[23] La Creuse n°75H jui/aoû 2019
[23] La Creuse n°75H jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75H de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Creuse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 18,8 Mo

  • Dans ce numéro : dans les pas des impressionnistes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Z O O M Le public a envie d’en savoir un peu plus sur vous, racontez-nous un souvenir d’enfance en Creuse. (rires) J’en ai plein que j’ai déjà racontés en chanson. Y a-t-il un endroit un peu incontournable en Creuse où vous aimez vous rendre ? C’est beaucoup autour de chez moi. En fait, quand j’étais petit, je faisais beaucoup de tennis et, du coup, j’avais un parcours de footing pour m’entraîner. Cet endroit-là, j’y vais encore très souvent aujourd’hui. Quelle est la première chose que vous faites quand vous arrivez en Creuse ? Quand je viens en Creuse, quelle est la première chose que je fais… (il réfléchit) j’enlève ma casquette ? ! (rires) Non, souvent je m’habille de manière décontractée, parce que voilà, en Creuse, je sais que je vais rester souvent chez ma mère et me reposer. Et puis, je suis beaucoup moins sur mon téléphone… quand je suis en Creuse en tout cas. Qu’est-ce qui vous manque le plus quand vous n’êtes pas ici ? Justement, avoir du temps pour autre chose. Quand on est en tournée ou à Paris, on a l’impression que la vie va à une autre vitesse. La Creuse Hors-série > spécial été www.creuse.fr Gauvain Sers  : la Creuse, sa source d’inspiration Gauvain Sers aime la Creuse, à tel point qu’il la chante. Pour sa tournée Les Oubliés, le chanteur a fait escale fin mars chez lui, à Dun-le-Palestel pour trois dates, où il a joué à guichets fermés. Il a accepté de nous rencontrer quelques minutes avant de monter sur scène et s’est confié sur ses souvenirs en Creuse. Retrouver les choses simples, c’est important. C’est surtout ça. Et puis, il y a le calme évidemment. Je dors trois fois mieux quand je suis en Creuse qu’à Paris, ça c’est incomparable. Avez-vous débuté la musique en Creuse ? Non, en fait j’ai plus débuté quand j’étais à Toulouse en école d’ingénieur. Mais la musique a été présente depuis que je suis tout petit. J’ai toujours baigné dedans mais je n’en faisais pas à ce moment-là. J’ai d’abord commencé par l’écriture et la musique est venue après. Pour conclure, si vous deviez décrire la Creuse en trois mots ? C’est la liberté la Creuse, c’est l’inspiration et le calme quand même… et la verdure ! On avait dit trois mots… (rires) Non allez quatre ! Ça pourrait être le titre d’une prochaine chanson ? Liberté, inspiration, calme et verdure ? (rires) Ah ouais, c’est pas mal !
Je dors trois fois mieux quand je suis en Creuse qu’à Paris... « » La Creuse Hors-série > spécial été www.creuse.fr 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :