[21] Côte-d'Or magazine n°200 mai 2020
[21] Côte-d'Or magazine n°200 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°200 de mai 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (210 x 260) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, le département plus que jamais à vos côtés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Julien Dromas L’ACTUALITÉ Le chiffre La page « J’veux du local » a été vue + de 8 000 fois au cours des 48 h qui ont suivi sa mise en ligne sur le site internet du Département de la Côte-d’Or  : cotedor.fr Céline et Frédéric MARIN (Agri-Bio), producteurs de légumes à Fenay (Dijonnais) « L’opération J’veux du local est une très bonne initiative ! Le fait d’être répertoriés permet aux consommateurs de nous trouver plus facilement. Depuis que cela a été mis en place, nous avons eu des appels et des mails, c’est bien, ça fait bouger les gens ! Etant spécialisés dans le maraîchage bio et situés aux portes de Dijon, nous n’avons jamais de difficulté pour écouler notre production (pommes de terre, carottes et une trentaine de légumes plus saisonniers), mais il est vrai que nous avons constaté un accroissement de la demande depuis le début du confinement. Le volume de commandes via le Drive fermier a notamment triplé, voire quadruplé ! J’espère que cette crise sanitaire aura permis une prise de conscience, surtout de la part des jeunes consommateurs, et que les mentalités changeront durablement... Cette période très particulière a fait comprendre aux gens qu’acheter local, c’est non seulement meilleur gustativement, mais aussi plus sûr, car l’on sait d’où proviennent les produits ». 16 CÔTE-D’OR LE MAG’200 MAI 2020 Vincent et Agathe KREMPP, (La Ferme O’Limousine), producteurs de viande à Flagey-les-Auxonne (Val de Saône) « Je suis évidemment très favorable à cette opération qui vise à mettre en relation producteurs et consommateurs, et à toutes les initiatives qui peuvent, d’une manière ou d’une autre, promouvoir les filières locales. Personnellement, je vends ma production (viande bovine et veau rosé bio) directement sur mon exploitation, mais aussi via La Ruche qui dit oui, les AMAP et le Drive fermier de Côte-d’Or. Pendant le confinement, les commandes ont littéralement explosé sur le site du Drive  : par exemple, nous avons écoulé 120 kg de steak haché par semaine au lieu de 12 kg habituellement ! Le Drive, c’est sans doute ce qu’il y a de plus sécurisé pour les consommateurs dans ce contexte d’épidémie, puisque ça limite au maximum les contacts. J’aimerais vraiment que cette crise crée durablement de nouvelles habitudes chez les consommateurs mais je pense qu’il faut être réaliste, il y a de fortes chances que tout redevienne comme avant ! Les gens auront moins de temps pour cuisiner et nous garderons au mieux 20% des clients que nous avons gagnés durant la période de confinement. Si je me trompe et que je conserve mes nouveaux clients, il est certain que je signe immédiatement un CDI à mon apprenti ! Mon outil peut supporter sans problème une plus grande production ». Trouvez un producteur près de chez vous  : cotedor.fr/jveux-du-local et jveuxdulocal21.fr Plus d’infos sur le Drive fermier  : drivefermier21.fr Les producteurs souhaitant être référencés sur le site peuvent contacter la Chambre d’Agriculture au 03 80 68 66 00 ou par e-mail  : jveuxdulocal21@cote-dor.chambagri.fr Julien Dromas
MAI 2020 LE DÉPARTEMENT VOUS DONNE LA PAROLE 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :