[23] La Creuse n°56 nov/déc 2012
[23] La Creuse n°56 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Creuse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : et si on covoiturait ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
L I R E et aussi... LE PRINTEMPS D’AURÉLIEN Par Corine Valade Editions De Borée 368 pages ; 21,90 € Présidente d’une association culturelle, Corine Valade anime un café littéraire et organise un festival autour du théâtre et de la lecture. Elle signe là un roman de vie au cœur du milieu populaire et contestataire du XIXe siècle. Son Aurélien est un héros de la Commune qui trouve refuge en la manufacture d’Aubusson, où de nouvelles passions l’attendent… ERREUR DE PARCOURS Par Jean Vareillaud Geste Editions – Collection Geste Noir 288 pages ; 12,90 € Jean Vareillaud est originaire de Guéret. Après une longue carrière dans la publicité et les arts graphiques, il s’adonne désormais à la littérature. Et signe un polar intense et grinçant, qui voit les vacances en Creuse d’une journaliste parisienne tourner au thriller pour une simple erreur sur la route. AGENDA ET ALMANACH 2013 DU LIMOUSIN Geste Editions Agenda 13,90 € /Almanach 9,90 € Geste Editions vous propose de démarrer 2013 avec le sourire, tout en vous instruisant… sur votre région. Michel Lis signe l’Agenda du Limousin 2013, flânerie érudite au gré des saisons, ancré dans l’histoire et nourri d’actualité. Marie Guénaut signe le Grand Almanach du Limousin 2013, somme de conseils pratiques, d’histoires drôles, d’événements et dates importants, le tout « made in Limousin ». BDC Les coups de cœur Service du Conseil Général, la Bibliothèque Départementale de la Creuse est le service public chargé de développer la lecture dans le département, à travers la constitution de collections, la création de bibliothèques, la formation ou encore l’animation culturelle. Des professionnels passionnés, qui vous font partager leurs coups de cœur. ALBUM À PARTIR DE 3 ANS Plus U ne p i e voleuse accumule broches, médaille, cuillère, collier, montre, clés, p e i g ne, ciseaux, etc. Une petite souris la met en garde mais la catastrophe arrive. Un groupe de souris décide alors d'aider l'oiseau à se débarrasser de son addiction. Cet album, à plusieurs niveaux de lecture, aborde les premières abstractions de l’enfant (le moins, le plus). Se rapprochant de la fable, il propose une critique humoristique des travers des hommes amassant toujours plus jusqu’au point de rupture. Pour réfléchir avec son enfant sur la juste mesure. Plus/I.C. Springman ; illustré par Brian Lies ; traduit par Julie Duteil – Minedition, 2012 – 14.20 € DOCUMENT À PARTIR DE 9 ANS Dans mon panier U n b e a u livre pour en f a n t i l l u s t ré à l'acrylique, à la plume et à l'encre, a v e c de s volets pour voir l’intér i e u r de c h a qu e fruit ou de c h a qu e légume. L’enfant apprend ainsi à mieux les connaître, savoir quand et comment ils poussent, comment on peut les consommer, quelles sont les vertus qu'on leur attribue. Un livre qui aiguise l’appétit et la curiosité. Dans mon panier/Florence Guiraud ; textes de Judith Nouvion – La Martinière Jeunesse, 2012 – 19.90 € DOCUMENT Le jardin en cent poèmes A t r a v e r s c et ou v r a g e, l e s poètes célèbrent les fleurs, les arbres et les fruits. Tout un univers mystérieux avec des i l l u s t r a t i on s éclatantes qui viennent d'herbiers anciens, dont celui de Redouté. En cent poèmes, au fil des mois et des saisons, patience, amour et talent ne seraient-ils pas les secrets du jardinier et du poète ? L e j a r d i n en c en t p o è me s/t e x t e s r é un i s et présentés par Isabelle Ebert-Cau – Paris : Omnibus, 2011 – 29.00 € 30 LA CREUSE N°56 > novembre/décembre 2012 www.c r e u se.fr
T R I B U N E L I B R E En application de l’article 9 de la loi n°2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, un espace d’expression libre est réservé aux groupes d’élus de l’Assemblée départementale. GROUPE DE LA GAUCHE UNIE Priorité aux transports pour tous Il y a trente ans, la loi a confié aux départements la responsabilité d’organiser et de gérer les transports sur leurs territoires. Le Conseil Général de la Creuse participe activement à la mise en œuvre de cette compétence, qu’il s’agisse du transport scolaire ou de celui du public. 85% du coût des transports scolaires est assuré par notre collectivité, ce qui permet de laisser une charge financière moins lourde aux familles. De même, nous nous efforçons de raccourcir au maximum la distance de ramassage des élèves entre deux points d’arrêt, qui est trois fois inférieure à l’obligation réglementaire. Mais notre intervention est bien plus large dans ce domaine. Je pense notamment à la tarification unique proposée sur toutes les lignes du réseau, à la gratuité offerte aux bénéficiaires du rSa et aux demandeurs d’emplois, à la mise en place de transports à la demande ou encore aux efforts importants consentis en faveur de la modernisation du réseau routier départemental. Ces dernières semaines, en pleine adéquation avec notre volonté de donner une nouvelle priorité au développement durable et dans l’esprit de notre futur Agenda 21, notre collectivité s’est engagée dans l’expérimentation du covoiturage destinée à réduire, entre autres, le nombre de véhicules circulant quotidiennement sur les routes du département. Cette action innovante répond également au souci de diminuer la production de gaz à effet de serre, de limiter les frais de transports des usagers, de responsabiliser les covoitureurs et de créer du lien social et de la solidarité entre les Creusois. C’est le site du « Trois et Demi » qui a été choisi pour accueillir l’aire pilote de ce nouveau développement des pratiques collectives de transports. Malgré un contexte financier très difficile pour les collectivités, c’est bien là une des illustrations de notre capacité à innover en répondant avec bon sens aux impératifs écologiques et économiques de la société de demain. Jean-Luc LÉGER Président du Groupe de la Gauche Unie GROUPE DE LA DROITE RÉPUBLICAINE 2013 : un budget socialiste Dès la Loi de Finances rectificative de juillet, le matraquage fiscal a commencé avec : • la réduction de l’abattement sur successions et donations ramené à 100.000 € (au lieu de 159.325 €), c’està-dire que des parents ayant par exemple un pavillon à Guéret de 100.000 € s’acquitteront d’impôts pour le transmettre à leur enfant unique.• la fin de l’exonération des cotisations salariales sur les heures supplémentaires grevant d’environ 600 € par an le pouvoir d’achat des salariés. Cela continue avec la Loi de Finances 2013 et aucun contribuable n’y échappe : • les ménages avec le gel de l’impôt sur le revenu qui n’étant pas indexé sur l’inflation pour les revenus 2012 imposés en 2013 équivaut à une augmentation de 2% pour tous les foyers.• les entreprises avec la taxation des plus values sur les cessions.• les retraités avec un prélèvement de 0.15% passant à 0.30 en 2014. Le pire c’est que ce budget est déjà obsolète et voué à l’échec puisqu’il repose sur une hypothèse de croissance de 0.8% tellement fantaisiste que tous les experts la dénoncent ; même le FMI met en garde la France sur son déficit de compétitivité. M. Hollande ose parler de budget de combat. Et bien, le combat n’a pas commencé que l’on connaît déjà : • les perdants, les contribuables• les gagnants, l’Etat qui se contente de faire une économie de 10 Mds et les collectivités territoriales auxquelles on ne demande aucun effort et qui pourtant pèsent 20% de la dépense publique : le Département de la Creuse illustre parfaitement ce poids puisqu’il a augmenté ses dépenses par habitant de 30% entre 2008 et 2010 le plaçant au 9 ème rang des départements les plus dépensiers. Donc, comme on s’y attendait, c’est un budget purement et classiquement socialiste avec une hausse record de la fiscalité et aucune baisse des dépenses publiques. Sous un emballage verbal de justice et d’équité, ce budget revêt une austérité encore jamais imposée en France. Alors, M. Hollande, c’est comme cela que vous comptez ré-enchanter le rêve français ? Gérard GAUDIN Président du Groupe de la Droite Républicaine LA CREUSE N°56 > novembre/décembre 2012 www.c r e u se.fr 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :