[22] Côtes d'Armor n°173 nov/déc 2019
[22] Côtes d'Armor n°173 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°173 de nov/déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : agir au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26/À DÉCOUVRIR... Jacky Lucas en pleine démonstration sur le pont, l’un des neuf éléments constituant le mini-golf destiné aux enfants malades de l’hôpital de Saint-Brieuc. « Leur Hôpital de Saint-Brieuc Un mini-golf pour les enfants malades Inauguré en septembre, un mini-golf a pris place au sein du service pédiatrique de l’hôpital Yves Le Foll à Saint-Brieuc. Une réalisation rendue possible grâce à la détermination de Jacky Lucas, président de l’Association sportive du golf de La Crinière à Morieux. La cour intérieure du service de pédiatrie de l’hôpital de Saint- Brieuc a vécu une mue spectaculaire durant l’été. Un mini-golf, financé par l’Association sportive du golf de La Crinière à Morieux, y a été installé, tandis que les barrières entourant le kiosque en bois ont été entièrement repeintes par des golfeurs du club. Un rayon de soleil dans la vie des enfants malades qui peuvent désormais pratiquer offrir un moment de détente le golf, au gré d’un parcours comprenant neuf éléments, dont les plus spectaculaires sont un pont et un moulin. Cette réalisation, probablement la première dans un hôpital en France, est le fruit de l’abnégation d’un homme, Jacky Lucas, président du Golf de La Crinière. « J’ai voulu donner la possibilité aux enfants de sortir de leurs chambres, eux qui sont parfois des semaines sans pouvoir sortir. Cela permet de leur offrir un moment de détente, de s’éclater et de penser à autre chose. Nous fournissons les putters, les balles et même des cartes de score. Le professeur du golf de La Crinière viendra aussi donner une initiation », explique Jacky Lucas. Pour en arriver là, il a fallu mobiliser toutes les énergies. Au total, 47 mécènes, essentiellement des entreprises locales, ont effectué un don. Pour le reste, Jacky Lucas s’est appuyé sur son réseau d’entrepreneurs, notamment pour les travaux de terrassement et la réalisation des fondations en béton. L’installation des neuf éléments a nécessité quant à elle la pose de 60 plaques de 120 kg chacune. « Sans oublier le moulin, 250 kg à lui seul ! », précise Jacky Lucas. Un aquarium et des voitures électriques Au total, l’opération est revenue à 15 000 € , financés par le mécénat d’entreprises, mais aussi grâce à un partenariat avec Jean-Baptiste Guégan, la voix de Johnny. L’artiste s’est produit du 10 au 12 mai à Hermione et une partie des recettes est venue soutenir le projet de mini-golf. Jacky Lucas n’est est pas à son coup d’essai. Tout démarre en 2017. « Désireux de faire quelque chose pour la recherche », Côtes d’Armor magazine il lance avec l’Association sportive du golf de La Crinière un premier challenge d’été, une compétition de golf dont le but est de récolter des fonds pour la Ligue contre le cancer, la Fédération Leucémie Espoir, Solidarité Anorexie Boulimie 22, France Alzheimer et l’Association française des sclérosés en plaques. « Comme il nous restait encore des fonds, je suis venu voir l’association Kangourou à l’hôpital », explique Jacky Lucas. C’est ainsi qu’a été financé l’achat d’un aquarium. « C’est reposant pour les enfants, ils nourrissent les poissons et ça sert aussi de support pédagogique pour l’enseignante qui intervient dans le service ». Particulièrement ému par la situation des enfants malades, Jacky Lucas remet ça l’année suivante. Cette fois, l’association finance l’achat de quatre voitures électriques, pour l’hôpital de Saint-Brieuc et la clinique de Plérin. Au lieu de se rendre en brancard en salle d’opération, les enfants y vont en voiture. Une manière de dédramatiser qui a eu pour effet de réduire considérablement la prise de médicament, que ce soit pour le stress ou l’anesthésie. ◀ Laurent Le Baut PHOTO BRUNO TORRUBIA
N°172/Novembre - Décembre 2019 Mix Café à Tressignaux Un café associatif qui fait battre le cœur du petit bourg À Tressignaux, une trentaine de bénévoles se relaient pour faire vivre le Mix Café. Ce café associatif, fondé en 2015 par une poignée d’habitants, met de la vie dans le petit bourg, avec son bar, ses ateliers et événements organisés toute l’année. Un espace chaleureux et convivial, où il fait bon se retrouver et échanger. « Ici, il y a une bonne ambiance, on apprend des techniques, et puis ça nous permet d’éviter de tourner en rond dans notre casbah », annonce d’emblée Josette, pimpante retraitée. Nous sommes au Mix Café, dans le petit bourg de Tressignaux. Aujourd’hui, en cette belle après-midi de septembre, c’est atelier peinture, comme tous les jeudis pendant trois heures, deux fois par mois. Cet atelier, qui réunit une dizaine de participants sous la houlette de Christiane Conan, n’est pas le seul mis en place par le café associatif. Au programme également, des ateliers bricolage, couture, informatique, tarot, lecture… Mais ce n’est pas tout. « Nous ouvrons le café tous les week-ends et le lundi en matinée. Au total, une trentaine de bénévoles se relaient derrière le bar pour servir le café ou l’apéro. Nous organisons aussi des événements ponctuels  : concerts, soirées jeux ou contes, journées familiales… », résume Philippe, vice-président de l’association, tout en peaufinant le phare qu’il peint sur son support en bois. Une belle aventure humaine C’est fin 2014 que l’histoire du Mix Café démarre, juste après la fermeture du seul café du bourg, le Celtic. Rémi Le Mézec, président de l’association, revient sur la genèse de cette belle aventure humaine. « Quand le Celtic a fermé ses portes, on s’est sentis un peu orphelins. C’était un lieu plein de vie qui drainait beaucoup de monde, avec ses concerts, ses soirées thématiques, sa petite épicerie… Pour les habitués et la municipalité, prolonger cette dynamique était une évidence ». Rapidement, l’idée de créer une association pour monter un café associatif s’impose, avec pour objectif d’être « un lieu de vie où se retrouvent les gens, de créer du lien social, et d’éviter que la commune reste Atelier peinture au Mix Café de Tressignaux, qui ouvre son bar tous les week-ends et les lundis en matinée. « Un lieu de vie où se retrouvent les gens sans commerce ». C’est ainsi que le Mix Café voit le jour, en avril 2015, s’installant dans un premier temps dans « la maison Jourdan », rachetée par la municipalité. Au printemps 2019, le café a déménagé dans la maison située de l’autre côté de la rue, juste en face. Une maison des plus accueillantes, entièrement ré-aménagée par quatre bénévoles de l’association passionnés de bri - colage. Au rezde-chaussée, on y trouve le bar et l’espace ateliers, et à l’étage, deux pièces de vie, avec un billard, un baby-foot, des jeux de société, des jouets ou encore une bibliothèque. Récemment, l’association, qui compte 150 adhérents, a obtenu de la CAF le À DÉCOUVRIR/27 label « Espace de vie sociale ». Une belle reconnaissance autant qu’un précieux coup de pouce, « qui nous permet de proposer des activités à prix bas pour des familles qui n’ont pas les moyens », se félicite le président. Prochainement, le Mix Café déménagera de nouveau, mais de façon pérenne cette fois. En effet, la municipalité a décidé d’intégrer l’association dans le projet d’aménagement du bourg, et lui a proposé d’occuper tout le rez-de-chaussée de la Maison des associations, qui devrait sortir de terre en 2021. Le Mix Café a de beaux jours devant lui. ◀ Stéphanie Prémel ▶ Horaires d’ouverture du café  : tous les samedis et dimanche de 10 h à 13h, et les lundis de 10 h à 12h. Ouvert à tous. Renseignements  : Mix Café 02 96 52 63 72 (aux horaires d’ouverture du café) ou 06 81 86 99 49. mixcafe.tressignaux@orange.fr PHOTO THIERRY JEANDOT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :