[24] Vivre en Périgord n°49 mai à nov 2017
[24] Vivre en Périgord n°49 mai à nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de mai à nov 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : un budget 2017 tourné vers l'action, la solidarité et l'innovation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Accompagner les familles et les enfants Le Département pilote de nombreuses actions en faveur de la famille et de la petite enfance. Prévention santé, accompagnement mère-enfant, protection de l’enfance, c’est un vaste dispositif de proximité pour répondre aux besoins des Périgourdins. Le Conseil départemental accompagne et soutient les familles à tous les stades du développement de l’enfant. Il veille à la santé de la mère et de l’enfant par ses actions de prévention ; il assure leur protection par les nombreux examens et consultations organisés dans le cadre d’un suivi régulier. Pour accompagner les jeunes parents dans leur nouveau rôle, le Département engage depuis plusieurs années de nombreuses initiatives autour de la relation parent-enfant. Il est également dans les missions du Département de prendre en compte les difficultés sociales ou matérielles que peuvent rencontrer ponctuellement les parents. En 2016, les dépenses liées à l’Aide Sociale à l’Enfance et à la Protection Maternelle et Infantile s’élèvent à 45,77 millions d’euros. Un taux d’équipement qui répond aux besoins de la population Le Département dispose d'un réseau d’équipements sur tout le territoire permettant d'apporter des réponses de proximité pour mieux accompagner la population. Les trente-six centre médico-sociaux, auxquels s’ajoutent quarante-quatre permanences sociales sur toute la Dordogne, permettent à chaque Périgourdin de se trouver à moins de 30 kilomètres d’un accueil de proximité. Les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), les Foyers Occupationnels, d’Hébergement ou d’Accueil Médicalisés pour les Personnes Handicapées, les Maisons d’Enfants à Caractère Social, offrent un nombre de places supérieur par habitant que les moyennes française et régionale. 28 Un secteur d’emploi majeur en Dordogne L’essentiel du budget alloué par le Conseil départemental aux politiques sociales est redistribué en direction des services et des établissements médico-sociaux et concoure au soutien de l’économie locale, permettant la création ou la consolidation d’un grand nombre d’emplois. Un tiers des emplois du département, soit 9300 équivalents temps-plein sont pourvus dans le domaine sanitaire et social. Compte-tenu des contrats, souvent à temps partiel, caractérisant l’emploi à domicile, le nombre d’intervenants professionnels concernés est bien plus important. Les sommes versées au titre des différentes prestations d’aide sociale ont également un impact sur l’emploi en établissement. Le Département co-finance, aux côtés de l’Agence Régionale de Santé et de l’Assurance Maladie, 2794 emplois équivalents temps-plein au titre de la dépendance. Ces emplois correspondent à des agents de services, des aides-soignants, des aides médico-psychologiques et des psychologues, qui accompagnent les personnes âgées en EHPAD.
UNE PLATEFORME COLLECTIVE POUR DÉVELOPPER L’APPROVISIONNEMENT LOCAL EN RESTAURATION COLLECTIVE La demande croissante des consommateurs qui exigent davantage de qualité et de traçabilité des produits constitue un axe majeur des politiques locales de l’alimentation. La Dordogne a la chance de disposer d’une agriculture qui offre une large gamme de fruits, légumes, céréales et viandes de qualité. Depuis 2010, la Conseil départemental soutient l’introduction de produits biologiques et locaux dans l’ensemble des collèges. Aujourd’hui, le Département souhaite offrir à tous les responsables de restaurants collectifs la possibilité de s’approvisionner auprès de fournisseurs locaux, en produits biologiques ou non. La restauration collective regroupe plus de 400 structures publiques ou privées en Dordogne, qui distribuent près de 15 millions de repas chaque année. Relocaliser l’approvisionnement de la restauration hors-domicile permet aux agriculteurs de consolider leur revenu agricole  : les consommateurs, le territoire et les agriculteurs sont gagnants. Cependant, les filières d’approvisionnement de proximité rencontrent des difficultés qui limitent leur développement  : maîtrise des coûts, équilibre de l’offre et de la demande, mise en relation des fournisseurs et des acheteurs, respect de la réglementation… Le Département apporte une réponse à ces problématiques, à l’aide d’une plateforme Internet (AGRILOCAL) de mise en relation simple, directe et gratuite des acheteurs publics de la restauration collective et des producteurs locaux, qui fonctionne selon une procédure simplifiée de commande, dans le respect du code des Marchés publics. Un outil gratuit et innovant Cet outil de mise en relation directe et instantanée entre fournisseurs et acheteurs a été conçu par l’association Agrilocal. 31 départements – dont la Dordogne – sont déjà adhérents. Simple et efficace, le portail Agrilocal offre à l’acheteur une photographie instantanée des fournisseurs de proximité et de la disponibilité de leurs produits. Chaque producteur est géo-localisé et dispose d’une page personnelle pour présenter son entreprise et mettre en valeur ses produits. Le service est gratuit pour les fournisseurs et les acheteurs, son utilisation nécessitant une simple inscription. Site  : www.agrilocal24.com Le label « Villes et Villages Fleuris » récompense les communes et leurs actions en faveur de la préservation de l’environnement et de la valorisation du patrimoine. En 2016, 5 nouvelles communes ont été labélisées  : Brantôme, Daglan, Ladornac, Saint-Cyr-les-Champagnes et Ligueux. Mais c’est au total 82 communes qui sont engagées dans le label VVF dont 31 sont déjà labellisées. Le Département s’est également mobilisé afin d’améliorer le cadre de vie sur le territoire. L’objectif est de lier ce label avec la « Charte Zéro Pesticide ». Le Département a ainsi reçu le label national « Département Fleuri » pour 5 ans. Ce label récompense le travail effectué en Dordogne ainsi que les actions liées à l’aménagement, l’environnement, le développement économique et la cohésion sociale. 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :