[21] Côte-d'Or magazine n°154 septembre 2015
[21] Côte-d'Or magazine n°154 septembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°154 de septembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de Côte-d'Or

  • Format : (220 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : c'est la rentrée avec le conseil départemental.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
FOCUS

Hubert Poullot
Président de la commission Infrastructure, Transports et Numérique

6

Côte-d’Or magazine

« 

Le réseau départemental Transco a fêté ses 30 ans en 2013. Cela fait donc plus de trois décennies que le Conseil Départemental accompagne à travers ce transport en commun, la mobilité des Côte-d'Oriens... Plusieurs évolutions ont permis d'améliorer ces dernières années la performance du réseau. Tout d'abord, l'adoption en 2009 du Ticket Côte-d'Or à 1,50 € qui a permis de réduire considérablement le coût du voyage (jusqu'à 90% pour les distances les plus longues !) et qui traduit la volonté du Conseil Départemental de développer la solidarité et l'équité sur l'ensemble du territoire côte-d'orien. Il souhaite aussi maintenir une tarification qui permette de considérer le réseau Transco comme une véritable alternative à la voiture, pour l'ensemble des voyageurs, y compris ceux qui ont de faibles revenus.Le maintien d'une tarification attractive n'est bien sûr pas le seul levier pour développer l'usage des transports en commun. L'enjeu est également d'offrir un service qui s'adapte aux besoins des déplacements domicile – travail, en prenant en compte les pôles générateurs (par exemple l'entreprise SEB avec la ligne 31) et en proposant une offre adaptée toute l'année, y compris en période de vacances scolaires. La cohabitation de besoins différents (scolaires, domicile – travail, loisirs & tourisme) et l'objectif de maîtrise de dépenses rend l'exercice difficile mais le Conseil Départemental se doit de relever ce défi pour répondre à des besoins de plus en plus importants. Faciliter les déplacements des salariés, c’est aussi soutenir l'économie.

« 

Transco, un enjeu pour le
1
Service de proximité et équité territoriale

2

Des autocars modernes et sécurisés

Le réseau interurbain Transco dessert l'ensemble de la Côte-d'Or. Sa fréquentation a augmenté de 50,41% (190 000 voyages supplémentaires) sur les deux premières années de la mise en place du ticket à 1,50 €. Le Conseil Départemental gère 26 lignes régulières en s'appliquant à répondre au mieux aux besoins des habitants. 310 communes du département et 11 situées dans l'Yonne et la Haute-Saône sont desservies par le réseau Transco. A ces lignes régulières, s'ajoutent 12 dessertes locales et 5 services de transport à la demande. Ce très bon maillage du département traduit une volonté forte du Conseil Départemental de favoriser la mobilité de tous les Côte-d'Oriens, qu'ils résident en zones urbaines ou rurales. Si les dessertes sont plus nombreuses et fréquentes autour de l'agglomération dijonnaise, toutes les lignes proposent au minimum un aller/retour par jour. Le partenariat avec Divia (géré par le Grand Dijon) permet également aux voyageurs une plus grande souplesse dans leurs déplacements et simplifie l'achat des tickets (un titre unique pour les deux réseaux).

La flotte des autocars du réseau des 26 lignes régulières Transco évolue et se modernise constamment pour offrir aux voyageurs un niveau de confort et de sécurité de qualité. La moyenne d’âge des 101 véhicules affectés à ces lignes est d’à peine 5 ans. Plus de 80% sont accessibles aux personnes en situation de handicap. La jeunesse de ce parc permet d’avoir des véhicules sécurisés et équipés de ceintures et d’Ethylotest Anti Démarrage. Certaines lignes régulières disposent également du Wifi à bord et les autocars sont géolocalisés afin d’avoir une vision en temps réel du positionnement des véhicules. Un ensemble d'équipements qui permet aux usagers Transco de voyager dans les meilleures conditions, qu'ils fréquentent le réseau pour le travail, les études ou les loisirs. Par ailleurs, la mise en service au 1er septembre 2011 de la billetterie sans contact et de l'e-boutique a encore amélioré le service rendu aux usagers. La nouvelle billettique a considérablement facilité les voyages en dématérialisant la procédure d'achat des supports (carte à puce ou clé USB) et des titres (billets à l'unité et abonnements) sur le site www.cotedor.fr.

FOCUS

Chiffres

Un parc régulièrement renouvelé
Début 2015, 16 nouveaux cars ont été mis en service sur le réseau sur les lignes 34, 36, 38, 39 et 40 de l’Est Dijonnais. De nouveaux cars viendront encore renforcer les rangs du parc départemental en 2016.

4 517 000 km parcourus par
les autocars Transco en 2014 sur les

26 lignes régulières du réseau

602 849 voyages réalisés
en 2013-2014 (contre 373 596 voyages en 2008-2009 avant l'instauration du Ticket Côte-d'Or)

Un tarif spécial Alésia
Venez visiter le MuséoParc Alésia en car Transco (ligne 73 PouillyVenarey-Montbard) et vous bénéficierez d'un tarif réduit à l'entrée sur présentation de votre titre de transport ! (6 € au lieu de 9,50 €).

territoire
3
Des tarifs compétitifs
Depuis 30 ans, le réseau Transco permet aux Côte-d’Oriens et aux visiteurs de se déplacer à travers le département à coût réduit. La mise en place en septembre 2009 du Ticket Côte-d'Or à 1,50 € (tarif unique, quelles que soient la ligne empruntée et la durée du voyage) a permis de doper la fréquentation des lignes. En 2013-2014, ce sont près de 603 000 voyages qui ont été réalisés, soit une hausse de plus de 60% en cinq ans ! Malgré l'augmentation de la TVA sur les transports imposée par l'Etat en 2014, le Conseil Départemental a par ailleurs décidé de maintenir le ticket Transco à 1,50 €, un engagement fort en faveur de la mobilité des Côte-d'Oriens. De leur côté, les forfaits « 10 voyages » (15 €), « 40 voyages » (40 €) et l'abonnement mensuel (40 €) sont également très prisés par les voyageurs réguliers, de même que les titres « Duo », qui permettent de circuler avec le même billet sur les réseaux Transco et Divia.

6 101 élèves transportés sur
les lignes régulières en 2013-2014

Des cars accessibles à tous !
83% des autocars du réseau Transco sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (emplacement Unité Fauteuil Roulant avec rampe électrique), aux déficients visuels (système auditif et annonces sonores) et aux personnes atteintes de surdité (écrans TFT et bandeaux lumineux). D'ici trois ans, 100% du parc sera équipé de ces dispositifs. Par rapport à d'autres départements, le Conseil Départemental est donc en avance sur le volet de l'accessibilité. Rappelons que les Départements ont l'obligation légale d'équiper la totalité de leur parc avant 2022. Conformément aux dernières évolutions réglementaires, un Agenda d’accessibilité programmée a été validé en juin afin que réseau Transco soit totalement rendu accessible au niveau des points d’arrêt, des véhicules et de l’information. Les associations représentant les personnes à mobilité réduite y seront associées.

PDE/PDA
Les salariés qui utilisent le réseau Transco peuvent bénéficier des dispositions du décret de 2010 qui permet un remboursement partiel des frais de transport en commun pour les trajets domicile – travail. Depuis le 1er janvier 2015, le nouveau montant maximal de la prise en charge est de 80,66 € par mois, tout abonnement confondu. Cela concerne les réseaux Transco, TER, Divia et Velodi, pour les abonnements annuels, mensuels et hebdomadaires. Les salariés doivent se rapprocher de leur employeur.

En savoir + : www.cotedor.fr

N°154 Septembre 2015

7




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :