[21] Côte-d'Or magazine n°160 avril 2016
[21] Côte-d'Or magazine n°160 avril 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°160 de avril 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (220 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : nos territoires méritent notre soutien !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Vél0 sur routes et chemins, en sole. en famille, en modsport ou détente, 41, poirrie découvrir ! lé Côté7:110r1 cbt4.1 (41111 " 7(r" annēe u vele'41:1 Ir 4\en Cotemd'Or PetrdLiouveit sturiviww, cotedqr,fr t su viiiew.bougerànalure-e bourçogne.cOillL...fflnirf.,:geroVi
SOMMAIRE n°160 Avril 2016 04 INSTANTANÉS Des événements 100% Côte-d’Or 06 FOCUS Gérer et protéger l’or bleu de la Côte-d’Or 08 DOSSIER Nos territoires méritent notre soutien ! 14 ACTUS Une nouvelle architecture de gestion du FSE Déchets  : la Côte-d'Or n'est pas une poubelle ! Arts & Scènes  : une saison artistique 100% Côte-d'Or L’accessibilité des bâtiments publics, une priorité Climats du vignoble de Bourgogne  : l'Unesco est dans la place 18 100% CôTE-D’OR Transformation totale pour l'école maternelle Montchapet La Bécane à Jules  : l'heureux cyclage 22 ESPACE JEUNES Collège  : sécurité, l'affaire de tous 23 SORTIR EN CôTE-D’OR Coupes Moto Légende  : sous le signe de la nouveauté ! Les produits locaux ont brillé au Concours Général Agricole 2016 La Côte-d’Or au centre des « conversations » 27 L’AGENDA DE VOS SORTIES 30 TRIbUNES LIbRES 31 PRATIqUE { y fj, r Y yyr`iFt François SAUVADET ÉDITO Département  : pas de hausse fiscale pour la 3 e année consécutive Le printemps est généralement le temps fiscal dans les collectivités locales. Pourtant, dès le mois de décembre 2015, le Département de la Côted’Or a fait le choix clair de ne pas augmenter ses impôts pour la 3 e année consécutive. J’avais en effet indiqué il y a trois ans que, dès lors que nous serions dans la moyenne des départements de Bourgogne-Franche-Comté, nous n’augmenterions pas les impôts et ceci malgré les baisses drastiques de dotations financières, sans précédent, imposées par le Gouvernement. Depuis plusieurs années, nous avons beaucoup travaillé avec nos services afin de réaliser des économies sur notre fonctionnement. Nous avons ainsi dégagé des marges de manœuvres et réduit de - 22% nos charges administratives à caractère général, comme l’a noté la Chambre Régionale des Comptes. Cela implique des choix de gestion, que nous avons décidé de faire, car il en va de notre responsabilité vis-à-vis des Côte-d’Oriens. Ce choix de la pause fiscale n’est pas partagé par tous les élus de la Côte-d’Or, dont certains ont renié leur promesse de campagne en décidant d’augmenter, comme à Dijon, de + 5% la fiscalité de la ville. Il faut rappeler que les taux sur le foncier et la taxe d’habitation sont déjà, à Dijon, parmi les plus élevés de France. Et quand on sait que plus de 75% des prélèvements fiscaux locaux reviennent à la Ville de Dijon et à la Communauté Urbaine du Grand Dijon, on imagine le poids de cette hausse sur le pouvoir d’achat des familles dijonnaises ! La vérité est que cette hausse aura un impact deux fois plus fort que la hausse que nous avions décidée il y a déjà plus de 3 ans, dans un contexte radicalement différent. En Côte-d’Or, les engagements sont tenus et le pacte fiscal que nous avons conclu avec les Côte-d’Oriens au mois de mars 2015 sera respecté. C’est pourquoi, pour le 3 e exercice budgétaire consécutif, nous pouvons présenter aux Côte-d’Oriens une fiscalité zéro augmentation. Ancien ministre Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or N°160 Avril 2016 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :