra l’accès à tous et partout aux usages numériques, dans l’ensemble des domaines, aussi variés et indispensables que la santé, l’éducation, le tourisme, l’innovation, la recherche, la culture, les services… La fibre est une chance pour nos territoires ruraux  : demain, elle effacera toutes les distances et sera le premier vecteur de communication, d’échange et de développement. Il s’agit d’un chantier d’envergure pour les années à venir, qui génèrera également de l’activité pour nos entreprises et des emplois en Dordogne. " TRÈS HAUT DÉBIT jusqu’aux h a b i t a t i on s de s particuliers qui bénéficient de l’ADSL. Cette solution permet d’accroître le débit descendant des lignes raccordées par rapport au débit initial. Les quatre premières vagues de travaux sont en cours d’achèvement et concernent aujourd’hui 165 communes. Une cinquième vague, lancée en 2018, clôturera le projet de montée en débit avant le 31 décembre 2018, conformément au calendrier convenu avec la mission France Très Haut Débit. Après la mise en service de la montée en débit, l’abonné doit penser à  : l s’informer auprès de sa mairie concernant la commercialisation, l contacter le service client de son opérateur en  : - signalant qu’une opération de montée en débit a eu lieu, - demandant à adapter l’abonnement au nouveau débit disponible, - demandant s’il faut changer de boîte internet. Ces changements ne seront pas facturés. Seul le montant de l’abonnement peut être légèrement modifié. Après modification de l’abonnement et après installation éventuelle de la nouvelle boîte, si le débit ne se trouve pas amélioré, il convient de faire vérifier l’installation à l’intérieur de la maison (cette vérification pouvant être à la charge de l’abonné). 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :