[22] Côtes d'Armor n°141 avril 2015
[22] Côtes d'Armor n°141 avril 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°141 de avril 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... un vent nouveau sur le port départemental du Légué.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Perspectives CÔTES D’ARMOR MAGAZINE L’innovation des entreprises sur Armor tv Partir à la découverte d’un territoire à travers son économie. C’est toute l’ambition du magazine économique trimestriel « Les Oscars, l’émission » diffusé sur Armor tv. La troisième émission a été enregistrée à Lannion. Elle explore deux thè - mes : l’innovation dans les entreprises des Côtes d’Armor d’une part, et, d’autre part, l’attractivité économique et touristique du Trégor. Parmi les invités, Patrice Demont, directeur adjoint d’Orange Labs ; Philippe Josse, dont l’entreprise est spécialisée dans les produits en argile ; Laurent Hué, directeur général de la wikiradio Saooti. armortv.fr Les lauréats de la 3 e édition des Oscars des entreprises des Côtes d’Armor. PHOTO THIERRY JEANDOT 3 e cérémonie des Oscars des entreprises des Côtes d’Armor Les initiatives économiques récompensées Les trophées bretons du développement durable Les inscriptions à la 10 e édition des Trophées bretons du développement durable sont ouvertes. Dossier à déposer avant le 17 juillet 2015. Organisée par l’État, l’Ademe et la Région, l’opération a pour objectif d’encourager et de valoriser les actions exemplaires menées par les associations, les entreprises, les acteurs publics et les établissements d’enseignement. Chaque projet doit s’inscrire dans la durée et concerner les quatre dimensions du développement durable : économique, sociale, environnementale et qualité démocratique. Un prix spécial du jury récompensera une action dans le domaine du changement climatique. tropheesdd-bretagne.org Le poids du numérique en Côtes d’Armor Quelles sont les entreprises de l’économie numérique en Côtes d’Armor ? Combien d’emplois génèrent-elles ? Côtes d’Armor Développement (CAD22) vient de mettre en ligne une nouvelle fiche filière sur ce secteur d’activité. Secteur dont l’importance n’est plus à démontrer, mais qui demeure difficile à appréhender, en raison de sa transversalité. Les technologies de l’information et de la communication contribuent au développement des entreprises de tous les secteurs d’activités, mais se retrouvent aussi dans la vie quotidienne des particuliers. armorstat.com/rubrique Filières économiques PHOTO THIERRY JEANDOT Mettre en lumière l’esprit d’initiative des entreprises costarmoricaines. Tel est l’objectif des Oscars des entreprises des Côtes d’Armor, dont la 3 e édition s’est tenue jeudi 26 février, au Quai des rêves à Lamballe. Événement organisé par l’association des Oscars (Crédit agricole des Côtes d’Armor, Côtes d’Armor développement, l’Or - dre des experts-comptables de Bretagne, la CCI 22), accompagnée par le Département. Voici les cinq lauréats : Oscar du développement international. Les Celliers associés à Pleudihen-sur-Rance, coopérative cidricole créée en 1953, rassemblant 460 producteurs de pommes. Elle réalise 15% de son chiffre d’affaires à l’international, grâce à une stratégie lui permettant d’exporter vers une soixantaine de pays, dont le Canada, la Grande-Bretagne, le Japon, les États-Unis, la Belgique. Oscar de la croissance. Le groupe ST industries, né en 2003, dont le siège est à Cavan, compte six sociétés et emploie 120 personnes. Il est spécialisé dans l’usinage de pièces dans tous types de matériaux. Il intervient en sous-traitance dans des secteurs aussi diversifiés que l’industrie, l’océanographie, la recherche pétrolière, l’automobile, ou encore l’agroalimentaire. Oscar du développement du - rable. Evalor, à Plérin, propose des solutions durables pour le traitement et la valorisation des effluents d’élevage : traitements biologiques des lisiers, solutions de compostage… mais aussi méthanisation, avec d’ores et déjà l’installation de plus de 210 unités de traitement à son ac tif. Oscar de l’innovation et de la La cité des Métiers Vos rendez-vous d’avril Voici un aperçu du program - me concocté par la cité des Métiers pour ce mois d’avril. Mercredi 1 er, à 14h, à Ploufragan, Collinée et Rostrenen, zoom sur le métier d’infirmier. Vendredi 3, à 14h, atelier « Conseils pour une candidature efficace » à Ros - trenen. Samedi 4, de 13 h 30 à 17 h 30, à Lannion, forum emploi formation jobs d’été. Du mercredi 8 au dimanche 12, à Pléneuf-Val- André, festival des métiers du tourisme. Mardi 14, de 14 h à 18h, rallye des métiers à Pordic. Vendredi 17, à 14h, à Saint- Brieuc, atelier « Entre prendre autrement avec la coopérative d’activités et d’emploi ». Mardi 21, à 10h, à Ploufragan, zoom sur les métiers de la banque. Jeudi 23, à 9 h 30, à Ploufragan, mise en situation « Comment diffuser mon CV sur le web ». Lundi 27, à 14h, à Ploufragan, atelier « Chan ger sa vie professionnelle après 45 ans ». Mardi 28 avril, à 13 h 30, maîtrise des sciences et des technologies. Winco technologies, à Trégueux, conçoit des produits d’isolation innovants. Elle s’est fait connaître auprès des industriels et des professionnels du bâtiment grâce à un isolant réflecteur. L’été dernier, elle lançait un enduit thermique intérieur contenant des microcapsules de cire végétale capables d’absorber ou de restituer la chaleur. Oscar « coup de cœur » - prix spécial du jury. Bio3G, à Mer - dri gnac, est spécialisée dans la conception et la commercialisation de solutions agronomiques respectueuses de l’environnement, pour l’agriculture et l’entretien des espaces verts. Ses recettes permettent de réduire les intrants polluants et d’améliorer les performances des exploitations. Possibilité de revoir la cérémonie sur cotesdarmor.fr journée découverte sur les métiers de la restauration collective à Plou fragan, Lamballe et Dinan. la cité des Métiers des Côtes d'Armor Mercredi 29, à 14h, à Ploufragan, zoom sur les métiers d’une école maternelle. Jeudi 30, à 18h, à Ploufragan, soirée sur le métier de masseur-kinésithérapeute. Plus d’informations sur citedesmetiers22.fr
Perspectives N°141 AVRIL 2015 17 PHOTO THIERRY JEANDOT, résume François Le Guern, ici en compagnie de Christel Josien pour la partie couture. Pordic Deltavoiles a le vent en poupe Il y a dix ans, François Le Guern, de Binic, créait Deltavoiles à Pordic. Spécialisée dans la réparation et la vente de voiles, l’entreprise a su se diversifier vers le gréement, mais aussi des activités connexes comme les voiles d’ombrage. Au rez-de-chaussée, une sertisseuse occupe toute la longueur de la pièce. Grâce à elle, sont fabriqués les câbles pour la réalisation du gréement. À l’étage, un plancher de 145 m² et une grosse machine à coudre permettent quant à eux d’effectuer tous types de réparations sur les voiles. « Nous proposons une offre globale qui concerne aussi bien l’accastillage, le mât, les câbles que les voiles », résume François Le Guern, qui a créé Deltavoiles il y a tout juste dix ans. Une décennie durant laquelle la voilerie pordicaise n’a cessé de se développer pour atteindre en 2014 un chiffre d’affaires de 215 000 €. « 80% de notre activité concerne la croisière et 20% la régate », poursuit François Le Guern, dont l’enseigne fait partie d’un réseau national d’indépendants, avec une maison mère à Mauguio, près de Montpellier. changer la bande anti UV, à poser un ris sur la grand-voile, à faire des coutures sur les capotes, à changer les œillets… « Nous faisons aussi les réparations de voiles de kite surf et de planches à voile », précise le responsable, qui a récemment recruté Christel Josien, pour l’aider sur la partie couture, notamment lors des périodes les plus intenses, à savoir le printemps et l’automne. Concernant la vente de voiles neu ves, tout est fait sur mesure. François prend les différentes cotes, puis les envoie à Mauguio pour la fabrication. « Nous avons la chance de pouvoir compter sur un bureau Réparations, accastillage L’activité comprend la réparation de voiles, la vente de voiles neuves, la sellerie, l’accastillage (vente et pose), le gréement (mâts, bômes, haubans, etc.), ou encore la fabrication de câbles. La réparation d’une voile va consister par exemple à PHOTO THIERRY JEANDOT d’études qui a 45 ans d’existence. De même, sur la partie gréement, nous sommes devenus ‘regional center’pour la marque Selden, une référence. Même si nous ne sommes que deux ici, nous nous appuyons sur des équipes structurées ». Un réseau qui permet à la voilerie de proposer de nombreuses innovations. « Aussi bien en régate qu’en croisière, explique François, notre but est de faciliter la navigation. Nous avons par exemple développé un spi asymétrique qui s’enroule, ou encore un génois sur enrouleur permettant de se passer de voile de brise ». La voilerie s’est aussi diversifiée vers des activités connexes. Elle fabrique ainsi des voiles d’ombrage pour les particuliers et pour les terrasses de cafés. Elle produit également des câbles utilisés dans les aménagements intérieurs ou pour des L’entreprise a investi dans une sertisseuse pour le travail des câbles. garde-corps à l’extérieur. « Nous travaillons avec des architectes d’intérieur, des paysagistes, des fabricants d’escaliers… ». Et si la crise économique n’a pas épargné le secteur du nautisme, elle n’a pas ralenti le développement de l’entreprise. « Certes, il y a eu moins d’achats de bateaux neufs, observe François. Mais du coup, les gens ont davantage entretenu leurs bateaux et ajouté du matériel, ce qui fait que nous avons plutôt bien traversé cette période ». François Le Guern est lui-même naviguant. « C’est ma passion, cela fait partie de mon approche de la vie, d’un certain rapport aux éléments ». Avant de se mettre à son compte, le Binicais a travaillé comme salarié dans une voilerie de La Trinité, puis à Brest, où il a achevé de faire ses armes auprès du « boat captain » de Michel Desjoyeaux. « Au moment de me lancer, j’ai constaté qu’il y avait beaucoup de voileries sur le littoral breton, mais qu’il restait un petit trou ici ». Dix ans plus tard, on peut dire que Deltavoiles a trouvé son rythme de croisière. Deltavoiles 02 96 79 10 00 Laurent Le Baut



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :