[22] Côtes d'Armor n°117 février 2013
[22] Côtes d'Armor n°117 février 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°117 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côtes-d'Armor

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : sécurité routière, la prévention sur tous les fronts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 Actions Côtes d’Armor M A G A Z I N E Cap sport en Centre Ouest Bretagne De nouvelles communes chaussent les baskets Depuis la fin des vacances de la Toussaint, sept nouveaux centres Cap Sport sont ouverts dans le Centre Ouest Bretagne. L’occasion de faire découvrir aux 568 enfants qui le souhaitent de nombreuses activités sportives, à moindre coût. Les 7 communes Cap Sport• Trébrivan le lundi• Locarnle lundi• Le Moustoir le mardi• Treffrin le mardi• Maël-Carhaix le mercredi• Plévin le jeudi• Paule le vendredi C entre d’animation sportif permanent, Cap sport est un dispositif mis en place entre le Con - seil général et les communes adhérentes. Hors temps scolaire, le programme propose des activités sportives aux en - fants de la grande sec - tion de maternelle au CM2. « Je prends en charge les enfants une heure par semaine tout au long de l’année scolaire, excepté pendant les vacances, explique Paul Bernard, éducateur sportif. Pendant ces périodes, une autre action prend le relais, avec Cap sports Thierry Jeandot « Les initier au maximum de disciplines » vacances ». Depuis novembre dernier, avec sa collègue Terri Gor - ton, il parcourt le ter - ritoire de Maël-Car - haix. « Dans la mesure où ma mission est d’initier les scolaires au maximum de disciplines, j’ai mis en place un programme autour de thématiques spécifiques. Cette approche leur permet de découvrir vers quelle activité ils souhaitent s’orienter ». Sports collectifs de ballons, sports de raquettes, athlétisme puis sports de plein air… À la fin de l’année scolaire, ils auront goûté à une large palette de pratiques. L’occasion également de faire vivre les équipements sportifs locaux. « Le Conseil général fournit le matériel tel que les ballons, panneaux de baskets adaptés, etc. Et les communes mettent leurs infrastructures à disposition », poursuit Paul Bernard. Qu’il s’agisse des salles de motricité des établissements scolaires, des salles omnisports, des gymnases ou de lieux plus insolites. « Certaines communes offrent même la possibilité d’exercer sur des terrains de soccer, ou de roller, voire des étangs aménagés, indique-t-il. Mon objectif étant également de dynamiser ces équipements ». Un succès rapide Bien qu’il était difficile de le prévoir, l’intérêt des familles pour ce dispositif a d’emblée été favorable. « On enregistre encore des inscriptions plusieurs semaines après le démarrage de l’opération, se réjouit Paul Bernard. Il faut dire que les tarifs sont particulièrement attractifs ». 40 € par an pour le premier enfant, 35 € pour le deuxième et 30 € pour le troisième ; il s’agit des tarifs les moins chers du département (62 € en moyenne). Tarifs rendus possibles grâce à la contribution financière des communes adhérentes et du Conseil général. « En début d’année, les communes s’interrogeaient sur le nombre de familles intéressées, notamment du fait de la proximité de Carhaix, rappelle l’éducateur. Mi-décembre, j’avais déjà une centaine d’inscrits. À titre de comparaison, l’an dernier, le lancement de Cap sport Rostrenen comptabilisait le quart de cet effectif à la même époque, pour arriver à 120 aujourd’hui. Si ce succès se confirme, l’an prochain nous tablerons sur deux heures de présence dans certaines communes, afin de pouvoir composer des groupes d’âge là où c’est nécessaire ». Véronique Rolland Thierry Jeandot À Plévin après la classe, le temps de prendre un petit goûter et c’est parti pour une heure d’initiation au basket. Entre le sport et la garderie, ils ont choisi…
Territoires Actions > n°117 | fevrier 2013 29 Neuf communes, 20 000 habitants dont la moitié vit à moins de cinq minutes de la mer, les enjeux d’avenir et l’activité du territoire de la communauté de communes de Paimpol- Goëlo sont fortement influencés par sa façade maritime. Dans ce cadre, le Contrat de territoire, représentant une enveloppe de 1,5 million d’euros, a permis aux collecti - vités locales de créer un élan collectif. Communauté de communes de Paimpol-Goëlo L’esprit communautaire renforcé « Le fait que ce ne soit plus le Conseil général qui décide des attributions en fonction des projets des communes, mais que ce soit à elles de répartir les subventions entre elles, impose une nouvelle gymnastique intellectuelle, note Maurice Goarin, président de la communauté de communes. Cette contractualisation a aussi imposé des choix en fonction de pro - jets concrets et non une répartition mathémati - que des sommes ». E n- semble, les commu - nes ont dégagé de grands axes, en immobilisant une réserve de 170 000 euros pour la clause de revoyure à mi-contrat ; l’idée étant de garder une marge de manœuvre afin de pouvoir opérer un rééquilibrage si nécessaire. Pour le reste, la moitié de l’enveloppe allouée par le Département est revenue à la communauté de communes, l’autre moitié partagée entre les communes en fonction de leurs projets. « Les communes n’ont pas toutes perçu la même subvention, indique Éric Bothorel, conseiller général du canton de Paimpol. Ici, c’est l’esprit communautaire qui prime. Il ne s’agit pas d’égalité stricte mais d’équité ». L’objectif étant d’équilibrer le développement, afin que les petites communes aient leur rôle à jouer. Si les projets commu- Le gîte d’étape de Plourivo, un investissement de 570 000 € subventionné à 20% par le Département. « L’esprit de partage » nautaires relèvent essentiellement du domaine économique et du tourisme, les projets communaux sont surtout axés sur les thèmes du scolaire et de la culture. « Un des gros projets du contrat est porté à la fois par la commune de Paimpol et la communauté de communes, souligne Maurice Goarin. Il s’agit du centre culturel. Mais il y a également le foyer des jeunes travailleurs, qui vient répondre aux besoins des jeunes face à la pression foncière du littoral ». Un consensus politique Si le Contrat de territoire a vocation à mettre en œuvre des projets structurants, le président insiste d’abord sur le bilan politique. « Nous sommes parvenus à obtenir un consensus sur la répartition, ce qui n’était absolument pas évident au départ. C’est donc un exercice important pour l’esprit intercommunal et l’esprit de partage, qui a permis de rapprocher les communes entre elles ». La relation quasi quotidienne imposée par le Contrat entre la communauté de communes et l’ensemble de ses représentants impose en effet une vision partagée sur le long terme. « Ce travail a mis en lumière la réalité concrète d’une communauté de communes, enchaîne Éric Bothorel. Dans sa capacité à agir ensemble, mais aussi dans son aptitude à faire pour les autres, au nom de toutes les communes ». Véronique Rolland Parmi les opérations terminées• Restauration de l’espace Emploi au centre Dunant à Paimpol : 170 000 € (34 000 € du Département)• Création d’une aire de camping-car à Pléhédel : 30 000 € (14 400 € du Département)• Création d’un espace culturel à Paimpol : 300 000 € (90 000 € du Département)• Réhabilitation de la salle des fêtes de Lanleff : 150 000 € (15 000 € du Département) Thierry Jeandot Parmi les opérations en cours ou à venir• Création des foyers de jeunes travailleurs à Ploubazlanec et Plouézec : 900 000 € (90 000 € du Département)• Construction d’une halle couverte à Plouézec : 156 000 € (31 000 € du Département)• Renforcement de la voirie communale à Lanloup : 40 000 € (5 000 € du Département) Les neuf communes de Paimpol-Goëlo Kerfot, Lanleff, Lanloup, Paimpol, Pléhédel, Ploubazlanec, Plouézec, Plourivo, Yvias. Éric Bothorel, conseiller général de Paimpol, et Maurice Goarin, président de la Communauté de communes de Paimpol-Goëlo. Thierry Jeandot



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :