[22] Côtes d'Armor n°175 mai/jun 2020
[22] Côtes d'Armor n°175 mai/jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°175 de mai/jun 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : cet été, cap sur les Côtes d'Armor.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 / DOSSIER Côtes d’Armor magazine Éducation Des collèges fin prêts pour la reprise des cours Visite d’Alain Cadec, de Philippe Kozsyk, directeur départemental de l’Education nationale et des élus locaux au collège Jules Léquier, à la veille du retour en classe des collégiens. Qu’il s’agisse du maintien de la restauration ou l’entretien spécifique des locaux, le Département a participé activement, en étroite relation avec l’Éducation nationale, à la préparation du retour au collège dans des conditions sanitaires optimales, comme au sein de l’établissement Jules-Léquier à Plérin. D ans le contexte de la pandémie de Covid-19, le retour en classe des collégiens s’est déroulé dans le strict respect des conditions sanitaires, mises en place pour protéger au mieux les élèves, enseignants, personnels administratifs et agents du Département. Au collège Jules Léquier de Plérin, une centaine d’élèves de 6 e et 5 e ont repris les cours le 12 mai. Pour la pause déjeuner, « nous avons choisi de maintenir un service de repas en salle de restauration, notamment pour garantir à chacun un repas complet et de qualité. Pour la réparation des repas, en privilégiant le recours aux producteurs locaux, nous œuvrons pour limiter les conséquences économiques qu’ils subissent », indique Brigitte Balay-Mizrahi, vice-présidente chargée de l’Education. « Il nous a fallu revoir notre mode fonctionnement », expliquent Jean-Philippe Colné, chef de cuisine et Nelly Guenue,
N°175 / Juillet - Août 2020 DOSSIER / 11 agent d’encadrement, tous deux agents du Département. « Les élèves ne se servent plus eux-mêmes, c’est nous qui composons le plateau qu’ils récupèrent en bout de chaîne, sous la surveillance du principal ou de son adjoint. De plus, les agents d’entretien du Département doivent nettoyer le réfectoire entre chaque service, et les élèves mangent à deux sur une table de quatre places ». Il en est de même pour les salles de cours, désinfectées deux fois par jour, ainsi que les sanitaires, désinfectés plusieurs fois par jour. Les collégiens de personnels prioritaires accueillis pendant le confinement « Les mesures prises par le Département se sont inscrites dans le cadre proposé par l’Éducation nationale : respect de la distanciation physique entre élèves, services de restauration adaptés, port du masque, etc., souligne Jean-François Vivier, chef du service éducation à la Maison du Département de Loudéac. « Pas de retard dans les travaux des collèges » Durant la période de confinement, les travaux des nouveaux collèges à Hillion, Saint-Brieuc (Jean-Racine), Perros-Guirec, Plénée-Jugon, Lannion (Charles-Le-Goffic) et Pléneuf-Val-André, n’ont été interrompus que très peu de temps. Ils ont repris dès le mois d’avril, dans des conditions sanitaires adaptées pour protéger les ouvriers, grâce à la mobilisation des entreprises, en lien avec les services du Département. Ces mesures ont notamment permis aux entreprises d’avoir moins recours au chômage partiel. Ainsi, comme prévu, les nouveaux collèges d’Hillion, Jean-Racine à Saint-Brieuc, et Charles-Le-Goffic à Lannion devraient, sauf imprévus, bel et bien être opérationnels dès la rentrée de septembre. Une prouesse rendue possible par l’implication des entreprises, des personnels de l’Éducation nationale et du Département pour réorganiser avec beaucoup de souplesse et de réactivité des calendriers très serrés. “ En matière d’hygiène, rien n’est laissé au hasard Brigitte Balay-Mizrahi Vice-présidente du Département chargée de l’Éducation « Assurer la continuité du service public de l’éducation » « Les agents des collèges font preuve d’une adaptabilité remarquable pour assurer le bon fonctionnement des collèges avec de fortes contraintes sanitaires. Aux côtés de la communauté éducative, ils ont assuré la continuité du service public de l’éducation. J’ajouterai que, grâce à la mobilisation des entreprises, le collège d’Hillion, le collège Jean-Racine de Saint-Brieuc et le collège Charles-Le-Goffic à Lannion ouvriront leurs portes dès la rentrée de septembre. » Elles sont également le fruit d’une collaboration étroite et très constructive avec les principaux et le rectorat. » Une implication de chaque partenaire et une mobilisation remarquable des agents dépar te - mentaux des collèges, que le Président a pu saluer : « Ils se sont beaucoup investis dans la perspective de ce retour en classe. Tout a été pensé pour que la reprise se passe dans de bonnes conditions, des conditions qui ont permis de sécuriser l’accueil mais également, et c’est très important, de rassurer les élèves et leurs familles ». Outre ces nouvelles règles de vie scolaire, on notera que durant la période de confinement, le Département a participé à l’accueil des enfants de personnels soignants, ainsi que des autres personnels prioritaires travaillant notamment en Ehpad, dans les services d’aide à domicile et sur des missions de protection de l’enfance ou pour la sécurité publique. Ainsi, une dizaine de collèges publics ont pu accueillir des collégiens (hors vacances scolaires), ce qui a mobilisé des agents départementaux pour l’entretien des locaux et la restauration. Enfin toujours pendant le confinement, le Département a mis à disposition des ordinateurs portables pour les collégiens qui ne disposaient pas de tels équipements dans leur foyer. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :