[24] Vivre en Périgord n°49 mai à nov 2017
[24] Vivre en Périgord n°49 mai à nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de mai à nov 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : un budget 2017 tourné vers l'action, la solidarité et l'innovation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Le Plan départemental Forêt-Bois a 10 ans Voici 10 ans que le premier Plan départemental Forêt Bois a été signé (le 26 mars 2007). A cette époque, la filière qui se remettait à peine des conséquences de la tempête Martin du 27 décembre 1999 a dû faire face à une nouvelle problématique  : le dépérissement des taillis de châtaignier. Sollicité par la filière bois, le Département a décidé d’apporter son soutien et depuis cette date, a engagé près d’un million d’euros par an pour  : - restructurer le foncier forestier pour améliorer l’exploitabilité de la forêt, la défense contre l’incendie et la desserte. Ces opérations d’aménagement foncier ont permis la restructuration de 13 305 hectares sur l’ensemble du territoire départemental. - aider les propriétaires forestiers à exploiter et améliorer ou reconvertir des parcelles de châtaignier dépérissant ou improductif. Ce sont près de 2,3 millions d’euros qui ont ainsi été attribués à 1400 propriétaires pour réaliser 4400 hectares de travaux. Cette action, soutenue par la Région, a permis le maintien de 20 emplois forestiers sur le territoire. - accompagner les organismes de développement forestier (Centre Régional de la Propriété Forestière, Chambre d’agriculture, Interbois Périgord, Association des Entrepreneurs de Travaux Forestiers) chargés de l’animation auprès de l’ensemble de la filière. 2 Une délégation périgourdine au Salon International de l’Agriculture à Paris Le 28 février, une délégation périgourdine a fait le déplacement au Salon International de l’Agriculture pour la journée spéciale consacrée au département sur l’espace de la région Nouvelle-Aquitaine. L’occasion de mettre en avant les produits périgourdins avec les différentes filières et les animations culinaires proposées par le chef Yves Jasmin. Parallèlement, le Conseil départemental de la Dordogne était présent sur un stand. Pour cette édition 2017, un coup de projecteur était donné plus particulièrement aux itinérances douces et aux randonnées gourmandes. L’occasion d’inviter le public à venir visiter la Dordogne pour le passage les 10, 11 et 12 juillet du Tour de France en Périgord. Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public La Préfecture de Dordogne et le Conseil départemental de la Dordogne consultent les citoyens. REPERES  : Le schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services publics  : une règlementation imposée par la loi NOTRe dans le cadre d’une démarche menée conjointement entre l’Etat et le Département. OBJECTIFS DU SCHEMA  : Le schéma départemental devra définir, pour une durée de six ans, un programme d'actions destiné à renforcer l'offre de services dans les zones présentant un déficit d'accessibilité des services. Il devra comprendre un plan de développement de la mutualisation des services sur l'ensemble du territoire départemental afin de combler les zones déficitaires en la matière. Après le lancement officiel du Schéma devant les partenaires lors du premier Comité de Pilotage réuni lundi 20 mars dernier, les travaux se poursuivent avec la phase de diagnostic visant à faire un état des lieux de l’offre et de la demande en termes de services sur l’ensemble du territoire. ENQUETE GRAND PUBLIC  : VOTRE AVIS NOUS INTERESSE. ENSEMBLE RENDONS LES SERVICES QUOTIDIENS PLUS PROCHES…. Dans le cadre de l’élaboration de ce schéma, la Préfecture de Dordogne et le Conseil départemental mènent une grande enquête en ligne. Objectifs de l’enquête  : le questionnaire permettra de mieux connaître les ressentis et suggestions des Périgourdins en matière d’accès aux services publics et privés sur l’ensemble des territoires et de mieux définir les attentes des citoyens. ENQUETE EN LIGNE SUR LES SITES  : www.dordogne.fr et www.dordogne.gouv.fr du 31 mars au 31 mai 2017 QUESTIONNAIRE PAPIER DISPONIBLE UNIQUEMENT SUR DEMANDE A ADRESSER AU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA DORDOGNE - SERVICE DES POLITIQUES TERRITORIALES ET EUROPEENNE - 2 rue Paul Louis Courier - 24019 Périgueux Cedex.
V I V R E E N P É R I G O R D ACTUALITÉS Moustique tigre  : ce que vous devez savoir Depuis 2016, la Dordogne est classée au niveau 1 du plan anti-dissémination des virémies (dengue,chikungunya et Zika) maladies que le moustique tigre (Aedes albopictus) est susceptible de transmettre dès lors qu’il rencontre une personne récemment infectée, lors d’un voyage outre-mer par exemple. Ce moustique s’est propagé rapidement en France, depuis l’Italie. Aussi, les services de l’État et les collectivités se mettent en ordre de marche pour pouvoir faire le rapprochement très rapide entre la détection d’un malade et la présence du moustique. Pour la période de nuisance du moustique tigre (de mai à novembre), la préfecture prend annuellement un arrêté décrivant les opérations de surveillance et de lutte contre le moustique tigre. Pour sa part, le Conseil départemental a décidé de prendre en charge la surveillance, qu’il a confiée à l’EID méditerranée, opérateur public de démoustication. Dès le 1er mai, des pièges pondoirs seront mis en place afin de mieux connaître les lieux de présence du moustique et sa progression. Chacun peut contribuer à cette surveillance en signalant ses observations sur  : www.signalement-moustique.fr La seule façon de limiter sa prolifération (il se développe dans les eaux stagnantes, même en petites quantités, situées autour des zones habitées) est de détruire les endroits où il se reproduit. Vous trouverez toutes les informations et les conseils en la matière sur le site internet de l’EID méditerranée  : http://www.moustiquetigre.org/« Chaque femelle de moustique tigre pond environ 200 œufs. Au contact de l’eau, ils donnent des larves. C’est là qu’il faut agir  : partout, supprimez les eaux stagnantes » Un conseil scientifique sur la Seconde Guerre Mondiale en Dordogne, la Résistance et la Déportation MOU S IQUE T Chaque femelle de PIQÛRE DE RAPPEL DORDOGNE - PÉRIGORD S U P P R I M E Z les EAUX STAGNANTES TIGRE Le parc départemental, un outil de proximité au service des collectivités territoriales Le Parc départemental, situé à Marsac-sur-l’Isle, est un établissement public autonome, qui dispose d’une expertise reconnue dans le domaine routier et des moyens matériels et humains nécessaires pour répondre rapidement aux besoins des collectivités. L’équipe, composée de 65 agents, a pour vocation d'assurer la gestion de la flotte et la maintenance des véhicules et de réaliser des travaux spécialisés sur le réseau routier départemental  : entretien courant et réfection des chaussées, modernisation des ouvrages d’art, gestion raisonnée des dépendances vertes, service hivernal permettant de maintenir les conditions de circulation sur les 800 kilomètres d’axes structurants entre le 1er décembre et le 15 mars. Un laboratoire expert dans le domaine des routes et des matériaux Analyses, tests, calculs en laboratoire et sur le terrain  : ses multiples domaines de compétence sont à la disposition du Département mais aussi des collectivités maîtres d'œuvre de travaux. Grâce à des essais sur les granulats, les enrobés ou les liants, il apporte des conseils techniques auprès des maîtres d'œuvre ou des entreprises pour une analyse précise des coûts et une recherche d'optimisation. DORDOGNE - PERIGORD PIQURE DE RAPPEL Moustique Tigre pond environ 200 oeufs. Au contact l’eau, ils donnent des larves Avec la disparition des dernier(e)s résistant(e)s et déporté(e)s, la question de la mémoire de la Résistance et de C’est là qu’il faut agir. la transmission est plus que jamais d’actualité, pour que les valeurs qui ont forgé l’engagement résistant puissent servir de guide aux générations actuelles et à venir. Un Conseil scientifique sur la seconde guerre mondiale en Dordogne, auquel une quinzaine de chercheurs, (experts et historiens) ont accepté de participer, a été officiellement installé lundi 13 mars, à l’occasion d’une conférence publique. Le Centre Départemental de la Mémoire de la Résistance et de la Déportation est à l’origine de la constitution de ce conseil. Les contours du projet ont été dessinés par Anne-Marie Cocula, historienne et professeure émérite, ancienne présidente de l’université de Bordeaux-Montaigne et Bernard Lachaise, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Bordeaux-Montaigne. Le Département de la Dordogne a apporté son soutien au Conseil scientifique dès son origine et s’est également engagé à accompagner le projet de création d’un espace dédié au Centre Départemental de la Mémoire de la Résistance et de la Déportation sur Périgueux. Parmi les premiers travaux du Conseil, un ouvrage sera publié. Il couvrira l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en Dordogne. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :