[24] Vivre en Périgord n°49 mai à nov 2017
[24] Vivre en Périgord n°49 mai à nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°49 de mai à nov 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Dordogne

  • Format : (190 x 238) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : un budget 2017 tourné vers l'action, la solidarité et l'innovation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Périgord-Numérique et le Réseau de Transport d’Électricité, partenaires pour développer la fibre en Dordogne  : un modèle de partenariat RTE est une filiale d'EDF chargée de gérer le réseau public de transport d'électricité haute tension en France. RTE a engagé en septembre 2016 la construction d’une ligne électrique souterraine haute tension de 28 kilomètres qui reliera Sarlat à La-Chapelle- Auzac, dans le Lot. Cet ouvrage, qui sera mis en service en novembre 2017, permettra de renforcer l’alimentation électrique du sud du Périgord noir. Une convention de partenariat signée entre le syndicat mixte Périgord-Numérique et RTE permet la réalisation d’un chantier NRA Réseau de collecte en fibre optique NRA Réseau de collecte en fibre optique NRA/NRO Réseau de collecte en fibre optique Sous-répartiteur Sous-répartiteur Sous-répartiteur + SRO D DIST D DIST D R B TRI UT IBU R B TRI UT IBU R B STRI DIST IBUT RIBU O IR TRI DIT IBU UT TIO N CT EC RE TION DIR O IR TE TRI DIT IBU UT TIO N CT EC RE TION DIR O DI IT TE IBUT TION N FFT H DITRIBUTION FFTH IR CT EC RE TION DIR TRI TI TE Limite de ZSR (Zone de sous-répartition) Limite de ZSR (Zone de sous-répartition) Limite de ZSR (Zone de sous-répartition) IS R D N IO BUTI T U IB RI STR DI IS R D DISTRIBUTION N IO BUTI T U IB RI STR DI DISTRIBUTION Déploiement de fibre optique Sous-répartiteur + NRA Sous-répartiteur de montée en débit DI T TH DIST. FTTH TTH FTT ST. IS Déploiement de fibre optique Sous-répartiteur + SRO 10 H N DISTRIBUTION TIO DISTRIBUTI D TR N DISTRIBUTION TIO DISTRIBUTI D TR DIST. FTTH FTT TT DIST. D ST Sous-répartiteur Sous-répartiteur + NRA de montée en débit Sous-répartiteur + SRO Zone d’ombre inéligible à l’ADSL Zone devenue éligible « deux en un », combinant électrique et fibre optique, au profit du développement du territoire. Grâce à cette coopération, ce chantier sera l’occasion pour RTE d’installer, en plus de ses propres infrastructures électriques, 7 kilomètres de fourreaux destinés à l’installation de câbles à fibre optique, de Sainte-Nathalène à Salignac-Eyvigues en passant par Simeyrols. Cette mutualisation de travaux profite doublement au territoire qui bénéficiera à la fois d’une alimentation électrique renforcée et du développement du Très Haut Débit. Le chantier de RTE représente un investissement de 15 millions d’euros et emploie près de quarante personnes, dont quatorze Périgourdins en insertion professionnelle. Le passage du réseau cuivre au réseau fibre Dans un premier temps, le fibrage des nœuds de raccordement et des sous-répartiteurs (les équipements techniques qui relaient les connections téléphoniques et informatiques sur le territoire), permet une montée en débit et l’accès à l’ADSL dans les zones d’ombres jusque-là inéligibles. Dans un second temps, le fibrage complet du réseau de distribution permet de relier directement les foyers en fibre optique (FTTH) et d’obtenir un débit équivalent sur tout le territoire en maintenant un débit important sur de grandes distances.
Zoom sur trois collèges du département Jean Moulin à Coulounieix-Chamiers Le collège du vivre ensemble Le matin, on se dit bonjour et le soir au revoir. Voilà qui résume l’état d’esprit, l’ambiance qui règnent au collège Jean Moulin de Chamiers. « Le respect des uns envers les autres, c’est notre marque de fabrique, témoigne la principale de l’établissement, Marie-France Ochs. Ce climat serein, nous l’entretenons en permanence, poursuit-elle encore, tout le monde existe au sein de notre communauté, tout le monde a sa place. » Au-delà de l’ambiance, les résultats sont là. Au brevet des collèges, la réussite est supérieure à la moyenne départementale et même académique. Cerise sur le gâteau, le taux de mention est particulièrement élevé. Au sortir de la 3 ème, la très grande majorité des élèves trouve sans problème sa voie. En seconde, ils sont aussi très peu nombreux à redoubler. Et pourtant, rien n’est joué d’avance. Collège au cœur de la cité, Jean Moulin est situé dans un quartier qui relève de la politique de la ville, réservée aux secteurs socialement défavorisés. Les statistiques parlent d’elles-mêmes  : nous sommes dans l’un des territoires qui figurent parmi les plus pauvres d’Aquitaine. Une majorité d’élèves dispose d’une bourse, tandis que la moitié des familles sont monoparentales. Le collège compte 21 nationalités différentes, accueille des enfants isolés, des enfants de réfugiés. Cette communauté scolaire vit très bien ensemble y compris les parents qui sont très impliqués dans la vie de l’établissement. Certes, il ne s’agit pas de tomber dans un quelconque angélisme, la structure a toujours son lot de problèmes. « Mais nous essayons de les régler, au plus vite, dès qu’un incident apparaît ». Issue du corps professoral, passée par la Seine-St-Denis notamment, puis Montaigne à Périgueux et la Roche-Beaulieu, Marie-France Ochs a sa petite idée sur la réussite du collège. « En premier lieu, tout le monde est mobilisé, à commencer par la communauté éducative, des enseignants à la vie scolaire. Nos équipes sont attentives aux jeunes en difficulté scolaire afin de ne laisser personne sur le bord du chemin. Pour chaque élève, nous faisons du cousu main avec un accompagnement pluridisciplinaire. Nous effectuons aussi beaucoup de médiation. Dès qu’un souci est détecté, nous le traitons. » A cela s’ajoute une grande stabilité du personnel. La chef d’établissement se sent soutenue, accompagnée aussi bien par l’Inspection d’académie que par le Conseil départemental. « Nous disposons de nombreux équipements, entre les salles toutes pourvues de vidéo projecteurs, un équipement informatique au top en attendant le Wi-Fi, des équipements sportifs au niveau et une salle dédiée à la musique ». Avec près de 400 élèves, Jean Moulin demeure un établissement à taille humaine. Aujourd’hui, le collège ne manque pas de projets, à commencer par la création à la rentrée prochaine d’un café des parents, histoire de poursuivre le dialogue. Avec toujours cette même volonté de travailler inlassablement à une culture d’établissement fondée sur le respect de la personne et la réussite pour tous. 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :