[21] Côte-d'Or magazine n°201 juin 2020
[21] Côte-d'Or magazine n°201 juin 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°201 de juin 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (210 x 260) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,8 Mo

  • Dans ce numéro : confinement, les associations solidaires !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTUALITÉ SPÉCIALE CORONAVIRUS COVID-19 LE LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL PARTICIPE AU DÉPISTAGE Pour répondre au besoin de déploiement de nouvelles capacités de dépistage, les professionnels de la biologie du département de la Côte-d’Or se sont organisés afin d’augmenter les capacités de tests virologiques (PCR) COVID-19. Une convention a été signée le 22 avril entre le Conseil Départemental de la Côte-d’Or (laboratoire) et le laboratoire de biologie médicale du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Dijon. Avec la réalisation possible de 200 à 300 tests par jour selon les besoins, le LDCO apporte sa capacité analytique en complément de celle du CHU de Dijon, au bénéfice des Côte-d’Oriens, en particulier des résidents et personnels d’EHPAD qui sont aujourd’hui prioritaires dans la stratégie de tests. 8 CÔTE-D’OR LE MAG’201 JUIN 2020 Plus d’infos sur cotedor.fr
LES PRODUCTEURS LOCAUX À PORTÉE DE CLIC ! Le Département et la Chambre d’Agriculture se sont associés à travers l’opération « J’veux du local - Le goût de ma Côte-d’Or » pour faciliter la mise en relation entre producteurs locaux et consommateurs. Début avril, le Département de la Côted’Or a mis en ligne sur le site cotedor.fr une carte interactive pour aider les Côte-d’Oriens à trouver des producteurs locaux près de chez eux en période de confinement.Et le 22 avril, la Chambre d’Agriculture a officiellement lancé jveuxdulocal21.fr. « Il référence 250 producteurs et nous recevons de nouvelles demandes chaque jour. J’en profite d’ailleurs pour rappeler qu’il faut justifier de productions agricoles brutes ou transformées sur le territoire de la Côte-d’Or et les vendre en circuit court pour être référencé. La seule commercialisation de produits locaux ne suffit pas pour être inscrit », précise Christelle Mignard, responsable du service Aménagement, territoire et diversification à la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or, ravie que les consommateurs se soient saisis de l’outil. « Il y avait une forte demande des Côte-d’Oriens, désireux de se procurer des produits sains, locaux et qualitatifs. Notre démarche a permis de recenser au même endroit l’ensemble des initiatives du territoire. Grâce à nous, ils gagnent du temps ! », se félicite-t-elle. Trouvez un producteur près de chez vous  : cotedor.fr/jveux-du-local et jveuxdulocal21.fr Vous êtes producteur en Côte-d’Or et souhaitez être référencé ? Contactez la Chambre d’Agriculture au 03 80 68 66 00 ou par e-mail  : jveuxdulocal21@cote-dor.chambagri.fr « L’ACTUALITÉ Frédéric MARCOUYOUX, producteur d’escargots, champignons et sorbets à Vernot et trésorier du Drive fermier de Côte-d’Or « Tous les outils pour faire connaître les productions locales sont les bienvenus. Le Drive fermier existe depuis 4 ans et il a fallu attendre la crise sanitaire pour que certains Côte-d’Oriens nous découvrent ! Pendant le confinement, le chiffre d’affaires du drive a été multiplié par 4, nous sommes passés de 90 à 350 commandes par semaine. Ce serait vraiment chouette si nous gardions 50% de notre nouvelle clientèle et si nous maintenions 200 commandes hebdomadaires après la crise. Nous perdrons sans doute les clients qui sont venus chez nous uniquement parce qu’il n’y avait plus de stock ailleurs, mais nous avons bon espoir de fidéliser ceux qui ont été satisfaits de nos services, à la fois en termes de qualité, d’accueil et de sécurité. L’économie de proximité reste une valeur sûre, les gens savent d’où les produits viennent, cela les rassure ! Pour faire face à la demande croissante, nous avons fait rentrer de nouveaux producteurs, notamment de fruits et légumes, dans le Drive. Cela a permis d’écouler le stock de ceux dont l’activité émane habituellement essentiellement de la restauration collective... Plus généralement, cette crise a permis de montrer que les agriculteurs ont un rôle à jouer dans notre société, et pas des moindres  : celui de nourrir la population ! ». LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :