[22] Côtes d'Armor n°165 sep/oct 2018
[22] Côtes d'Armor n°165 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de sep/oct 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : être à vos côtés au quotidiens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38/PORTE-PAROLE Marie-Christine CLÉRET Groupe Socialiste et Républicain Membre de la Commission Cohésion Sociale Robert RAULT Groupe Socialiste et Républicain Membre de la Commission Service Public Cinderella BERNARD Présidente du groupe Communiste et Républicain Groupe Socialiste et Républicain Un nom pour un nouveau collège  : un choix concerté ? ? ? Le 1er septembre prochain, 820 élèves accompagnés de 115 professionnels vont faire leur rentrée dans le nouveau collège public de Lamballe. Le collège va porter le nom de Mme Simone Veil. Ici nous voulons rappeler la façon dont ce nom a été choisi. En 2015 et 2017 le principal a reçu des courriers du Conseil départemental annonçant la mise en place d’une commission pour proposer un nom pour ce collège. Lors des vœux du Département, le président annonce la nomination de ce collège sans que la moindre concertation ait eu lieu. Plusieurs semaines après, une simple rencontre est proposée au principal et au maire de Lamballe. La communauté éducative associée au conseil d’administration du collège et relayée par les citoyens au sein d’un collectif contestent la méthode de désignation. Nous, élus départementaux du canton de Lamballe, lors de différentes réunions départementales, avons critiqué la méthode non concertée utilisée par le président et nous avons proposé le nom d’une femme  : Mme Simone Veil, personnalité qui a œuvré pour l’égalité femmes-hommes et la construction d’une Europe de paix. Face à la pression citoyenne, le président a annoncé qu’il proposait au vote à l’assemblée départementale de juin le nom de Simone Veil. Lorsque nous sommes intervenus, nous nous appuyions sur ce qui se passait avant le changement de majorité dans les mêmes circonstances, en voici deux exemples  : Pour une nouvelle dénomination de collège, un groupe de travail regroupant des représentants de l’équipe éducative, des élèves, des parents et les élus locaux réfléchissait et proposait un nom à l’exécutif du Conseil départemental, qui présentait la proposition à la Groupe Communiste et Républicain À mi-mandat, en quelques mots... Les combats que nous menons permettent parfois d’infléchir la politique de la majorité de droite. Vous pouvez compter sur notre groupe communiste pour ne jamais rien lâcher de nos convictions de gauche. Nous avons obtenu que la Politique du RSA ne laisse personne sans le sou. Nous avons porté les débats sur les conditions de travail des agents des services à domicile et dénoncé la réévaluation à la baisse des aides aux personnes dépendantes... Nous défendons les dispositifs tels le pass’engagement, les CJS, les emplois associatifs, la solidarité territoriale... Et nous portons dans cette assemblée les valeurs d’éducation populaire. Côtes d’Armor magazine commission permanente qui avait le pouvoir de voter. C’est ainsi qu’en 2011 le nouveau collège de Paimpol porte le nom de Mme Chombart De Lauwe et qu’en 2014 celui de Plouagat porte les noms de Lucie et Raymond Aubrac. La concertation a porté ses fruits et il est à regretter qu’il n’en fut pas de même à Lamballe. D’ici deux ans, le collège d’Hillion ouvrira ses portes et nous espérons que le nom qui lui sera donné sera choisi de façon concertée. Aujourd’hui, nous sommes heureux que le collège public de Lamballe, au travers de son nom, perpétue le souvenir d’une grande dame. ◀ Contact ▶▷ 02 96 62 63 22 Nous nous sommes opposés à la hausse du temps de travail des agents, sans compensation financière, et à la prime au mérite, au gel de l’emploi, la réforme des SAAD, la coupe sur la culture... aux 750 000 € de plus aux collèges privés soit 25 emplois attendus dans le social, l’accueil des migrants, les routes... Nous condamnons l’austérité. Élus de terrain, nos idées de gauche se vérifient dans nos actes au plus près des personnes. ◀ Contact ▶▷ 02 96 62 63 90
N°165/Septembre - Octobre 2018 Groupe de la Majorité départementale CDR Continuons de faire souffler un vent nouveau sur le département Mickaël Chevalier Président du Groupe majoritaire du Centre et Droite Républicaine Le 29 mars 2015, le vent de l’alternance soufflait sur le conseil départemental des Côtes d’Armor. Après quatre décennies d’hégémonie socialiste, les électrices et les électeurs costarmoricains décidaient de confier la gestion du département à notre Majorité du Centre et de la Droite Républicaine. Depuis, malgré un contexte financier dégradé par la baisse des dotations de l’État, nous agissons chaque jour avec détermination pour honorer cette responsabilité et rester fidèle à nos engagements de campagne. Nous avons mis le cap sur la bonne gestion en décidant de ne pas augmenter la fiscalité départementale et en réduisant l’endettement de la collectivité de 17 Mil lions d’euros. Nous avons réalisé 46 Millions d’euros d’économies et conforté le Département dans son rôle de chef de file des solidarités sociales en y consacrant 285 Millions d’euros par an en moyenne ces trois dernières années. Nous avons mené à bien des réformes trop longtemps retardées pour adapter le service public départemental aux besoins des usagers et restructurer l’accompagnement à domicile des personnes âgées afin de garantir un service de qualité à nos concitoyens fragilisés par la perte d’autonomie. Nous avons tenu notre promesse d’investir en consacrant 245 Millions d’euros aux solidarités territoriales qui ont permis de soutenir l’emploi et les acteurs de l’économie costarmoricaine. C’est à l’appui de ces actions que nous entendons poursuivre ce chemin et continuer de faire souffler ce vent nouveau sur le Conseil départemental des Côtes d’Armor ! ◀ Contact ▶▷ 02 96 62 62 43 PORTE-PAROLE/39 1er rang (de gauche à droite)  : Nicole MICHEL, Gérard BLÉGEAN, Brigitte BALAY-MIZRAHI, Monique NICOLAS, Mickaël CHEVALIER, Alain CADEC (Président du Département), Sylvie GUIGNARD, Véronique MÉHEUST, Thierry SIMELIÈRE, Delphine MARTIN, Yannick MORIN, Marie-Madeleine MICHEL. 2 ème rang (de gauche à droite)  : René DEGRENNE, Valérie RUMIANO, Marie-Christine COTIN, Jean-Yves DE CHAISEMARTIN, Romain BOUTRON, Erven LÉON. 3 ème rang (de gauche à droite)  : Yves-Jean LE COQÛ, Françoise GOLHEN, Isabelle GORE-CHAPEL, Céline GUILLAUME, Michel DESBOIS, Françoise BICHON, Michel DAUGAN, Béatrice BOULANGER, Loïc ROSCOUËT. Élu(es) absent(es) sur la photo  : Thibaut GUIGNARD, Monique LE VÉE, Brigitte BLÉVIN, Fernand ROBERT, Eugène CARO.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :