[23] La Creuse n°76 sep 19 à fév 2020
[23] La Creuse n°76 sep 19 à fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de sep 19 à fév 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Creuse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 19,0 Mo

  • Dans ce numéro : dossier, un département à 100%.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 lire DLP etaussi Collection « Patrimoine de nos Villages » Conseil départemental de la Creuse – Unité Patrimoine et Paysages Edition Patrimoine de la Creuse – 2008 - 2015 Prix : 3 euros Patrimoine de nos Villages La collection « Patrimoine de nos Villages », conçue sous forme de livrets de 24 pages déclinés à l’échelle cantonale, porte un regard identitaire sur le patrimoine rural creusois, un patrimoine qui raconte l’histoire d’un territoire mais surtout celle des hommes et des femmes qui l’on conçu, bâti et utilisé. Ces publications proposent aux lecteurs de voyager au cœur de nos terroirs au travers de thématiques telles que les architectures de l’eau (puits, lavoir, fontaine, …), la vie rurale traditionnelle (four à pain, porcherie, abris de berger, …), le patrimoine religieux et symbolique (croix, oratoire, chapelle rurale, …), certaines architectures industrielles (mine de charbon, mine d’or, …), les traditions populaires et savoir-faire (légendes…) mais aussi des éléments insolites et remarquables. En vente dans les points presse et offices de tourisme creusois, sont encore disponibles les livrets des cantons de Royère-de-Vassivière, La Courtine, Chambon-sur-Voueize, Le Grand- Bourg, Pontarion, Saint-Sulpice-les- Champs, Jarnages, Ahun, Aubusson, La Souterraine, Dun-le-Palestel, Bonnat, Chatelus-Malvaleix, Saint-Vaury et Guéret. Une exposition itinérante intitulée « Patrimoine de nos Campagnes », a été réalisée suite à la publication des 24 livrets (renseignements, modalités de réservation et agenda : www.creuse.fr – culture et patrimoine) La Creuse n°76 > septembre / octobre / novembre 2019 www.creuse.fr Les coups de cœur La Direction de la Lecture Publique est chargée de déveloPPer la lecture dans le département, à travers la constitution de coLLections, la création de bibliothèques, la formation ou encore l’animation cultureLLe. Des professionnels passionnés, qui vous font partager leurs coups de cœur. Egon Schiele / Fondation Louis Vuitton Gallimard 2018 Publiée à l’occasion de l’exposition « Egon Schiele 1890-1918 » à la Fondation Louis Vuitton à Paris du 3 octobre 2018 au 14 janvier 2019, cette monographie retrace le parcours d’un artiste qui compte parmi les plus grands dessinateurs du XXe siècle. Au cours de sa brève carrière, Shiele a réalisé quelques trois cents toiles et plusieurs milliers de dessins qui montrent les corps dans leur vérité crue. Ils sont l’expression des tourments intérieurs de l’artiste et d’une quête existentielle jamais assouvie. Vodou Camille Tisserand.- Urmatt : Père Fouettard, 2019.- 1 vol. (32 p.) : ill. en coul. ; 25 cm Le vodou ! Un mot qui reste mystérieux … et véhicule bien des clichés. Ce livre illustré propose aux enfants et aux plus grands une première approche documentaire du vodou : son histoire, ses dieux et ses esprits, ses rituels et ses croyants, sa culture sans frontières. De l’Afrique à l’Amérique, des anciens royaumes jusqu’aux danses contemporaines. Une découverte fascinante… Documentaire, à partir de 8 ans Silence, ça pousse ! Créer sa déco nature Carole Tolila / Editions EPA 2018 Que vous ayez un jardin ou un balcon, ou que vous vouliez faire entrer une touche de végétal dans votre intérieur, ce livre vous propose 35 tutoriels pour bricoleurs amateurs ou confirmés : recycler une palette en étagère d’aromates, détourner des bouteilles en vases muraux, faire un pouf d’extérieur avec un pneu ou tipi avec de la mousse. L’auteur, Carole Tolila coprésente le magazine « Silence, ça pousse » sur France 5 et réalise des Do it yourself pour le jardin.
tribune libre En aPPLication de l’artiCLe 9 de la loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression libre est réservé aux groupes d’élus de l’Assemblée départementale. groupe d’Union de la Droite et du Centre En Creuse, on préfère les contes de Tolkien aux comptes de Bercy… Nous sommes en cet automne en phase de débat budgétaire au Parlement. Et, comme chaque année, nous nous retrouvons en période de doute, d’incertitude, voire de dépit… Si les discours se veulent rassurants, les manipulations fiscales du gouvernement laissent un goût amer et malmènent les bonnes relations entre les territoires et l’Etat. La suppression de la taxe d’habitation inquiète les Maires. Le gouvernement pour tenir cette promesse électorale a décidé de transférer aux communes la taxe sur le foncier bâti perçue par les départements avec en contrepartie pour les départements une fraction de TVA. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? On enlève à Paul pour donner à Jacques, en espérant que Pierre tiendra ses promesses… Difficile d’y voir clair et loin dans ces conditions. Groupe de la gauche La poudre aux yeux Le Conseil départemental devait préparer un document qui aurait été utile pour répondre aux exigences du Plan Particulier pour la Creuse voulu par le Président de la République. Il s’agit du Schéma départemental pour l’amélioration de l’accès aux services publics en Creuse. Il aurait dû être finalisé il y a 2 ans : fin 2017 selon la loi du 7 août 2015. Ce Schéma devait être le fruit d’un travail de diagnostic complet, d’une concertation avec les élus locaux, la préfecture, les opérateurs des services publics, mais aussi d’une participation des Creusois, tous concernés par les lourdes carences du maillage des services publics ruraux. Ce travail de fond n’a pas été fait à temps. Au final, le document doit sortir dans les mois qui viennent, après recours à un cabinet privé… Même constat s’agissant du Schéma départemental de desserte en eau. Le dernier schéma (approuvé à l’unanimité en 2010) s’est achevé fin 2015. Les réponses à apporter aux pénuries de l’été dernier auraient Dans les discours, on nous parle de disparition du millefeuille, d’économies avec les fusions de collectivités. Dans les actes, nous attendons les preuves. Les réformes territoriales passent et tout ce que nous constatons, c’est une recentralisation du pouvoir avec des collectivités bridées. On les prive de leur autonomie fiscale et on les contraint à limiter leurs dépenses. Mais cela ne nous décourage pas à travailler encore et encore pour la Creuse. Les partenaires du Département, des communes à l’Etat, en passant par la Région, peuvent être assurés que nous restons à leurs côtés pour notre territoire et pour sa population. Franck FOULON Président du Groupe d’Union de la Droite et du Centre été facilitées ou anticipées si ce schéma n’avait pas été abandonné de 2015 à la fin de 2017 (date de l’appel à des bureaux d’études pour un coût de 350 000 €). Résultat : perte d’investissements sur nos réseaux et d’aides de l’Agence de l’eau. Le schéma va opportunément sortir fin 2019. Là encore avec un retard préjudiciable, mais qui va permettre un effet d’annonce. Ces défaillances sont masquées par un plan de communication qui veut masquer les absences et les faux semblants. Cette politique de la « poudre aux yeux » est dommageable pour la vie quotidienne des plus fragiles. Les mots anglais ou relevant d’un vocabulaire technocratique tels « co-funding », « happi montana », « 23ème parallèle sud » font « moderne ». Mais les mots sont vides quand rien de très concret ou d’efficace ne les accompagne. Jean-Luc Léger Président du Groupe de la Gauche La Creuse n°76 > septembre / octobre / novembre 2019 www.creuse.fr 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :