[22] Côtes d'Armor n°171 sep/oct 2019
[22] Côtes d'Armor n°171 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°171 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : les Côtes d'Armor ont des talents.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18/À SUIVRE ACTIONS DÉPARTEMENTALES Portrait d’agent Aldo Miotti, chef d’antenne routière Le Département, ce sont plusieurs milliers d’agents assurant des missions de service public. Aldo Miotti, chef de l’antenne routière de Lanvollon, veille au bon entretien des routes départementales de son secteur et ainsi à la sécurité des usagers. « Faire Aldo Miotti est à la tête de l’antenne routière de Lanvollon depuis 2010. face aux imprévus Aldo Miotti est chef de l’antenne routière de Lanvollon depuis 2010. Cet ancien de la DDE occupait auparavant un poste de surveillant des grands travaux routiers, notamment au niveau de la rocade de déplacements briochine. L’antenne de Lanvollon dépend de l’Agence technique départementale de Guingamp-Rostrenen. « Notre mission est de veiller à ce que les routes restent praticables hiver comme été, explique Aldo Miotti. On élague les branches, on cure les fossés, on met du sel quand c’est nécessaire, on bouche les trous avec de l’enrobé à froid, on fait du fauchage, du débroussaillage, on refait les chaussées usées en appliquant un enduit ou un enrobé, sans oublier l’entretien des ouvrages d’art ». Autant d’opérations indispensables à la sécurité des usagers. L’utilisation de plus en plus fréquente de l’enduit va dans ce sens. Il a comme avantage, en plus de coûter moins cher, de réduire la vitesse. « Nous avons pu observer qu’en appliquant un enduit dans une ligne droite à Plélo, la vitesse avait baissé de 5 à 10 km/h. Cette solution nous a aussi permis de sécuriser un virage souvent glissant en hiver, du côté de Plouvara », rapporte Aldo Miotti. Pour le chef d’antenne, ce métier nécessite d’anticiper et de planifier au maximum, en collaboration avec les chefs d’équipe, au nombre de deux à Lanvollon. « Le but est d’avoir du temps pour le tout-venant. Si on se met à faire tout de front, cela peut vite devenir compliqué. Il faut savoir conserver une marge de manœuvre pour faire face aux imprévus, comme les accidents de la circulation. C’est pourquoi nous avons toujours une visibilité sur les chantiers à venir ». Un métier exposé Des chantiers dont les pratiques ont connu des évolutions ces dernières années. C’est le cas par exemple avec le fauchage tardif. « Jusqu’à il y a deuxtrois ans, poursuit Aldo Miotti, on démarrait le fauchage fin avril. Désormais, on commence la troisième semaine de mai et on ne fait qu’une passe, simplement pour dégager la visibilité, puis on intervient de nouveau à la mi-août. Là on parle de fauchage et de débroussaillage. Le fauchage tardif a plusieurs avantages. Il est plus économique car on ne fait plus que deux passes contre trois auparavant, mais surtout il est plus respectueux de l’environnement, en préservant la biodiversité et en respectant les périodes de nidification des oiseaux ». Et contrairement à ce que l’on pour- Côtes d’Armor magazine rait penser, ne pas faucher est aussi parfois un gage de sécurité. « Si on ne dégage pas les virages, c’est pour limiter la vitesse. Même les gens qui roulent vite auront un doute et vont ralentir ». L’occasion de rappeler ici l’importance de réduire sa vitesse et d’être vigilant quand des agents interviennent au bord des routes. « C’est un métier exposé au danger et nous avons déjà eu à déplorer des accidents, souligne Aldo Miotti. Cela demande beaucoup de concentration. Nous sommes vigilants les uns pour les autres. C’est important de garder un esprit de corps ». Dans son travail, Aldo dit aimer avant tout le contact, les échanges et le fait de construire quelque chose ensemble, avec une prédilection pour « les chantiers qui demandent beaucoup d’investissement, de cogitation et de consensus ». ◀ Laurent Le Baut PHOTO FTHIERRY JEANDOT
N°171/Septembre - Octobre 2019 Maël- Carhaix Perros- Guirec LANNION Plouaret Belle-Isle-en-Terre Callac Bégard Rostrenen Tréguier GUINGAMP Bourbriac Gouarec Lézardrieux Paimpol Pontrieux Lanvollon PONTIVY Plouha Châtelaudren Plouagat Ploufragan Quintin Uzel Plérin SAINT-BRIEUC Langueux Loudéac Plouguenast Plémet La Chèze Montcontour Lamballe Collinée Merdrignac Cap Fréhel Matigon Pluduno Plancoët Broons SAINT-MALO Dinard Ploubalay Caulnes La Roche- Derrien Plounévezquintin Plœuc- L’Hermitage Mûrde-Bretagne Etablessur-Mer Plestinles-Grèves Saint-Nicolasdu-Pélem Corlay Jugonles-Lacs Pléneuf- Val-André Plélanle-Petit Saint-Méenle-Grand Châteauneufd'Ille-et-Vilaine Evran Inauguration de deux centres d’incendie et secours Deux nouvelles casernes de pompiers ont été inaugurées cet été. À Pontrieux (photo), le nouveau centre d’incendie et de secours (CIS) représente un investissement de 1,38 M € . Un autre CIS a été inauguré à Lanvollon, pour un investissement de 1,254 M € . Cap Fréhel Dans le cadre de la labellisation « Grand site de France caps d’Erquy et Fréhel », à Plévenon, extension de la lande, aménagements piétonniers, suppression du parking du phare qui a été « renaturé », et recul du stationnement au niveau du parking de la Teignouse. Le parking des Grèves d’en bas a également été réaménagé. Coût de l’opération  : 1,1 M € , cofinancés par le Conservatoire du littoral, le Département et la commune de Plévenon. 4 Pluduno À SUIVRE/19 ACTIONS DÉPARTEMENTALES Aménagement du territoire Le Département investit pour vous ! 1 Livraison du collège de Bégard La reconstruction sur site du collège François- Clec’h à Bégard est achevée. L’ancien collège, trop vétuste, a été démoli cet été. Le nouvel établissement peut accueillir 500 élèves. Composé de deux bâtiments reliés par une galerie couverte, il est construit en ossature bois et bénéficie également d’un bardage en bois. Le montant total de l’investissement est de 10,5 M € , financé par le Département. 6 1 6 2 Haut-Corlay et Plounévez-Quintin Pose de 600 m d’enrobé sur la RD 790 sur un axe très fréquenté, notamment par des poids lourds. Coût de l’opération  : 104 600 € . PHOTOPIERRE VICETA 5 3 4 Dinan Giratoires de Plémet 5 À Plémet, inauguration de deux giratoires  : l’un au carrefour des RD792, RD16 et rue de la Gare ; l’autre à l’intersection de la RD792, de la RD1 et de la rue du 6 août. Coût de l’opération  : 490000 € financés à parts égales par le Département et la Commune. PHOTO THIERRY JEANDOT PHOTO BRUNO TORRUBIA 2 3 Travaux de rénovation de la chaussée sur la RD16 entre La Perrière et le Grand-Chemin de Ruca (2,3 km) et sur la RD794 entre La Ville-Echet et La Ville-Oreux (1,5 km). Coût de ces deux opérations  : 62 500 € . PHOTO BRUNO TORRUBIA PHOTO THIERRY JEANDOT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :