[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
[24] Vivre en Périgord n°50 déc 17 à avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de déc 17 à avr 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 15,7 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, le déploiement s'accélère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DÉVELOPPER LE PÉRIGORD UN SCHÉMA DÉPARTEMENTAL DE L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE POUR ACCOMPAGNER LES ARTISANS Les entreprises artisanales ne peuvent envisager un projet de développement et de transmission qu’à travers l’existence d’espaces adaptés. C’est à partir de ce constat que les élus du Conseil départemental de la Dordogne ont décidé de mettre en œuvre un plan départemental de soutien à l’immobilier d’entreprise public. Il s’agit également ainsi de définir les contours d’une politique active d’accompagnement du développement des entreprises. Ce plan départemental offre aux collectivités à la fois un financement prévu dans la nouvelle politique contractuelle ainsi qu’une offre d’ingénierie pour l’élaboration de ces projets. Le village d’artisans est un concept qui tend à regrouper, sur une même zone un ensemble d’entreprises artisanales afin de faire émerger une complémentarité d’activités et de proposer une offre la plus large possible. La mise en œuvre de cette politique départementale de soutien à l’immobilier d’entreprise se déroule en deux phases  : une première étape consiste à dresser un état des lieux de la situation foncière des entreprises artisanales et d’identifier des projets publics ou privés. La seconde phase vise à accompagner techniquement et financièrement les communautés de communes dans la réalisation des villages d’artisans. Durant plusieurs mois, la parole a été donnée aux artisans afin de faire apparaître leurs besoins. Avec la réalisation 10 d’un questionnaire et l’organisation de rencontres territoriales par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Dordogne, les artisans ont pu expliciter leurs problèmes de développement et de transmission de leurs entreprises. 1 097 entreprises ont répondu à cette enquête, qui a permis d’identifier les problématiques auxquelles les villages d’artisans apportent une réponse efficace et abordable. Concrètement, le concept repose sur la capacité de proposer rapidement aux artisans en quête de locaux adaptés un plateau « prêt à travailler » de 200 m² bénéficiant d'une modularité et d'une possibilité d'extension, construits par les EPCI et destinés à la vente ou à la location avec option d'achat. Les villages d’artisans au cœur de la transition numérique Adapter nos acteurs économiques aux usages du numérique est une des priorités du Département et une garantie de compétitivité pour nos entreprises. Parallèlement aux travaux de déploiement du très haut débit engagé par le Syndicat Mixte Périgord Numérique (voir dossier de ce magazine), les villages d’artisans doivent offrir un cadre propice aux entreprises pour effectuer leur transition numérique. Avec l’obligation légale au 1er janvier 2019 pour les PME et au 1er janvier 2020 pour les microentreprises, de mettre en place la dématérialisation des factures, il est impératif dès aujourd’hui d’anticiper les moyens techniques permettant de répondre à ces changements. Vers des bâtiments durables économes en énergie Avec les orientations du Grenelle de l'environnement, la filière de la construction est particulièrement concernée et doit se mobiliser pour réduire la facture "énergie" et économiser les ressources. Tous les bâtiments neufs devront consommer moins de 50 KWh/m² par an (bâtiment basse consommation) et devront tendre à l'horizon 2020 vers des bâtiments à énergie positive. Les artisans deviennent également acteurs du développement durable dans la filière construction en se désignant "éco-artisan"  : leur installation dans un village d'artisans développant cette démarche favorisera ainsi leur promotion.
DOSSIER Avec le Très Haut Débit, le Département construit les infrastructures indispensables au développement de nos territoires dans un monde hyper-connecté Comme le rappelait le président Germinal Peiro lors d’une récente conférence de presse, « le numérique, c’est la priorité n°1 du Département ». Au-delà des enjeux de la nouvelle économie numérique, le Très Haut Débit (THD) permet aussi de désenclaver les territoires isolés en leur donnant la possibilité de participer de plain-pied aux nouvelles formes de citoyenneté. Ce sont bel et bien la modernité et le développement de la Dordogne qui sont en jeu. La fibre est une chance  : elle casse toutes les distances et mettra nos territoires ruraux à égalité de connexion avec les métropoles. 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :