[21] Côte-d'Or magazine n°197 jan/fév 2020
[21] Côte-d'Or magazine n°197 jan/fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°197 de jan/fév 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (210 x 260) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : côte-d'or, le département est à vos côtés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Le guide VOS LOISIRS EN CÔTE-D’OR Maipo Film, Qvisten Animation, Kari og Kjell Aukrusts Stiftelse 19/02 au 06/03 CULTURE FESTIVAL TOURNEZ BOBINES 30 CÔTE-D’OR LE MAG’197 JANVIER-FÉVRIER 2020 LE VOYAGE DANS LA LUNE Le circuit de cinéma itinérant Les Tourneurs et le Département de la Côte-d’Or proposent une nouvelle édition de leur festival de cinéma jeune public. Ce festival permet aux enfants et aux familles de toute la Côte-d’Or de découvrir une programmation de cinéma jeune public Art et Essai, de vivre une expérience lors d’ateliers autour du cinéma et des thématiques des films, de partager des animations et un goûter. Cette année, vous pourrez découvrir Le Voyage dans la Lune de Rasmus A. Sivertsen (à partir de 5 ans) et La Fameuse Invasion des Ours en Sicile de Lorenzo Mattotti ! (dès 7 ans). Zoom sur les ateliers ciné Cette année, les enfants vont pouvoir réaliser un court-métrage en explorant différentes techniques cinématographiques à partir d’un récit qu’ils auront imaginé. Le défi c’est de faire ce petit film avec les moyens du bord, que ce film soit « bricolé » avec ce qu’ils auront sous la main et quelques accessoires. Cette nouvelle édition sera aussi l’occasion de mettre son ouïe à l’épreuve lors d’un atelier où le son est mis à l’honneur. Saurez-vous retrouver les images correspondantes aux sons diffusés ? Un atelier ludique pour découvrir l’importance du son au cinéma et apprendre à reconnaître les sons issus des films mais aussi du quotidien. cotedor.fr À écouter Lu pour vous SÉLECTION JEUNESSE DE LA MÉDIATHÈQUE CÔTE-D’OR MAMAN, C’EST TOI ? Une course poursuite ponctuée de quiproquos et de cris d’animaux qui ravira les plus jeunes. La structure répétitive est particulièrement adaptée aux bébés. Encore une réussite du duo Escoffier/Maudet, dont on reconnaît bien l’humour et le style ! Michaël Escoffier, Matthieu Maudet L’école des loisirs, 2019 L’ENFANT ET LA NUIT Un conte par accumulation dès 3 ans. La nuit se fait peu à peu, les illustrations s’assombrissent et la tension monte à mesure que l’histoire progresse, jusqu’au moment où un cri stoppe tout... Albena Ivanovitch-Lair Kilowatt, 2019 FREE IGGY POP Volontiers expérimental, ambiant jazz ici (« Free », le premier single dévoilé), se rapprochant parfois d’un certain Black Star bowiesque dans ses velléités sépulcrales, virant au mantra rock ou groovy quand il se contente de répéter inlassablement tel mot ou telle strophe, Free remplit largement son office et ses intentions premières  : un acte libérateur, se jouant des cadres et des carcans… Caroline International, Loma Vista, 2019
GROUPE MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE LES RÉPUBLICAINS - UDI - DIVERS DROITE Réforme fiscale  : le Gouvernement doit revoir sa copie Le Projet de Loi de Finances du Gouvernement pour l’année 2020 a été adopté par les députés le 19 décembre dernier. La réforme fiscale prévoit la suppression de la taxe d’habitation perçue par les communes, et sa compensation par la taxe sur le foncier bâti. Or, cette taxe sur le foncier bâti est jusqu’à présent perçue par les Départements, qui s’en trouveront donc privés dès le 1er janvier 2021. Pour le seul Département de la Côte-d’Or, les recettes issues de la taxe sur le foncier bâti représentent près de 150 M € par an ! Pour compenser cette perte, l’État a décidé d’attribuer aux Départements une fraction du produit de la TVA. Problème  : la TVA est un impôt dont le taux est fixé au niveau national, sans que les Départements aient le moindre pouvoir pour le moduler. C’est un changement considérable et l’on n’a sans doute pas encore pris toute la mesure des effets de cette réforme. Désormais, les collectivités A la session du 25 novembre, notre groupe n’a pas pris part au vote pour la proposition de stratégie départementale de l’eau. La production et la distribution d’eau potable sont du ressort des communes et de leurs groupements. Rédiger une stratégie départementale sans concertation préalable avec elles est inconcevable. Nous dénonçons l’absence de travail préparatoire au Conseil départemental. Par le passé, une concertation avait permis des avancées significatives. Tout ce travail est balayé aujourd’hui. La préservation des ressources et la limitation de l’étalement urbain sont autant de sujets que le département ne prend pas en compte dans sa nouvelle stratégie. Par exemple, la métropole limite la consommation de terres agricoles, sur son territoire et dans le SCOT, et alimente par ailleurs en eau potable plus de 300 000 côte-d’oriens (57% de la population). C’est une stratégie vertueuse pour l’environnement. territoriales vont toucher les recettes d’un impôt sans rapport avec les richesses produites sur leur territoire de compétences… Dès la première année d’application de la réforme, prévue en 2021, nos recettes se verront amputées de la dynamique des recettes fiscales passées, que l’on ne percevra plus. Le manque à gagner est estimé à 3 M € . De surcroît, la réforme modifiera le calcul du potentiel fiscal, de telle sorte que le Département de la Côte-d’Or sera considéré comme plus riche (comme par magie…), donc moins aidé par l’État, ce qui entrainera une baisse supplémentaire de nos revenus et une hausse de nos charges au titre des contributions à différents fonds. En parallèle, nous n’avons aucune garantie sur la capacité de l’État à sécuriser le montant de ses dotations budgétaires. Il est donc urgent que le Gouvernement revoie sa copie ! GROUPE DES FORCES DE PROGRÈS SOCIALISTES, ÉCOLOGISTES, PROGRESSISTES ET DIVERS GAUCHE Pour une politique de l’eau cohérente ! Sous la présidence de Louis De Broissia, de multiples études ont été réalisées sur le site des Maillys pour chercher de nouvelles ressources en eau. Le résultat est sans appel  : prélever de l’eau aux Maillys entraîne un surcoût de +2,30 € /m 3. Aujourd’hui, le Conseil départemental souhaite y lancer des travaux, ce n’est pas sérieux ! Le pouvoir d’achat des côte-d’oriens ne pourra pas supporter cette hausse. La question de la préservation des ressources et de leur qualité nécessite une approche cohérente. Abandonner des ressources dégradées pour en utiliser d’autres n’est plus envisageable  : il faut d’abord les protéger efficacement. L’eau ne doit être un sujet réduit à des déclarations d’intention ou une nouvelle étape d’une opposition entre le département et la métropole, les mairies et les intercommunalités. Pour nous suivre  : www.forcesdeprogres.net facebook.com/forcesdeprogres et @FDPcg21 Les propos contenus dans les articles d’expression des groupes d’élus n’engagent pas la responsabilité du Directeur de la publication. LES TRIBUNES POLITIQUES Président  : François Sauvadet François-Xavier Dugourd, Catherine Louis et Ludovic Rochette, co-animateurs de la Majorité Auxonne Marie-Claire Bonnet-Vallet/Dominique Girard Beaune Marie-Laure Rakic/Jean-Pierre Rebourgeon Brazey-en-Plaine Emmanuelle Coint/Gilles Delepau Châtillon-sur-Seine Valérie Bouchard Dijon 1 Danielle Darfeuille/François-Xavier Dugourd Dijon 4 Anne Erschens/Ludovic Rochette Fontaine-lès-Dijon Patricia Gourmand/Patrick Chapuis Genlis Christelle Meheu/Vincent Dancourt Is-sur-Tille Catherine Louis/Charles Barrière Ladoix-Serrigny Anne Parent/Denis Thomas Montbard Laurence Porte/Marc Frot Nuits-Saint-Georges Valérie Dureuil/Hubert Poullot Saint-Apollinaire Christine Richard/Laurent Thomas Semur-en-Auxois Martine Eap-Dupin/François Sauvadet Présidente, Colette Popard 1er Vice-Président, Paul Robinat Arnay-le-Duc Béatrice Moingeon-Hermary/Pierre Poillot Chenôve Jeannine Tisserandot Chevigny-Saint-Sauveur Dénia Hazhaz/Michel Bachelard Dijon 2 Nathalie Koenders/Lionel Bard Dijon 3 Sandrine Hily/Hamid El Hassouni Dijon 5 Colette Popard/Christophe Avena Dijon 6 Céline Maglica Longvic Céline Tonot/Christophe Lucand Talant Christine Renaudin-Jacques/Paul Robinat LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :