[22] Côtes d'Armor n°166 nov/déc 2018
[22] Côtes d'Armor n°166 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°166 de nov/déc 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : objectif emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
PHOTO THIERRY JEANDOT 20/À SUIVRE Côtes d’Armor magazine ACTIONS DÉPARTEMENTALES L’Akademi, un centre de formation souvent cité en exemple dans le milieu du foot professionnel. L’Akademi Leur but, aller au bout Devenir footballeur professionnel  : un rêve partagé par les 138 jeunes de l’Akademi. Co-financé par le Département, le centre de formation de l’En Avant Guingamp, qui a vu le jour en 2016, dispose d’équipements d’excellence. Et offre des conditions optimales pour emmener les joueurs vers la réussite. Froid, grisaille et vent. Pas de quoi entamer l’énergie des 22 jeunes footballeurs Élite de Nationale 3, qui s’entraînent, ce matin de septembre, sur les terrains de l’Akademi. Techniques de dribble, de passes, de tête, les exercices s’enchaînent. Parmi eux, YoannBaret, 17 ans, Steven Ako, 19 ans, et Jules Gaudin, 18 ans. Tous trois mesurent leur chance d’avoir été intégrés dans cette formation d’excellence, et s’accrochent à leur rêve, signer un contrat professionnel à l’issue de leur cursus. « Nos jeunes disposent ici d’équipements de pointe, pour progresser dans les meilleures conditions qui soient », souligne Vincent Rotureau, directeur du centre de formation. Composé de deux terrains synthétiques, de deux terrains en herbe, d’une plaine de jeu en herbe, et d’un bâtiment d’une surface de 1000 m² comprenant salle de musculation, local médical et balnéothérapie, le centre de formation est souvent cité en exemple dans le milieu du football professionnel. « Clairefontaine, le centre national du foot, estime même que nous bénéficions de l’un des plus beaux centres de formation », estime Christophe Gautier, directeur de la communication à l’En Avant de Guingamp. 85% de réussite au Bac Si les jeunes bénéficient d’une structure qui leur offre les moyens pour s’entraîner dans des conditions optimales, pas question de négliger la formation scolaire. Placer les études au cœur du dispositif, c’est la spécificité et l’un des grands atouts du projet de l’Akademi. « Notre choix a été d’imposer
N°166/Novembre - Décembre 2018 de leur rêve aux jeunes d’intégrer des établissements scolaires de Guingamp, avec qui nous avons passé des contrats. Du collège à l’université, nous disposons ici d’une offre très complète », mesure Vincent Rotureau, directeur du centre de formation. Ainsi, les stagiaires peuvent suivre un cursus scolaire normal, tout en bénéficiant d’horaires aménagés. « Notre objectif est d’éviter que les jeunes vivent dans leur bulle. C’est « Ici, essentiel qu’ils côtoient d’autres camarades qui ne sont pas des sportifs de haut niveau. Cette ouverture sur l’extérieur leur permet de rester ancrés dans la réalité », appuie Bertrand Desplat, président de l’En Avant Guingamp. Un choix payant, en témoigne notamment les taux de réussite au Baccalauréat, le plus souvent supérieurs à 85%. Une réussite qui a un prix. Entre le foot et les études, le rythme des joueurs est soutenu, leur laissant peu de répit. « En général j’ai cours au lycée à 8h, puis j’enchaîne avec un entraînement en fin de matinée. Je peux avoir de nouveau un cours à 14h, puis un autre entraînement à 16 h », explique YoannBaret, inscrit en Terminale Vente au lycée Le Restmeur. « Si on ne peut pas assister aux cours, les profs nous les mettent dans des casiers », ajoute Jules Gaudin, en 1 re année de Licence Économie à l’UCO. Pour tous les élèves, en fin de journée, études surveillées obligatoires. Hébergés soit en internat, soit au foyer de jeunes travailleurs, soit en appartement, comme Yoann, Steven et Jules, chaque joueur bénéficie d’une attention constante. « À partir du moment où ils sont intégrés au centre de formation, ils sont pris en charge du matin au soir. Rien n’est laissé au hasard. Psychologue, médecin, kiné, staff... Nous disposons d’une dream team de rêve pour assurer au maximum le développement de nos jeunes », indique Vincent Rotureau. Ce n’est pas Jules Gaudin, stagiaire à l’Akademi depuis sept ans qui dira le contraire  : « Ici, c’est comme chez nous ». Faire sortir des professionnels Pour autant, pas question de les faire évoluer dans de la ouate. Car en retour, exigence, mental d’acier et exemplarité sont requis. « Comment peut-on être opérationnel si l’on joue à la Playstation jusque 3 h du matin ? S’ils ne se donnent pas tous les moyens, ça leur retombera forcément dessus. L’opportunité de rentrer à l’Akademi doit constituer et rester quelque chose d’exceptionnel, une chance à saisir », poursuit le directeur. Pour avoir la chance d’intégrer l’Akademi, inutile d’envoyer sa candidature, une équipe de dix recruteurs sillonne la région parisienne et le Grand Ouest pour dénicher les talents. Car la vocation du centre de formation est claire  : sortir des joueurs professionnels. « Le projet de l’Akademi est un réel investissement, qui permet au club de disposer de joueurs potentiellement prêts pour entrer dans la compétition », souligne Bertrand Desplat. Pour autant, seuls 2 à 3% des joueurs signeront un contrat professionnel. Les autres joueurs ? « Nous les armons pour résister à la pression, acquérir le sens du collectif. Ce seront des garçons qui pourront réussir dans le monde de l’entreprise. L’un de nos mots d’ordre, c’est de les faire grandir en tant que footballeur, mais également en tant qu’hommes ». ◀ c’est comme chez nous ▶ eaguingamp.com Stéphanie Prémel YoannBaret, Jules Gaudin et Steven Ako, joueurs de l’Elite de l’En Avant Guingamp, s’entraînent toute la semaine à l’Akademi. À SUIVRE/21 ACTIONS DÉPARTEMENTALES Gérard Blégean, vice-président du Département chargé des sports et de la jeunesse « Former l’élite sportive de demain » Pourquoi le Département a-t-il soutenu la création de l’Akademi ? Soutenir l’Akademi, c’est d’abord soutenir les valeurs fortes portées par ce centre de formation, qui place le développement équilibré des jeunes et la formation scolaire au cœur de son projet. L’Akademi est une formation d’excellence, destinée à former l’élite sportive de demain. Nous sommes également convaincus que la formation des jeunes sportifs et l’image véhiculée par l’élite sportive sont des moteurs et exemples indispensables pour le dynamisme des Côtes d’Armor. PHOTO THIERRY JEANDOT PHOTO THIERRY JEANDOT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :