[21] Côte-d'Or magazine n°200 mai 2020
[21] Côte-d'Or magazine n°200 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°200 de mai 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (210 x 260) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : covid-19, le département plus que jamais à vos côtés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L’ACTUALITÉ COLLÈGE DE LONGVIC DES NOUVELLES DU CHANTIER Même si le chantier du collège Roland Dorgelès de Longvic est ralenti par l’arrêt des travaux lié au confinement, les élèves peuvent déjà profiter d’une demi-pension flambant neuve. Avant la cessation des activités des entreprises, le chantier était déjà bien avancé à Longvic. Après les études de conception réalisées en 2017 et 2018, les travaux avaient officiellement débuté en février 2019. La première phase du chantier avait porté sur la construction des bâtiments administratifs, de la demi-pension et des cinq logements de fonction, conçus avec une ossature et un bardage en bois. Les bâtiments administratifs et les logements ont été livrés en décembre 2019. Depuis le 9 mars dernier, la nouvelle demi-pension est opérationnelle  : jusqu’à 525 repas peuvent y être servis chaque jour ! La deuxième phase du projet, qui a dû être suspendue en raison des mesures de confinement, engage la construction de l’externat en trois temps  : démolition des bâtiments administratifs, de la demi-pension et des logements de fonction existants, puis construction du nouvel externat, démolition des deux anciens bâtiments de l’externat et réalisation des aménagements extérieurs FIBRE OPTIQUE L’ACTIVITÉ SE POURSUIT 12 CÔTE-D’OR LE MAG’200 MAI 2020 (2020 à 2022). Au total, 6 115 m2 seront démolis et 5 828 m2 créés. Rappelons que le collège peut continuer de fonctionner et d’accueillir les élèves pendant toute la durée du chantier, les travaux pouvant cohabiter avec les activités éducatives. Si les travaux relatifs au déploiement de la fibre à la maison sont perturbés pendant le confinement, les différents prestataires mettent à profit ce temps pour notamment poursuivre l’établissement des études préalables aux travaux et mettre à jour la documentation et les bases de données. Par ailleurs, certaines entreprises ou bureaux d’étude ont poursuivi leur activité dans le strict respect des consignes de sécurité. Ainsi, la reprise devrait se passer dans des conditions optimales, permettant un gain de temps ultérieur sur les travaux. Rappelons que depuis le début de la phase de déploiement du projet « fibre optique à la maison », 1 500 prises sont commercialisées en Côte-d’Or, permettant à une vingtaine de communes, essentiellement du Châtillonnais, de bénéficier d’un réseau Internet performant. Par ailleurs, la couverture en haut et très haut débit de la Côte-d’Or a déjà été sensiblement améliorée par le déploiement de « la fibre au cœur du bourg » mené par le Département. Grâce à l’engagement du Conseil Départemental en matière d’aménagement numérique, vous pouvez télétravailler et étudier à distance dans de meilleures conditions durant le confinement ! Suivez l’avancée du déploiement de la fibre optique en Côte-d’Or sur thd.cotedor.fr Le saviez-vous ? Le Département engage 24 M € sur 7 ans dans cette opération rendue nécessaire en raison de la vétusté de l’établissement et de son inadaptation aux besoins des élèves d’aujourd’hui. Construit dans les années 60, le collège Roland Dorgelès ne correspond plus aux exigences actuelles, notamment en matière de fonctionnalité et d’accessibilité, et est particulièrement énergivore. Le nouveau collège, résolument durable - un modèle en matière d’éco-énergie ! -, plus spacieux et mieux agencé, pourra accueillir jusqu’à 700 élèves. Julien Bernard
Le fauchage des routes, C’EST PARTI ! À partir de mi-mai, le fauchage est progressivement mis en œuvre afin d’améliorer la visibilité des usagers de la route. Depuis l’an dernier, le Département fait appel à des entreprises agricoles pour effectuer une partie de cette mission. Concrètement, entre le 15 mai et le 15 juin, les agents du Département réaliseront la « passe de sécurité » sur l’ensemble du réseau, puis la passe d’entretien généralisé sur le réseau principal et une partie du réseau secondaire jusqu’au 15 septembre. Les agriculteurs interviendront en renfort à partir du mois de juillet sur 1000 km de routes départementales du réseau secondaire. À noter que si le fauchage mécanisé sera effectué par des agriculteurs sur ces 1000 km, ce sont des entreprises d’insertion qui réaliseront le fauchage manuel sur ces mêmes portions. L’IMAGE Ce marché public a fait l’objet d’une consultation. Les entreprises agricoles avaient jusqu’à mi-avril pour répondre à l’appel d’offres lancé par le Département. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :