[22] Côtes d'Armor n°165 sep/oct 2018
[22] Côtes d'Armor n°165 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de sep/oct 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : être à vos côtés au quotidiens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8/GESTION DÉPARTEMENTALE ET AUSSI… Maintien d’un très haut niveau d’investissement en 2017 85 M € exécuté à 96% 17 Une gestion saluée par la Chambre régionale des comptes (rapport 2017) 60% des agents exercent leurs missions en proximité M € = millions d’euros Diminution de l’endettement de M € en deux ans Un service public innovant  : création du dispositif ICI (Inter Collectivités Infos) Diminution du nombre de vice-présidents Maîtrise des dépenses de fonctionnement -46 M € depuis 2016 … Côtes d’Armor magazine
PHOTO THIERRY JEANDOT N°165/Septembre - Octobre 2018 GESTION DÉPARTEMENTALE/9 En 2015, fort de deux audits (financier et de fonctionnement), un cabinet indépendant a évalué les économies à réaliser sur l’ensemble du mandat  : 100 millions d’euros. Dans le cas contraire, la collectivité n’aurait plus été capable d’adopter, dès 2017, un budget sincère et équilibré, et donc d’assurer un service public de qualité. P our réussir à maîtriser ses dé - penses, le Conseil départemental a décidé de remettre les choses à plat, c’est à dire bâtir un budget selon des objectifs stratégiques et politiques clairs. La collectivité définit ses missions puis alloue les ressources nécessaires. Ces objectifs consistent à assumer ses missions obligatoires tout en préservant ses compétences facultatives, sans oublier deux engagements clés  : ne pas augmenter la fiscalité et maintenir un investissement de haut niveau. « Depuis 3 ans, la collectivité a réussi à améliorer sa trajectoire et ses indicateurs financiers, synonyme d’une santé budgétaire encore fragile mais qui se consolide peu à peu », indique Romain Boutron, vice-président chargé des Finances. Ainsi, pour la troisième année consécutive, l’imposition départementale n’augmente pas, préservant le pouvoir d’achat des Costarmoricains. L’endettement a diminué deux années de suite pour atteindre 17 millions d’euros. À côté de cela, des risques financiers ont été levés, en sortant par exemple du prêt toxique indexé sur le franc suisse (explosion des intérêts payés sur l’emprunt). Une politique volontaire pour maintenir l’investissement Pour Romain Boutron, « cette gestion responsable, indispensable devant le « Nous désengagement sans précédent de l’État, préserve nos marges de manœuvre, notamment pour investir. Investir, c’est participer au développement économique des territoires et donc à la lutte contre le chômage. » La collectivité départementale mène depuis 3 ans un programme d’investissement soutenu (routes, Ehpad, logements, collèges, aides aux communes, propriétés départementales...). En préservant ses capacités financières, le Département apporte un soutien direct à l’économie costarmoricaine. Notons que les collectivités territoriales représentent 70% de l’investissement public civil. proposons un projet qui repose sur le réalisme économique mais qui ne manque, à aucun moment, d’ambition pour l’ensemble de nos compétences. Romain Boutron, vice-président chargé des Finances, conseiller départemental du canton de Loudéac Maîtriser les dépenses de fonctionnement À cet égard, le Département des Côtes d’Armor joue pleinement son rôle. En 2017, les services départementaux ont exécuté un taux record d’investissements prévus lors du Budget primitif et atteint 85 M € . Pour Alain Cadec, cela « prouve la capacité des élus à tenir leurs engagements grâce à la conception d’un budget réaliste et ambitieux. » ◀ ◀ +SUR auquotidien. cotesdarmor.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :