[22] Côtes d'Armor n°171 sep/oct 2019
[22] Côtes d'Armor n°171 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°171 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : les Côtes d'Armor ont des talents.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
PHOTO THIERRY JEANDOT 16/À SUIVRE Côtes d’Armor magazine ACTIONS DÉPARTEMENTALES Éducation Le Département aux côtés des collégiens Si le Département est chargé de la construction et la rénovation des collèges publics, la collectivité contribue également fortement à la vie des établissements, publics et privés, par la prise en charge des frais de fonctionnement, le soutien aux projets éducatifs, l’achat de matériel informatique ou encore l’aide à la restauration. Alors que la rentrée sonne pour près de 30 000 collégiens, à Bégard, les élèves prennent leurs marques dans un collège flambant neuf, construit dans le cadre de la politique départementale de construction et d’entretien des collèges. Volet le plus connu de la politique du Département en matière d’Éducation car le plus visible et financièrement important (130 M € à l’échelle du mandat, rénovation ou reconstruction d’un tiers des collèges publics), il ne concerne néanmoins qu’une partie de l’engagement de la collectivité en faveur des collèges. « Les collégiens sont au cœur de nos priorités, explique Brigitte Balay-Mizrahi, vice-présidente du Département chargée de l’Éducation. À notre politique de modernisation des bâtiments, nous adossons un soutien inédit au bénéfice des actions éducatives portées par les éta- blissements et pour le renouvellement des matériels, en particulier informatiques. » Depuis 2017, le Département prend en charge directement les dépenses énergétiques des « 3 collèges publics, ce qui représente un budget annuel de près de 2,30 M € . En outre, en partenariat avec les communes, la collectivité départementale assure la construction et l’entretien des équipements sportifs, qui, en dehors du temps scolaire, profitent aux associations locales. La restauration dans les collèges re - présente un engagement important du Département pour que chacun ait accès à un repas de qualité. 18 000 repas sont servis chaque jour dans les col- millions de repas servis chaque année PHOTO THIERRY JEANDOT Xxxxxxx xxxxxxxxx xxxxx xxxx xxxxxx. Brigitte Balay-Mizrahi, Vice-présidente du Département chargée de l’Education « Assurer l’équité entre les élèves » « Nous attribuons, afin d’assurer une équité entre tous les collégiens et dans le respect du cadre réglementaire, une somme à chaque collège, public ou privé (Enseignement catholique et Diwan) pour ce qui concerne les dépenses liées à l’externat. Pour nous, seule la réussite des élèves costarmoricains compte. Qu’il s’agisse d’investir dans des collèges neufs, du soutien réaffirmé aux projets éducatifs ou encore du financement en faveur du sport scolaire, nous agissons pour favoriser l’épanouissement de chacun. » lèges publics. Avec un coût de revient situé autour de 8 euros, le Département n’en refacture qu’une partie aux familles. « Le prix du repas est facturé à 2,90 euros pour un collégien qui déjeune tous les jours de la semaine, avec une tarification inférieure pour les boursiers. Au total, 5 400 collégiens bénéficient d’une aide à la restauration », indique Catherine Vinot, responsable du service Éducation au Département. Toujours au chapitre restauration, une attention particulière est portée à la qualité des repas, en lien avec la plateforme d’approvisionnement Agrilocal. Ainsi, certains collèges proposent plus de 50% de produits bio dans l’assiette. Au-delà des dotations accordées, il faut rappeler que le Département emploie plus de 400 agents dans les collèges  : chefs cuisiniers, seconds de cuisine, aides de cuisine, agents chargés de la maintenance des bâtiments ainsi que des agents polyvalents. À cela, il faut ajouter le soutien à la natation en 6e, le prix des entrées de piscine et le transport étant subventionnés à 100%. Il en va de même pour le soutien aux sections sportives labellisées au sein des établissements. ◀
N°171/Septembre - Octobre 2019 Très haut débit La Bretagne prend de l’avance Beaucoup de Costarmoricains s’impatientent de voir arriver chez eux la fibre optique, « sésame » de l’Internet à très haut débit. Les collectivités bretonnes ont décidé de coordonner leurs actions pour la mise en œuvre d’un réseau de communication à très haut débit, avec pour ambition d’équiper l’ensemble de la Bretagne d’un réseau de fibre optique à l’abonné à l’horizon 2026, soit 4 ans d’avance sur la planification initiale. C’est le syndicat mixte régional Mégalis Bretagne qui a été désigné pour assurer la gouvernance du projet « Bretagne très haut débit » (BTHD), compte tenu du fait qu’il fédérait déjà les quatre Départements bretons, la Région et les intercommunalités. Le déploiement est prévu en trois phases distinctes, avec une augmentation significative du nombre de locaux raccordés. Les trois phases du projet ont le même objectif de déploiement de la fibre optique en Bretagne. En Côtes d’Armor, département rural, le principe de la solidarité territoriale a été retenu  : quand BTHD fibre une prise en ville, il donne lieu à une prise fibrée en milieu rural. Les intercommunalités costarmoricaines sont associées depuis le début au déploiement des réseaux de télécommunications dans le département et les principes de déploiement sont partagés que ce soit pour la fibre optique ou la téléphonie mobile. Pour rappel, la première phase du projet BTHD (2014-2018), permet le raccordement de 62 000 locaux répartis équitablement entre les villes moyennes et les zones rurales des Côtes d’Armor et représente pour le Département une participation de 11 M € . Cette première phase se réalise en deux tranches distinctes qui ont chacune fait l’objet d’une convention avec les intercommunalités concernées. Tirer les enseignements du passé La phase 1, remportée par l’opérateur Orange, est terminée dans sa première tranche, mais la deuxième tranche accuse un certain retard. Mégalis Bretagne rencontre en effet des difficultés de plusieurs « En ordres  : multiplicité des entreprises de travaux, manque de main-d’œuvre qualifiée, difficultés dans le suivi… Fort de ces enseignements, pour la phase 2, qui concerne 101 000 locaux à raccorder en Côtes d’Armor, Mégalis a lancé un marché uni - que conception réalisation, at - tribué au grou - pement Axione- Bouygues pour concevoir et réaliser le déploiement de la fibre optique dans toute la région, ce qui représente au total 1 100 000 foyers, le plus gros chantier de ce type en France. La contribution du Département pour cette phase 2 est de 18 M € . Enfin, bonne nouvelle, la phase 3, initialement 2023, plus de la moitié du département sera couvert par la fibre Inauguration d’une armoire de répartition de la fibre optique à Paimpol en mai dernier. À SUIVRE/17 ACTIONS DÉPARTEMENTALES PHOTO THIERRY JEANDOT Xxxxxxx xxxxxxxxx xxxxx xxxx xxxxxx. Eugène Caro, Conseiller départemental délégué au numérique « Un enjeu d’accès aux droits et aux services » « La bonne nouvelle, c’est que tout devrait être achevé en 2026 au lieu de 2030. La Bretagne sera la première région de France entièrement fibrée. Pour autant, d’ici là, il nous faut développer les usages. C’est pourquoi, nous réfléchissons à la création de lieux équipés d’ordinateurs et de scanners, des lieux intergénérationnels pour apprendre à maîtriser le numérique, notamment pour les démarches en ligne. C’est un enjeu d’accès aux droits et aux services. Il y en a déjà une dizaine sur notre territoire, et d’autres vont voir le jour ». planifiée de 2024 à 2030, a été commandée dans le marché de la phase 2 et va s’accélérer pour une livraison en 2026. Pour les Côtes d’Armor, cette dernière phase représente 158 000 prises à raccorder pour un coût de 29 M € . Au total BTHB aura représenté un investissement de 58 M € pour le Département. ◀ Bernard Bossard ▶ Le calendrier du déploiement de la fibre dans sa commune megalisbretagne.org PHOTO BRUNO TORRUBIA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :