[21] Côte-d'Or magazine n°193 septembre 2019
[21] Côte-d'Or magazine n°193 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°193 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (210 x 260) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : c'est déjà demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
LE DOSSIER NUMÉRIQUE AU COLLÈGE C’EST DÉJÀ DEMAIN ! TABLETTES NUMÉRIQUES, UN OUTIL EXEMPLAIRE Les tablettes numériques tactiles font aujourd’hui partie de notre quotidien. L’école a su se saisir avec opportunité de cet outil, qui permet une pédagogie innovante et une différenciation dans les apprentissages, les exercices pouvant être adaptés au niveau de compétence de chaque élève. JohannJambu, professeur documentaliste et référent aux usages pédagogiques du numérique au sein du collège Jean-Philippe Rameau à Dijon, est absolument convaincu par l’outil  : « L’établissement dispose de trois classes mobiles de tablettes, soit 93 Ipad, et elles sont très utilisées par les enseignants. Chaque discipline a quelque chose à retirer de l’usage des tablettes, que ce soit les arts plastiques pour l’analyse d’œuvres, les mathématiques pour la géométrie dynamique, et bien sûr les langues. Cette année, des élèves ont entièrement créé un JT en espagnol avec leurs Ipad et le résultat a été très convainquant ! », assure-t-il. L’arrivée des tablettes a modifié la manière d’enseigner  : il a fallu adapter ou inventer de nouvelles pratiques, créer de nouveaux contenus afin de donner plus de sens et permettre davantage de compréhension pour l’élève. En juin 2018, dans le cadre d’une enquête réalisée par Canopé auprès des collèges de Côte-d’Or, 62,3% des enseignants ont affirmé avoir mis en place de nouvelles pratiques pédagogiques dues à l’utilisation des tablettes en classe. L’enquête 20 CÔTE-D’OR LE MAG’193 SEPTEMBRE 2019 a également montré que les tablettes sont majoritairement utilisées en petits groupes, notamment pour des travaux collaboratifs. Les interactions entre élèves sont ainsi favorisées et les pratiques pédagogiques enrichies  : réfléchir ensemble, apprendre avec et grâce à l’autre. Le caractère « nomade » de la tablette est aussi exploité par les enseignants qui l’utilisent volontiers lors de sorties ou voyages scolaires, et en extérieur pour les professeurs de sport (applications EPS spécifiques). Mais le potentiel pédagogique des tablettes n’est pas encore exploité à son maximum dans tous les établissements. La formation des équipes pédagogiques constitue donc un levier essentiel au développement de cet outil numérique. Comment est utilisée la tablette en classe ? Recherche internet Partage de ressources (liens, textes, sons, ou vidéos) à destination des élèves Récupération par l’enseignant des travaux des élèves Utilisation d’applications disciplinaires Prise de vue ou enregistrement sonore ou vidéo par les élèves Travail collaboratif Lecture de manuels scolaires, d’e-book ou de fichiers pdf Prise de notes, outils bureautiques, compte-rendus Communication entre élèves ou avec d’autres classes/établissements « À 75,4%, les enseignants reconnaissent que l’utilisation des tablettes par les élèves à un impact positif sur leur comportement en classe  : ils sont plus motivés, plus autonomes, plus collaboratifs, plus concentrés, plus créatifs et intègrent mieux de nouvelles connaissances ».
« « Grâce au Plan collège numérique porté par le Département et l’aide apportée par le ministère, notre collège est bien doté en matière d’outils informatiques et numériques, avec deux classes mobiles de tablettes et une classe d’ordinateurs portables. Le numérique est un volet essentiel du développement de l’écosystème rural. À la campagne, plus qu’ailleurs, il faut donner aux élèves la culture du numérique. Quand il faut parcourir 50 km aller-retour pour accéder à des services culturels, l’outil numérique est indispensable pour ne pas rester en marge ou garder le lien avec les autres. Dans nos territoires ruraux et vastes, les élèves sont éloignés les uns des autres. Un travail à réaliser en groupe ? Chacun peut travailler de chez soi à l’aide d’un outil d’écriture collaborative ! De plus, au sein du collège H.Morat, il y a une grande hétérogénéité scolaire de nos élèves. L’utilisation des tablettes est par exemple, un outil quotidien de différenciation pédagogique et permet au professeur d’adapter ses cours à chaque élève ». « David CHARTIER Principal du collège Henri Morat à Recey-sur-Ource Christophe GAUTHERON Professeur de technologie et référent numérique du collège Jean-François Champollion à Dijon « L’aide du Département est essentielle dans nos pratiques. En tant que référent numérique, il apporte une aide matérielle avec une assistance technique indispensable et très réactive. Le collège est bien équipé avec environ 150 machines et tablettes numériques pour 530 élèves. Nous disposons également d’une connexion très haut débit par fibre, du wifi et de vidéoprojecteurs dans toutes les salles. D’un point de vue pédagogique, le cœur de mon métier, ces supports permettent aux élèves d’exploiter au mieux tous les outils numériques, dont les tablettes, qui favorisent une pédagogie innovante. Le nouvel ENT qui va être déployé par le Département permettra par ailleurs à l’ensemble de la communauté éducative de travailler et échanger dans des conditions optimales. Tous ces dispositifs augmentent la curiosité des élèves et leur permettent de développer des compétences primordiales à l’heure du numérique. Le travail mené par le Département est de grande qualité, c’est un partenaire indispensable au collège dans lequel j’exerce et pour l’enseignant que je suis ». LUTTER CONTRE L’E-EXCLUSION AVEC LES ESPACES NUMÉRIQUES CÔTE-D’OR Aujourd’hui, le numérique est au cœur de la société. Il est devenu incontournable dans le travail, la consommation, l’accès aux services publics et aux loisirs, et même pour suivre la scolarité de son enfant via l’espace numérique de travail (ENT). L’acquisition d’un socle de connaissances en matière de technologies de l’information n’est plus une option, c’est une exigence pour s’informer, partager, bénéficier de ses droits ou remplir ses obligations. Pourtant, tout le monde n’est pas aguerri à l’utilisation d’internet et de l’informatique. Selon le Conseil National du Numérique, 40% de la population nationale n’est pas autonome avec les outils informatiques. Pour mieux connaître la situation en Côte-d’Or, le Département lance un diagnostic de territoire qui permettra d’évaluer le niveau de connaissance de l’outil informatique de la population, d’identifier les besoins et l’offre d’aides… Déjà, depuis 2003, le Département soutient les initiatives des Espaces Numérique Côte-d’Or (ex centres Sati), répartis notamment dans les territoires ruraux, pour donner aux personnes les moins à l’aise avec l’outil la possibilité de se former au numérique via des ateliers d’initiation et de perfectionnement. Plus d’infos sur cotedor.fr « Investir dans le numérique, c’est tout simplement investir dans l’avenir, c’est la clé d’entrée dans le XXI e siècle ! » LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :