[22] Côtes d'Armor n°132 juin 2014
[22] Côtes d'Armor n°132 juin 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°132 de juin 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les voies de l'agriculture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Actualité CÔTES D’ARMOR MAGAZINE C’est la fête des mots familiers La Fête des mots familiers se déroule jusqu’au 21 juin, dans les communes de Matignon, Plévenon, Bourbriac, Trégueux, Quessoy, Saint-Donan, Saint-Brieuc, Saint-Julien, Saint-René, Plénée-Jugon, Loudéac, Langueux, Merdrignac et Lanrodec. Organisée par la Fol 22, elle est l’occasion pour le jeune public de découvrir l’exposition « Tisseuse d’imaginaire », d’assister au spectacle « La Clef » de la compagnie AK entrepôt et de participer à des ateliers autour du livre. Marie Diaz, l’auteur invitée, est, par ailleurs, en résidence à la Maison Louis Guilloux, de Saint-Brieuc. Le mardi 3 juin, à 20h, la compagnie AK entrepôt se produira à la salle Armor de Quessoy. Entrée gratuite. fetedesmotsfamiliers.wordpress.com Tour de Rance vintage le 8 juin Séquence nostalgie en pays de Dinan as de Tour de France cet te année en Bretagne. Qu’im - porte, il y aura le Tour de Rance ! Cette manifestation, dont c’est la toute première édition, est une randonnée vintage à vélo organisée par Christophe Lefort, président de l’association Souffles d’espoir contre le cancer, Mickaël Hinault, fils de Bernard, et Gilles Degaraby. Elle aura lieu le 8 juin en deux étapes : Calorguen-Pleudihensur-Rance et Pleudihen-sur-Rance- Calorguen, soit 22 km le matin et 26 l’après-midi. Quelque 150 participants sont attendus. Seule condition pour s’inscrire : venir avec un vélo et une tenue antérieurs à 1990 (un concours d’élégance distinguera les meilleurs acteurs). Cette randonnée atypique, qui a pour but d’allier vélo, culture et patrimoine local, a aussi un objectif humanitaire, puisque les bénéfices seront reversés au centre anticancer Eugène-Marquis de Rennes. Des animations sont prévues tout au long de la journée. Au village exposants qui ouvrira dès 8 h à Calorguen : expositions de maillots, de vélos d’antan, présence de véhicules anciens et animations musicales. Départ de la randonnée à 9 h 30, suivi d’une halte à Dinan vers 10 h avec dégustations de produits locaux, puis déjeuner « à la bretonne » à la Ville Ger à Pleudihen-sur-Rance. Un fest deiz se tiendra également à 14 h à Calorguen. Quant au coup d’envoi de la 2 e étape, il sera donné à 14 h 45. Nouveau ravitaillement à Plouër-sur-Rance, puis arrivée des participants au village exposants de Calorguen entre 16 h et 17 h 30. Une caravane d’époque sera elle aussi de la partie, avec des véhicules des années 50 à 70, tels que la R16 d’Europe 1 et le camion HY Citroën datant de 1962. Nostalgie, quand tu nous tiens… tourderancevintage.fr D.R. La mosaïque à l’honneur à Ploumagoar La prochaine exposition de l’atelier de mosaïque du Clap de Ploumagoar, se déroulera du vendredi 20 au mercredi 25 juin, à la salle Ploum’expo, tous les jours de 14 h à 18 h 30. La quarantaine d’élèves de Magalie Delmond Blanchaert présenteront les œuvres réalisées tout au long de l’année à partir de différents matériaux : céramiques, pâtes de verre, émaux, faïences, marbres, galets… Entrée libre Deux congrès en juin Quelques jours après le salon Terralies, l’agriculture est à nouveau à l’honneur avec le 48 e Congrès national des Jeunes Agriculteurs, qui se déroule les 3, 4 et 5 juin au palais des congrès de Saint-Brieuc. Un événement pour les Jeunes Agriculteurs costarmoricains qui n’en avaient pas organisé depuis 1989. Au même moment et dans un autre registre, le département accueillera également le Congrès national des Gîtes de France. Les membres de ce réseau se retrouveront pour trois jours au palais des congrès de Perros-Guirec. Amnesty International Pour le respect des droits de l’Homme PHOTO THIERRY JEANDOT L’association qui œuvre pour le respect, la défense et la promotion des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, tient son assemblée générale à Saint-Brieuc les 28 et 29 juin. Elle réunira 500 bénévoles, membres et sympathisants d’Amnesty venant de 300 villes de France et des invités internationaux. Le maire annoncera l’adhésion de la ville au réseau « ville pour la vie » le 27 à 18h. Annonce suivie d’une interview filmée de Robert Badinter sur la peine de mort, et sa proposition de donner le nom d’Anna Politkovskaia à une place ou un rond-point. Le 28 à 21h, soirée musicale au Port du Légué avec les Redsap et happening, sous forme de bouée humaine géante, pour symboliser le respect des personnes et des droits fondamentaux dans le cadre de la campagne d’Amnesty SOS Europe. 12 rue Gustave Eiffel à Saint-Brieuc 02 96 75 20 29 Exposition L’art et la lecture en Mené Depuis quatre ans, les communes du Mené participent à l’exposition Arts et Terre du Mené. Le 15 juin, elles ac cueil lent des artistes de talent, bretons, picards et sarthois. Des relations conviviales se sont tissées dès le début de cet échange désormais bien rodé. Avec le soutien de la Communauté de communes, s’ajoute cette année un salon du livre qui reçoit 40 écrivains. Les auteurs dédicaceront leurs livres. Des animations sont prévues pour les jeunes. Lecture de contes, démonstrations de dessins pour enfants faite par des auteurs. Invitée d’honneur : Charlotte Valan - drey (sous réser ve) Salle Mosaïque de Collinée, de 10 h à 12 h 15 et de 14 h à 17 h D.R.
Actualité N°132 | juin 2014 9 La Grande Guerre À travers tableaux, lettres et objets st-ce parce que les Côtes-du- Nord ont perdu beaucoup d’hommes entre 1914 et 1918 que la Grande Guerre, comme on l’appelle, semble intéresser un grand nombre de communes et d’associations ? Dans un des départements de France les plus touchés – il suffit de voir les noms sur les monuments aux morts – on aime se souvenir d’un grand-oncle, d’un membre de sa famille qu’on n’a pas connu… mais dont on sait qu’il a connu l’enfer des tranchées, puisque c’est là que la plupart des Bretons furent envoyés. Enfer dont trop de jeunes hommes ne sont jamais revenus ou marqués à jamais. Quelle famille n’a pas vu l’un des siens partir ? Le musée de la Résistance de Saint-Connan présente des œuvres d’artistes sur la Grande Guerre. L’exposition dure jusqu’à la fin novembre 2014. Une carte postale réalisée par un soldat. À Ploulec’h, l’association de modélisme pose aussi un regard sur cette période à travers une exposition d’objets, de lettres et de maquettes confiés par des collectionneurs du Trégor. Cela se déroule les 6, 7 et 8 juin. De 10 h à 18h, entrée libre, à la salle des fêtes. COLLECTION PRIVÉE La Fête à Léon à la Croix Saint-Lambert Un événement culturel et artistique de quartier Vivrarmor nature Un guide sur les libellules des Côtes d’Armor Les métiers de la mer s’exposent Jusqu’au 14 juin, la Halle de Paimpol, située place Gambetta, accueille une exposition intitulée Les métiers de la mer. Elle est le résultat d’un atelier de photographie, réalisé par les élèves en seconde Conduite et gestion des entreprises maritimes au lycée Pierre-Loti de Paimpol, et encadré par Olivier Metzger et Dalila Ingold, photographes. Visible du lundi au vendredi, de 17 h 30 à 20 h et le samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 16h. Entrée libre. Le breton dans les dessins animés En mai et juin, le dessin animé est à l’honneur dans l’ouest des Côtes d’Armor. Ti ar Vro, la maison de la culture bretonne du Trégor-Goëlo, organise une tournée de projections de dessins animés doublés en breton dans les écoles alentour. C’est un partenariat avec Dizale et la cinémathèque de Bretagne. Parmi les films, BaleadennBabouchka (La balade de Babouchka) et Devezh ar brini (Le jour des corneil les). C’est l’occasion de se familiariser avec la langue de manière ludique. 02 96 49 80 55 tiarvro22.com LA FÊTE À LÉON Crédit photo : Vincent Paulic/Graphisme : Laure Chrétien vous invite au Palace ! du 11 au 15 juin 2014 Saint-Brieuc La Croix Saint Lambert Organisé par le comité des quartiers de La Croix Saint Lambert Cabaret• Cinéma• Théâtre• Musique• Arts de rue• Exposition• Marionnette Pour plus d’informations : www.cqcsl.fr Du 11 au 15 juin, le co mi té des quartiers de la Croix-Saint-Lam - bert, avec ses par - tenai res, Le Cercle, la bibliothèque et le centre social récidivent. Acteur dy namique sur le quartier depuis plus de 30 ans, il propose aux ha - bitants des ac - tions culturelles de qualité toute l’année. À la mijuin, la Fête à Léon vient clore la saison en apothéose, sous « le Baluche », un petit cha piteau installé sur la place de La Poste. Des artistes en résidence proposeront des ateliers de pratiques artistiques liées au spectacle vivant. Un apéro-cabaret se déroulera chaque soir. Chansons, cinéma, danse, accordéon, chants de marin, théâtre, soirée disco, spectacle de « Chansons gourmandes », déambulation sur le marché, scène ouverte le dimanche, maquillage, sculptures de ballons, constitueront ce temps fort et convivial très attendu par les habitants. Toute la restauration est assurée par les bénévoles. À l’initiative de l’association VivArmor nature, 57 naturalistes ont parcouru en long et en large le département pour réaliser un inventaire des libellules. Cette campagne de prospection, menée de 2005 à 2011, a permis de recenser 50 espèces différentes. Afin de restituer aux costarmoricains l’inventaire réalisé par ces bénévoles, un livre intitulé Les libellules des Côtes d’Armor est sorti le 15 mai dernier, aux éditions Ginkgo. « Cet ouvrage est l’aboutissement de centaines d’heures d’observation, explique Jérémy Allain, le directeur de Vivarmor. Il a pour ambition d’accompagner celles et ceux qui souhaitent découvrir et identifier les libellules grâce aux fiches d’espèces et aux conseils donnés pour bien réussir son observation ». Prix de vente : 8 € vivarmor.fr Livre : Amours de guerre de Céline Léthorey Amours de guerre est un roman historique de Céline Léthorey, de Saint-Quay- Portrieux. Il met en scène l’histoire extraordinaire de l’officier allemand Ludwig Weidinger. Muté en 1942 en Côtes-du- Nord, cet anti-nazi convaincu, traducteur/interprète au sein de sa kommandantur, était logé au manoir de la famille Le Guirec à Paimpol. C’est là qu’il tombera amoureux de Jeanne, la fille aînée de la famille. Il apportera son aide à plusieurs résistants bretons et se rendra aux Britanniques avec son supérieur, le major Gunter Von Lieberg. Après guerre, il travaillera comme interprète dans plusieurs procès, dont celui de Nuremberg, puis fera sa carrière au Conseil de l’Europe, avant de venir avec sa famille vivre sa retraite à Paimpol. Amours de guerre, éd. des Montagnes noires, 256 p, 18,90 €



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :