[21] Côte-d'Or magazine n°192 jui/aoû 2019
[21] Côte-d'Or magazine n°192 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°192 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (210 x 260) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : la Côte-d'Or gourmande.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
DEVENEZ ACTEURS DE VOTRE TERRITOIRE ! Le premier forum Futurs 21, organisé par le Département, avec ses partenaires du Cercle Entrepreneurs et Territoires et du cabinet Deloitte Développement Durable, s’est déroulé le 17 juin dans la salle d’honneur du Conseil Départemental. Le thème  : « Le consommateur, acteur du territoire ». Un programme  : Futurs 21, projet d’innovations lancé par le Département, qui vise à imaginer et expérimenter en Côte-d’Or les modes de vie de demain. Et quand on parle de mode de vie, on touche à l’évolution des habitudes de consommation. Pour en parler, un invité de marque  : Nicolas Chabanne, fondateur de la marque du consommateur C’est qui le patron ? !, une initiative citoyenne où ce sont les 9 000 sociétaires de la coopérative qui décident du juste prix des produits. Les sociétaires, c’est potentiellement vous ! « On peut devenir sociétaire pour 1 €  », a rappelé Nicolas Chabanne. Aujourd’hui, la marque C’est qui le patron ? ! décline une gamme de 29 produits équitables, qui rémunèrent au juste prix leurs producteurs  : lait, jus de pommes, beurre bio, œufs, sardines... En seulement deux ans et demi, elle est devenue la nouvelle marque la plus vendue de l’agro-alimentaire avec 11 millions de consommateurs ! Cette réussite fulgurante fait donc écho à l’action du Département de la Côte-d’Or et à celle de ses partenaires, qui, à travers le programme d’innovations Futurs 21, s’inscrivent dans une démarche participative et accompagnent les initiatives dans les teritoires. Par exemple, dans le projet Smart Citizen à Genlis, ce sont les habitants qui construisent leur avenir en décidant aujourd’hui de leurs modes de vie de demain. Comme l’a souligné François Sauvadet, Président du Département, lors de ce premier forum Futurs 21, qui a réuni 200 personnes  : « Il faut inventer en Côte-d’Or un modèle qui mette le citoyen au cœur de son avenir ». 14 CÔTE-D’OR LE MAG’192 JUILLET-AOÛT 2019 L'ACTUALITÉ DE « 2 questions à... Nicolas Chabanne, fondateur de la coopérative C’est qui le patron ? ! Comment est née C’est qui le patron ? ! À l’origine de cette aventure, une question  : « Combien manquet-il pour que le producteur de lait gagne sa vie ? ». La réponse  : 8 centimes d’euros par brique. Sachant qu’un Français consomme en moyenne 50 litres de lait par an, était-il prêt à payer 4 € de plus chaque année pour offrir aux producteurs des conditions de vie décentes ? Des questionnaires en ligne ont été lancés sur lamarqueduconsommateur.com et, grâce aux réseaux sociaux, qui ont largement relayé l’info, la réponse fut massivement oui ! Oui, 4 € ce n’est pas cher payé pour redonner le sourire aux producteurs de lait. Le juste prix d’une brique de lait a collectivement été évalué à 0,99 € , et, deux ans et demi plus tard, 110 millions de litres de lait ont été vendus, sans publicité, ni commerciaux. Que pensez-vous de Futurs 21, initié par le Département de la Côte-d’Or ? Je pense qu’il y a en Côte-d’Or le point de départ de ce qui permet d’envisager autrement les choses, à savoir l’humilité de se dire que le monde a changé et qu’il faut inventer une autre façon de construire l’avenir. Le monde politique doit évoluer aussi et tenir compte ce ces changements. Leur rôle à l’avenir sera sans doute de devenir beaucoup plus des accompagnateurs d’actions collectives portées par nous les consommateurs et les citoyens. La Côte-d’Or semble prête à prendre des risques et il est important aujourd’hui d’impulser un changement. La belle action Smart Citizen, portée par la ville de Genlis, va dans ce sens et me tient personnellement à cœur !
Lucile Darosey … PARMI LA CRÈME DES PÂTISSIERS FRANÇAIS ! Lucile Darosey, chef pâtissière du restaurant étoilé dijonnais Loiseau des Ducs, fait partie de la première promotion « Passion Dessert » distinguée par le Guide Michelin 2019 en partenariat avec Valrhona. « Figurer dans le top 30 des pâtissiers sélectionnés par les inspecteurs du guide a été une incroyable surprise ! », assure la jeune femme de 32 ans, qui aime tout particulièrement « travailler le chocolat ». Lucile a appris son métier au Relais Bernard Loiseau (Saulieu) de 2007 à 2011, où elle a rencontré son compagnon Louis-Philippe Vigilant, aujourd’hui chef de Loiseau des Ducs. Après un passage à L’Oustau de Baumanière (Baux-de-Provence), le couple est revenu en Côte-d’Or en 2013 pour l’ouverture de Loiseau des Ducs à la demande de Dominique Loiseau. Un duo de chefs résolument gagnant ! LA BIO LA RENCONTRE Lucile est titulaire d’un BTS Art culinaire et art de la table. Elle s’est spécialisée dans la pâtisserie (Mention Complémentaire Cuisinier en desserts de restaurant). LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :